Jean-Claude Fichet : Les cartes pour le plaisir du partage 

"Cartolycée n'existe que pour le plaisir du partage entre collègues". Historien , Jean-Claude Fichet est tombé dans la cartographie au gré des rencontres. Aujourd'hui il anime "Cartolycée" , un site de partage de cartes entre enseignants apprentis cartographes. Oeuvre intellectuelle et oeuvre d'art, la carte est aussi outil pédagogique et lien social.

 

Un site né des rencontres

 

Des façons de voir le monde qu'on ne trouve pas ailleurs, des cartes ou des infographies originales, un savoir faire très professionnel : voilà Cartolycée, un site qui compte chez les professeurs d'histoire-géo. A l'origine du site, Jean-Claude Fichet, professeur au lycée Porte de Normandie à Verneuil sur Avre. Il anime ce site avec deux collègues, Patrick Buffet, un autre normand, et Chloe Kaesteloot, professeure francilienne.

 

"Le site est né de mes rencontres", explique JC Fichet. Une rencontre clé est celle de Philippe Rekacewicz, géographe et journaliste, travaillant notamment pour Le Monde Diplomatique. "C'est lui qui m'a transmis beaucoup de avoir faire technique". Ensuite il y a eu la rencontre de Patrick Buffet, lors d'une formation. Enfin celle de Chloe Kaesteloot. Chacun participe au site à son rythme et  sur les sujets de son choix.

 

Un site pédagogique lié aux programmes

 

Ca peut sembler inutile d'ouvrir un site de cartographie alors que les manuels scolaires offrent tant de cartes. Le web ne manque pas de sites de cartographies, certains sont très visités par les enseignants comme celui de Sciences Po. "Ce qu'on produit ce n'est pas forcément ce que les manuels ou Sciences Po proposent", explique JC Fichet. "On n'aborde pas les sujets de la même façon. On a notre regard d'enseignant. On a souvent un regard plus radical que celui, plus lisse, des manuels. Par exemple on  a produit une carte des morts dans la rue ou de l'obésité".

 

Mais le vrai moteur de Cartolycée c'est le plaisir de faire de belles cartes. C'est d'abord un plaisir du geste. "C'est quelque chose de personnel, une carte. Il n'y a pas de discours sans esthétique pour le faire passer. Et la passion n'a pas toujours de raison", répond JC Fichet.

 

Historien de formation, JC Fichet est tombé dans la cartographie avec délice. Mais aussi un peu pour échapper à une certaine lassitude des cours d'histoire. "La géographie scolaire s'est beaucoup plus renouvelée que l'histoire scolaire.

 

Un projet humain autour du partage

 

Pourquoi créer un autre site ? "On veut partager ce plaisir de faire une carte", dit JC Fichet. "L'objectif c'est de faire participer les collègues". Certes les cartes de Cartolycée sont directement branchées sur les programmes scolaires, par exemple sur la réforme du lycée en ce moment, y compris en histoire. Mais le site veut surtout être une occasion d'échanges avec des enseignants.

 

"L'ambition du site c'est de convaincre d'autres enseignants de nous rejoindre. Le partage c'est enthousiasmant. Ca permet d'apprendre les uns des autres. Que les collègues n'hésitent pas à venir".

 

Propos recueillis par François Jarraud

 

Cartolycée

 

 

Par fjarraud , le vendredi 12 juillet 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces