Françoise Moutenet : Quand les élèves imaginent les héros 

"Leur sourire c'est notre récompense". Professeure d 'anglais au lycée Paul Emile Victor de Champagnole (Jura), Françoise Moutenet a monté avec des partenaires étrangers, un projet eTwinning qui a conduit 45 élèves dans 3 pays européens. Une expérience où les élèves ont réfléchi à la solidarité et aux héros du quotidien.

 

You can be a hero

 

"You can be a Hero". Mais qu'est ce qu'un héros en ce début du 21ème siècle ? Les lycéens de Champagnole ont travaillé ce thème en atelier, sur les heures d'AP dans le cadre d'un projet eTwinning. Et très vite les thèmes du handicap, du bénévolat, de la solidarité ce sont imposés dans leurs échanges avec des jeunes de 3 autres pays.

 

A l'origine du projet la rencontre avec Jorge Gorozidis, un professeur d'EPS grec, qui va s'avérer un des moteurs du projet avec Françoise Moutenet. "On s'est bien entendu au niveau pédagogique", explique F Moutenet. Le projet sera partagé avec un lycée de Sigulda (Lettonie) et de Bombarral (Portugal). Les quatre enseignants déposent un projet eTwinning.

 

Une découverte culturelle

 

Durant deux années, 45 lycéens volontaires , des séries générales technologiques et professionnelles, travaillent ensemble sur ce thème du héros. Les jeunes français rencontrent Valentin Duthien, un étudiant polyhandicapé qui a traversé les Etats-Unis, des basketteurs en fauteuil , des bénévoles du handi ski. Sur la plateforme eTwinning ils échangent avec leurs camarades des autres pays. Ils produisent un jeu interactif. Le tout en anglais. Et puis il y a les rencontres lors de visites dans les autres pays. Une vraie découverte culturelle pour des jeunes qui vivent en zone rurale.

 

Ca change le regard des élèves sur les profs

 

De ces deux années, F Moutenet garde un bon souvenir . "Ca change le regard porté par les élèves sur nous. Dans ce projet on devient des accompagnateurs et non plus des professeurs. On les aide à découvrir d'autres cultures. On leur donne d'autres perspectives, et ça c'est vraiment enrichissant", nous dit F Moutenet. "Les élèves s'ouvrent et reviennent avec el sourire C'est notre récompense. Mais ça donne aussi le sourire aux parents. Et ç a change leur rapport à l'école.

 

Propos recueillis par F Jarraud

 

Sur le site académique

Le jeu imaginé par les élèves

En 2015

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 11 juillet 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces