L'Expresso du 10 mai 2019 

Le fait du jour

"On veut que le gouvernement clarifie la situation et dise comment il compte s'y prendre". La journée de mobilisation de la Fonction publique du 9 mai a été marquée une nouvelle fois par une forte participation des enseignants. Pour B. Groison , secrétaire générale de la Fsu, le gouvernement doit rapidement ouvrir des négociations. Mais ce n'est pas l'avis d'O. Dussopt, secrétaire d'Etat à la Fonction publique.

 

(...)

10/05/2019 à 07:25  |  (0 commentaire)

Loi Blanquer

Loi Blanquer: Les sénateurs pas mécontents de faire la leçon au ministre

Un projet de loi sans vision et sans grand enjeu, trop précipité et souffrant cruellement d'un manque de concertation : les sénateurs, que le pouvoir macronien avait snobés durant les deux premières années du quinquennat, ne se sont pas gênés pour faire la leçon au ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. Présentant le 2 mai dernier à la presse le texte du projet de loi Pour une école de la confiance adopté par la commission de l'éducation, de la culture et de la communication, Max Brisson, le rapporteur Les Républicains, sénateur des Pyrénées-Atlantiques, a porté un jugement plutôt sévère, soulignant à plusieurs reprises combien le texte aurait été meilleur s'il avait été précédé d'une concertation avec les élus des territoires... Au total, la commission du Sénat a adopté 141 amendements, supprimant le très ...

(...)
10/05/2019 à 17:34  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Bien-être : L’université des artistes, un autre moyen de parler de laïcité ?

Le bonheur peut-il être est un moyen de penser l’inclusion scolaire, c’est à-dire le respect des diversités dans toutes ses dimensions : culturelles, sociales, linguistiques, intellectuelles, physiques, dans une école en phase avec la société ? L’originalité de l’université des artistes, consiste théoriquement à penser le bonheur par la Relation et méthodologiquement à penser de manière réflexive les ingénieries du bonheur dans le cadre d’une société apprenante, qui peut agir sur elle-même par la collaboration active de ses membres. Tel est le sens de l’utilisation de la musique pour travailler la laïcité et de participer à construire un autre monde auquel chacun prendrait part car il aurait sa part. L’art en général et la musique en particulier permettent un mode d’accès aux savoirs mobilisant émotions, affects, corps que l’Ecole privilégiant la raison et les cadres formels a peu utilisés, voire délégitimés. Croisée à la ...

(...)

10/05/2019 à 17:34  |  (0 commentaire)
La classe

Sloan, Helouane, Kévine et Sylvie vivent en Guadeloupe , à Sainte Anne. Mais le 10 mai ils ont rendez-vous à Paris avec le président de la République et celui du Sénat à l'occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Sous la houlette de leurs professeures, Linda Boustani, en histoire-géographie, et Solenn Le Dévédec, en lettres, ils ont remporté le premier prix du concours La Flamme de l'égalité pour leur court métrage "Nou vin lib !". Une belle réussite qui repose sur une véritable interdisciplinarité et sur la curiosité et l'obstination des élèves à aller au bout d'un projet qui paraissait impossible.

 

(...)

10/05/2019 à 07:25  |  (0 commentaire)
L'élève

À l’occasion de la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France, le Musée de l’Homme invite à un week-end spécial du 10 au 12 mai, autour de l’exposition "Tromelin, l'ile des esclaves". L’exposition relate l’histoire de 80 esclaves malgaches, abandonnés après un naufrage, sur un minuscule îlot de l’océan indien, Tromelin. Une visite guidée est prévue pour les familles avec enfants, à partir de sept ans. Des animations sont proposées par les archéologues de l’INRAP. Des documentaires sont projetés suivis de débats avec la réalisatrice. Une table ronde est organisée avec des spécialistes.

 

(...)

10/05/2019 à 07:25  |  (0 commentaire)
La classe

Une croyance assez répandue laisse entendre que grâce au numérique on va transformer la pédagogie. Mais pourquoi vouloir transformer la pédagogie ? On peut raisonnablement penser que cela doit permettre d'améliorer les apprentissages des élèves. Les moyens numériques ont-ils des vertus que les pédagogues n'ont pas pu ou pas su développer au cours des trois cents dernières années ? Après quarante années de progressive généralisation (encore à finaliser) des moyens numériques dans l'espace scolaire, il faut reconnaître que la pédagogie n'a guère changé. Si, comme le déclarait Françoise Cros lors d'EIDOS 2018, il n'y a plus rien à inventer en pédagogie, on se demande bien pourquoi penser que le numérique pourrait le faire est si souvent convoqué.

 

(...)

10/05/2019 à 07:25  |  (0 commentaire)
La classe

Quelques mois après le vote de la loi "Pour la liberté de choisir son avenir professionnel", Administration & éducation, la revue de l'AFAE, consacre un nouveau numéro à la formation professionnelle tout au long de la vie. Un numéro qui montre comment on passe à une logique de parcours et à ce qu'elle implique pour l'Education nationale. Mais qui révèle aussi comment cette évolution porte une transformation des finalités de cette formation professionnelle décidément confiée aux acteurs économiques.

 

(...)

10/05/2019 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

" On a le droit de reconnaitre qu'on a pu se planter ici ou là". Invité sur France Inter le 9 mai, Pierre Mathiot, auteur d'un rapport qui a inspiré la réforme du lycée, a malgré tout longuement défendu la réforme , rendant les enseignants responsables des défauts du système.

 

(...)

10/05/2019 à 07:24  |  (1 commentaire)
Le système

"Emmanuel Macron n'a laissé à personne d'autre que lui le soin de mener "la mère des batailles'', estime Claude Lelièvre dans une tribune. "C'est Emmanuel Macron qui a décidé et annoncé le dédoublement des classes de CP puis de CE1 en ''REP''. C'est lui qui a décidé et annoncé les prochains dédoublements pour les" sections de grands" de maternelle en ''REP''. C'est lui qui a décidé et annoncé la mise en oeuvre prochaine de maxima de 24 élèves dans toutes les classes de "section de grands", de CP et de CE1. C'est encore lui qui a décidé et annoncé que l'instruction obligatoire devrait désormais débuter à partir de trois ans lors des ''assises de l'école maternelle'', en mars 2018. Enfin, c'est encore lui qui vient de décider et d'annoncer la suspension de la fermeture d'écoles maternelles jusqu'à la fin du quinquennat", écrit-il. JM BLanquer ne serait que le "héraut" des décisions d'E Macron. Il serait même incapable d'appliquer les décisions du président. "Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer pense s'en tirer avec une augmentation d'environ 2000 postes par an dans le primaire. Mais c'est sans aucune mesure avec d'autres périodes ''historiques'', même en se limitant au cadre de la cinquième République".

 

Sur son blog

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 8 mai publie les grilles horaires des spécialités du bac pro agricole pour les spécialités agroéquipement ; aménagements paysagers ; conduite et gestion de l'entreprise agricole ; conduite et gestion de l'entreprise viticole ;  conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin ; conduite et gestion de l'entreprise hippique ; productions aquacoles ; production horticoles ; conduite de productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes) ; gestion des milieux naturels et de la faune ; forêt ; laboratoire contrôle qualité ; services aux personnes et aux territoires ; technicien-conseil vente de produits de jardin ; technicien conseil vente en animalerie ; technicien conseil vente en alimentation ; technicien en expérimentation animale.

 

Au JO

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret publié au JO du 2 mai crée une session de remplacement pour le brevet professionnel. Il donne aussi au recteur le droit de rectifier seul les "erreurs" dans l'attribution du CAP et du bac pro. " Au vu des procès-verbaux des jurys, le recteur délivre le diplôme du certificat d'aptitude professionnelle. En cas d'erreur matérielle, il apporte les rectifications nécessaires, après avis du président du jury."

 

Au JO

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Vivement attaqué dans les médias par JM Blanquer, le syndicat Sud Education 93 répond au ministre dans un communiqué. " Nos deux stages ont eu lieu, étaient complets, se sont bien passés... Comme il semble avoir le temps de surveiller et commenter nos activités, espérons qu’il y trouve lui aussi l’occasion de progresser #cestcadeau :

- « l’homme de paille » - exemple : un ministre assimile sans aucun argument des militant-es antiracistes dont il n’aime pas les méthodes, à des racistes antisémites ;

- le contre-sens – exemple : un ministre dénonce une « dérive identitaire » provoquée par la « haine de soi » ;

- « la pente savonneuse » - exemple : un ministre sous entend que laisser faire ces militant-es antiracistes mènera au fascisme comme dans les années 20 ;

- « l’appel à la terreur » - exemple : un ministre qui prétend qu’un stage syndical antiraciste est une force de destruction de la société occidentale ".

 

Sur Sud éducation 93

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

"Nous refusons d’inscrire dans la loi un travail en équipe pluriprofessionnelle induisant un pilotage, une responsabilité particulière et une hiérarchie d’un de ses membres", écrit le Snies Unsa. "Nous avons proposé une coopération qui permet des échanges professionnels entre les différents partenaires, ayant des intérêts communs, s'associant en vue d'un profit réparti au prorata de leur activité et maintenant l’autonomie professionnelle de chacun". Même son de cloche chez les infirmiers du Snics fsu : " Puisque que la promotion de la santé à l’Ecole s’inscrit dans une démarche éducative construite localement à partir des besoins des élèves, l’équipe à laquelle doit appartenir l’infirmier.e de l’Education nationale est l’équipe pédagogique et éducative sous la hiérarchie des chefs d’établissements. Le SNICS FSU refuse donc la création d’une équipe pluri professionnelle d’experts intégrant les infirmier.es, psychologues, assistant.es de service social et les médecins car cette structuration- qui a prévalu avant 1982- ne correspond ni aux besoins des élèves ni à ceux de l’Ecole". Les deux syndicats s'opposent à la rédaction des articles 2 ter, 16 bis et 16 ter de la loi qui prévoit de les inclure dans une équipe dirigée par les médecins.

 

Le point de vue des médecins scolaires

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

L’édition 2019 des Perspectives de l’OCDE sur les compétences, publiée le 9 mai, "montre que face à l’évolution du marché du travail induite par le progrès technologique, certains pays sont mieux préparés que d’autres en raison des niveaux de compétence de leurs populations", estime l'OCDE. Pour l'organisation, "seuls quelques pays, notamment la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède, sont en avance en termes de compétences et d'efficacité des systèmes d’apprentissage tout au long de la vie nécessaires pour réussir dans un monde numérique". La France doit revoir sa formation professionnelle.

 

(...)

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
La classe

"Force est de constater que le jeu, sous toutes ses formes, prend place dans la classe. Qu’il s’agisse d’un jeu de plateau, d’un jeu vidéo ou d’un escape game, le jeu a pris sa place, peu ou prou, au sein des enseignements, de la maternelle à la formation professionnelle en passant par l’université. Le présent dossier ne vise pas l’exhaustivité. Il est le fruit de notre travail de veille et de curation ; il est empreint de nos pratiques, de nos contacts et, de fait, d’une certaine subjectivité que nous assumons. Dans certaines recherches, le jeu est considéré comme une fin en soi ou comme un moyen. Pourtant, il est possible de l’envisager comme un médium, le plaçant au croisement d’un niveau tactique et stratégique2. Le jeu peut donner (un autre) accès à des savoirs par son intermédiaire tout comme l’enseignant peut donner (un autre) accès au jeu en mobilisant des savoirs". Publié par un portail éducatif belge, cette brochure réalisée par Maxime Duquesnoy, Gaël Gilson, Jérémy Lambert et Charlotte Préat (UCL Louvain) réfléchit à la pédagogie ludique. Elle donne des exemples de pratiques enseignantes et recense un certain nombre de jeux, notamment jeux de coopération, en histoire géographie, en économie.

 

Le dossier

 

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
L'élève

Ce nouveau Dossier de l'Onisep s’adresse aux jeunes qui souhaitent suivre des études  à l’étranger ou les compléter par un job, un stage, du volontariat au sein d’une association... Cette nouvelle édition donne toutes les clés pour construire son projet : programmes d’échanges, dispositifs internationaux proposés en BTS et DUT, dans les grandes écoles ou à l’université, réseaux, organismes... Ce titre répond également aux questions concrètes que tout candidat se pose : Quand et où partir ? Y a-t-il des aides financières à la mobilité ? Sinon, quel budget faut-il prévoir ? Doit-on être bilingue ? Comment faire reconnaître son diplôme à son retour ? Près de 40 pays répartis sur les cinq continents sont ensuite présentés sous forme de fiches avec, pour chacun, des informations sur le système éducatif et l’offre de formation, des données sur les conditions de séjour, d’hébergement et de santé, les contacts utiles.

 

Etudier à l'étranger

 

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Sans tomber dans le catastrophisme, il importe de sensibiliser aux menaces pesant sur la biodiversité dans le cadre d'une approche interdisciplinaire favorisant l'éducation au développement durable et à la biodiversité". Et pour cela il faut avoir des cartographies de qualité. Le site Cartographies numériques en présente plusieurs montrant les menaces sur la biodiversité.

 

Sur le site

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Proposée par Vincent Lahondère du lycée Joffre de Montpellier, cette séquence de seconde conforme au nouveau programme alterne travail en classe entière, travail de groupe et travail à domicile et fait une large place aux ressources numériques.

 

Sur le site

 

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Le texte officiel précisant la nature de l’épreuve de tronc commun et de l’enseignement de spécialité vient d’être publié [2]. Pour le tronc commun, il nous semble extraordinairement réducteur de prévoir, comme au Brevet des collèges, une épreuve de seulement deux heures pour les deux matières. Nous regrettons la disparition de la composition pour tous les élèves et exigeons que l’exercice proposé, une réponse à une question problématisée, mette en avant les capacités d’argumentation et de réflexion indispensables à la poursuite d’études supérieures. En géographie, la production graphique à partir d’un document que nous réclamions est une avancée notable, nécessitant une certaine réflexion et ne se bornant donc pas à restituer un croquis appris par cœur", écrit l'APHG. " La réforme du lycée était souhaitable et attendue, de même que la réforme du bac : encore aurait-il fallu que celles-ci ne soient pas menées dans la précipitation, la verticalité et l’ignorance des remontées de terrain, et que la calculette ne l’emporte pas une fois de plus sur le bon sens aux dépens des louables ambitions initiales."

 

Site APHG

 

10/05/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 10 mai 2019.

Partenaires

Nos annonces