L’expo de la semaine : « Paris Romantique, 1815-1848 » 

Deux sites emblématiques,  Le Petit Palais et le Musée de la Vie romantique, s’associent pour présenter jusqu’au 15 septembre 2019, un vaste panorama culturel de la capitale durant les années romantiques, de la chute de Napoléon à la révolution de 1848. La capitale bouillonne de révolutions, artistiques, culturelles et politiques, et un parcours immersif plongent les visiteurs dans l’effervescence de cette époque. Des dispositifs numériques permettent d’approfondir les thèmes abordés. Une application mobile  invite les visiteurs à prolonger le parcours en partant dans Paris sur les traces toujours palpables de cette période : deux parcours, l’un adulte, l’autre famille, sous forme de jeu de piste, permettent de découvrir de manière ludique  les principaux quartiers évoqués. 

 

Au Petit Palais

 

L’exposition « Paris romantique » réunit plus de 600 œuvres- peintures, sculpture, costumes, objets d’art et mobilier – qui plongent les visiteurs dans l’effervescence artistique, culturel et politique de cette époque. Grâce à une scénographie immersive, le parcours invite à une promenade dans la capitale à la découverte des quartiers emblématiques de la période : les Tuileries, le Palais Royal,  la Nouvelle Athènes, la cathédrale Notre Dame avec Victor Hugo, les Grands Boulevards. Il fait alterner lieux extérieurs et intérieurs, et s’effectue sur le temps d’une journée, du petit matin à la nuit tombée. L’évocation des journées de février 1848 clôt cette promenade. Deux dispositifs numériques permettent d’approfondir  la visite de l’exposition : une première borne est consacrée aux événements politiques, un second dispositif présente une carte interactive de Paris pour situer les monuments et les lieux emblématiques évoqués dans l’exposition. Un livret de visite pour les enfants à partir de 7 ans est proposé gratuitement à l’entrée de l’exposition,  pour une visite ludique et interactive.

 

Au Musée de la Vie romantique

 

L’exposition « Paris romantique » se poursuit au Musée de la Vie romantique pour une immersion au cœur des salons littéraires de l’époque, où se réunissent les plus grands écrivains, en compagnie d’autres artistes, pour échanger sur leurs créations. C’est la fraternité des arts. Cette camaraderie, éloignée de l’image habituelle de l’écrivain solitaire, a contribué à l’affirmation du mouvement romantique, fondé sur un dialogue incessant, parfois houleux,  entre la musique, la littérature,  les beaux-arts, et l’actualité politique. L’exposition riche d’une centaine d’œuvres présente le déroulement, l’atmosphère et la postérité de ces salons. L’immersion au cœur des salons s’accompagne d’une médiation spécifique : un cabinet d’écoute propose des textes de l’époque lus par des comédiens, des dispositifs numériques sont à la disposition du public. Une carte interactive situe les salons littéraires emblématiques de la capitale, tandis qu’une application mobile invite les visiteurs à prolonger le parcours en partant dans Paris sur les traces toujours sensibles de cette période, un parcours est particulièrement destiné aux familles avec enfants. 

 

Béatrice Flammang

 

« Paris romantique, 1815-1848 » au Petit Palais

 « Paris romantique, 1815-1848, les salons littéraires »  au Musée de la Vie romantique

L’espace réservé aux enseignants

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 05 juillet 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces