Bac de français 2019 : Soldes avant liquidation  

La session 2019 est la dernière du bac de français ancienne version. En série ES-S, les candidat.s ont travaillé sur la poésie à travers un corpus de textes de Lamartine, Anna de Noailles, Andrée Chédid, Yves Bonnefoy : une approche plutôt stéréotypée du genre (le poète face à la nature), mais un effort à saluer vers la modernité et la parité. En L, le théâtre était au centre des exercices proposés : un angle assez pointu (la chanson dans le théâtre), un corpus très patrimonial (Molière, Beaumarchais, Hugo encore et toujours), donc enfermé dans les savoirs scolaires plutôt qu’ouvert à l’expérience réelle du sujet lecteur, un sujet de dissertation fort heureusement en prise avec l’objet d’étude au programme (le texte théâtral et/ou sa représentation ?). En séries technologiques, le personnage de roman était à l’honneur à travers des textes de Flaubert, Zola, Aragon décrivant des promenades dans Paris : à leur manière, les élèves étaient invités à faire d’un personnage un regard sur le monde en explorant la ville par les mots. Ici s’achève l’histoire des 2 innovations de l’EAF de ces dernières décennies : la question sur le corpus et l’écriture d’invention. Espérons qu’avec elles ne disparaisse pas au lycée l’indispensable travail de l’esprit de synthèse et de la créativité.

 

Français L

Français S et ES

Français technologique

Français bac pro

Le futur bac de français

Ultimes conseils pour le bac de français

 

Par fjarraud , le lundi 17 juin 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces