Blanquer : L'apaisement c'est déjà terminé ? 

Finalement il n'aura duré que le temps de quelques battements d'aile d'un colibri... Le 29 août, JM Blanquer a retrouvé sa posture habituelle dans les médias. Il a présenté sur BFM comme une revalorisation de 300 € par enseignant une mesure prise en 2016.  Dans Le Parisien il promet "d'aller jusqu'au bout" dans la réforme du lycée. JM Blanquer reste JM Blanquer.

 

La vraie fausse revalorisation de 300€

 

" C'est sous ce gouvernement que des augmentations de salaire vont avoir lieu: c'est-à-dire 300 euros pour tout le monde en moyenne en 2020". Sur BFM le 29 août, JM Blanquer annonce comme une nouvelle mesure de revalorisation le versement de 300€ en moyenne aux enseignants en 2020.

 

Or il s'avère que ces 300 euros bruts sont simplement l'application des mesures de revalorisation PPCR décidées par le gouvernement de François Hollande en 2016. L'apport du gouvernement d'E Macron s'est limité à en délayer l'application d'une année et à rétablir le gel du point Fonction publique, dégelé par F Hollande. La "revalorisation" est en fait une mesure ancienne d'ailleurs en partie liée à l'intégration dans le salaire de primes existantes.

 

JM Blanquer renoue ainsi avec sa pratique des médias d'avant "l'apaisement". Ce qui change c'est que les médias ne lui font plus confiance. BFM dans la journée explique la supercherie à des auditeurs.

 

Des clarifications du Se Unsa et du Snuipp

 

" Du point de vue individuel, il n’y aura rien de plus que ce qui était connu, c’est-à-dire rien de plus pour ceux qui n’auront pas d’avancement de carrière dans l’année. Techniquement et mathématiquement parlant, ce sont donc bien 300 € en plus en moyenne, mais avec des disparités, les effets du protocole PPCR étant variables selon le moment de la carrière considéré. Ce « plus » est simplement normal et n’a rien d’exceptionnel", écrit le Se Unsa dans un communiqué. " Cette information ne répond pas à la problématique de la revalorisation qui reste un vrai sujet".

 

Le Snuipp FSU ironise sur la générosité ministérielle. " Concrètement, au 1er janvier 2020, le gain pour les enseignantes et les enseignants des écoles se situera entre 0 et 30 euros par mois en fonction de leur échelon. D’autant qu’à cette même date, l’augmentation de la cotisation retraite entraînera une ponction de 6 à 16 euros sur les feuilles de paye. Au final, une partie des PE verront donc leur salaire baisser. Enfin, le gel du point d’indice depuis 2010 se traduit par une perte de pouvoir d’achat de l’ordre de 15%. Par ailleurs, l’Insee prévoit une inflation d’1,3% en 2020, ce qui annulera pour beaucoup cette faible revalorisation. En clair, le salaire des enseignantes et des enseignants français restera toujours très loin derrière celui de leurs homologues des pays comparables. Il y a urgence à les revaloriser de façon conséquente".

 

Le retour des "bobards"

 

La même journée, JM Blanquer renoue aussi avec sa posture autoritaire. Dans un entretien complaisant accordé au Parisien sur les réformes mises en place à cette rentrée, le ministre fait des efforts. Mais sa personnalité ressort. Il est prêt au débat mais "sur des bases réelles et des faits vérifiés, dans un esprit d'honnêteté intellectuelle". Voilà "les bobards", que l'on n'avait pas entendu le 27 août, qui reviennent.

 

Scoop : JM Blanquer est JM Blanquer

 

La grève des examens est due aux seules "atmosphères délétères" crées par une minorité avec "un caractère anti démocratique". Lui même a pris la décision de "garantir les résultats des élèves... sur la base des principes démocratiques et républicains".

 

Sur la réforme du bac, JM Blanquer ajoute : "pour ce qui dépend de moi je mènerai cette réforme jusqu'au bout". Rappelons que 48 heures auparavant le ministre avait annoncé la création d'un comité de suivi sur la réforme du bac.

 

Envolée la posture modeste adoptée le 27 août. Réduits à zéro les comités de suivi censés être la preuve de sa volonté de concertation avec les syndicats. JM Blanquer est toujours JM Blanquer. Il nous le dit lui-même. Nouveau paysage, vieux ministre...

 

François Jarraud

 

Sur BFM

Communiqué Se Unsa

Communiqué Snuipp

Le Parisien

Nouveau paysage vieux ministre

 

 

Par fjarraud , le vendredi 30 août 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces