Les agrégés contre les réformes du bac et du lycée 

En assemblée générale, la Société des agrégés prend position contre la réforme du bac " qui transforme les établissements en centres d’examen permanents et risque de susciter des litiges et des disparités entre établissements". Elle est jugée " dangereuse pour les disciplines dont certaines sont confondues sous des intitulés flous et d’autres vouées à disparaître sans considération de leur apport à la formation intellectuelle des élèves". La société des agrégés demande " la poursuite en terminale des trois spécialités choisies en première" et " le paiement de la deuxième heure supplémentaire obligatoire à un tarif majoré".

 

Communiqué

 

Par fjarraud , le mardi 18 juin 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces