Howard Bennett : Du théâtre en anglais pour le plaisir 

"J'ai fait du théâtre quand j'étais à l'école au Royaume-Uni. J'ai tant bénéficié de cela que je ne pouvais pas faire autrement que le proposer une fois devenu professeur en France". Howard Bennett est professeur d'anglais au collège Lubet Barbon de Saint-Pierre du Mont dans les Landes. Trois jours par an il est aussi le créateur du festival de théâtre en anglais "Shakespeare On Stage" qui réunit des écoles, collèges et lycées des Landes et des Pyrénées Atlantiques.

 

Un atelier bénévole

 

Imaginez les élèves de 3 écoles, 6 collèges, 200 jeunes du CP à la 3ème qui présentent des spectacles en anglais pendant 3 jours. Plus d'un millier de spectateurs ont participé au festival Shakespeare on Stage à Mont-de-Marsan du 19 au 21 juin. Derrière cet événement, Howard Bennett, professeur d'anglais à Saint Pierre de Mont et amoureux de théâtre depuis l'enfance.

 

"J'ai commencé seul en 2006 à monter un spectacle théâtral avec une classe de 3ème. En 2017 je me suis rapproché de Canopé et le projet est né d'accompagner des collègues qui veulent également monter un atelier théâtral en anglais avec leurs élèves", nous dit H Bennett. "L'atelier a lieu une fois par mois. On y apprend à faire du casting, à travailler sa voix, à improviser avec les élèves et aussi à éviter la panique quand la date du spectacle approche. Faire du théâtre est une épreuve rude"...Dans ce projet Canopé offre un soutien technique. Mais tous les participants au projet sont bénévoles.

 

Un moment d'oxygène

 

Comment on fait quand on est professeur et qu'on veut se lancer dans un aventure théâtrale ? "On prend d'abord un gros bol d'air", répond H Bennett. "Ce n'est pas un cours. On s'adapte aux élèves qui viennent volontairement. On propose une situation aux élèves puis on improvise et construit le texte de la pièce. Quand on a la chance d'avoir des élèves qui sont de bons chanteurs, on écrit un texte pour eux". Parce que H Benett écrit aussi des textes pour ce "Shakespeare on Stage" où le dramaturge anglais n'est pas forcément joué.

 

Mais pourquoi se lancer dans un tel projet ? "Le voyage scolaire annuel et le festival de théâtre sont les deux moments de l'année qui injectent de l'oxygène dans mon enseignement" nous dit H Bennett. "Avoir à la fin quelque chose de poli même si c'est éphémère, voir les acteurs s'améliorer c'est merveilleux. C'est aussi voir tout le monde être capable de jouer, concevoir une scène et la voir se réaliser grâce à une trentaine d'individus qui vivent cela ensemble pour faire plaisir aux autres. Plus que les retombées en anglais c'est ce coté humain qui pilote tout".

 

Empathie

 

C'est aussi l'avis d'Amin, un élève de 3ème qui a obtenu le prix de meilleur acteur. "Le théâtre avec M Bennett c'est une expérience enrichissante", nous dit-il. Etre sur scène c'est vraiment bien. Ca fait aimer l'anglais et voir le collège autrement". Amin va entrer au lycée avec comme ambition de faire de l'art son métier.

 

"Un tel projet fédère les élèves", estime H Bennett. "Humainement c'est un voyage fabuleux. Je vois des élèves éclore et se révéler. Le théâtre véhicule aussi des valeurs d'empathie. Enfin il y a des retombées en anglais notamment sur l'accent". Mais ce qu'il reste vraiment de ces moments de théâtre "c'est d'avoir gravi la montagne ensemble".

 

F Jarraud

 

Sur le festival

 

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 27 juin 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces