L'Expresso du 17 septembre 2019 

Le fait du jour

Décidément le bac Blanquer ne passe pas. A trois mois des premières épreuves du controle continu institué par la réforme du bac, le Snes Fsu, premier syndicat d'enseignants du second degré, demande leur suppression et leur transformation en une épreuve terminale. Une réponse qui vise à garder sa dimension nationale à l'examen.

 

(...)

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Investis d'un pouvoir jugé déterminant dans la scolarité de leurs enfants, les parents sont sur responsabilisés par l'institution scolaire...Or de même que le comportement des parents ne peut être la cause de "l'échec", ils ne sont qu'un maillon de la "réussite". Cependant, de manière analogue au traitement désormais réservé à la pauvreté , les causes individuelles tendent à se substituer aux causes sociales et à conforter des jugements  de nature morale sur les comportements des parents". Les "parents invisibles", qui font le titre du nouveau livre de Pierre Périer (collection éducation & société, PUF), ce sont les parents  des familles précaires. Alors que l'école attend des parents qu'ils l'assistent, ces parents n'ont ni une situation ni les ressources nécessaires pour ce travail de soutien d'élèves d'ailleurs souvent en difficulté. Ainsi commence un malentendu qui transforme le vif intérêt de ces parents pour l'école en un retrait, de la méfiance voire du ressentiment. Pierre Périer, professeur à Rennes II, auteur de "Professeurs débutants" (PUF), montre comment une politique animée de bonnes intentions se retourne contre ceux là même qu'elle voudrait aider. Pierre Périer décrit ces mécanismes dans cet entretien donné au Café pédagogique. A commencer par cette lamentable scène quotidienne : "fais tes devoirs!"...

(...)

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Comment mêler algorithme, codage et  SVT ? Philippe Cosentino propose le logiciel en ligne Edu’modèles qui permet « de former à l’algorithme sans passer par la programmation ». Avec des règles simples, l’élève peut par exemple modéliser une réaction enzymatique, la sélection naturelle et même la résilience d’un écosystème après un incendie. « L’élève construit son modèle, il en connait donc les rouages », souligne l’enseignant. Quels sont les avantages de ce logiciel ? Quels sont exemples de pratiques à proposer aux lycéens ?

 

(...)

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Nous disons NON à cette surenchère de contraintes qui fait passer au premier plan la quantité au détriment de la qualité en mettant de côté le plaisir de la littérature – celui des enseignants et celui des élèves. Nous disons NON à l’obligation d’étudier 24 textes en série générale et 16 textes en série technologique car notre discipline se résumerait alors à du bachotage et non à une découverte enthousiasmante des textes littéraires... Nous disons NON à un programme d’œuvres imposées. Ne nous transformez pas en de malheureux Sisyphe, abrutis par la tâche, condamnés à un perpétuel sentiment d’inefficacité et de frustration ! Laissez-nous maîtres de nos pratiques et de nos choix littéraires. En quelques mots, et puisque c'est ce terme qui a été mis en avant pour cette réforme : faites CONFIANCE aux professeurs de Lettres". Déjà las des nouveaux programmes et de la réforme du bac, des professeurs d f français lancent une pétition pour défendre leur liberté pédagogique et la nécessaire adaptation aux élèves. "Jusqu’à présent, les professeurs avaient la possibilité de choisir eux-mêmes les œuvres étudiées (dans le respect des objets d'étude imposés par les textes officiels), en fonction de projets liés à des activités culturelles dans leur région, et surtout, en fonction du profil de leurs classes. Ainsi, cette liberté pédagogique leur permettait de mener à bien leur mission, sans sortir pour autant du cadre réglementaire. Désormais, le choix est encadré par un programme strict, qui impose des œuvres et des « parcours » associés, limitant la liberté pédagogique des professeurs qui étaient pourtant les seuls à pouvoir s'adapter aux besoins de leurs élèves".

 

Signer la pétition

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Tous ensemble partout où c’est possible, organisons une forte journée de grève et une manifestation unitaire interprofessionnelle le mardi 24 septembre". La FSU Ile de FRance s'associe à l'appel à  manifester le 24 septembre.

 

Appel

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Devant l’urgence de la situation sur le plan social et environnemental, nos organisations font le choix d’agir pour une véritable politique écologique et sociale... Les signataires appellent à participer sous différentes modalités d’action aux initiatives, dans la période du 20 au 27 septembre, alliant justice sociale et écologique." La Fsu, la Cgt, des organisations lycéennes vont s'associer aux actions pour le climat organisées la semaine prochaine. L'Unsa appelle également à participer aux actions des 20 et 21 septembre.

 

Fsu

Unsa

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

Selon Le midi libre, des écoles affichent complet à Montpellier et des enfants n'ont pas pu faire leur rentrée. Une situation grave qui résulte de la croissance démographique de la ville mais aussi d'une mauvaise communication entre l'académie et la municipalité selon le Snuipp Fsu local.

 

Dans Le MIdi libre

 

 

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Rien que l’an dernier, cela représentait 5.000 €. L’an passé, cela concernait une cinquantaine de familles. Désormais une vingtaine". Selon La Montagne, Emmanuel Ferrand, maire LR de Saint Pourçain sur Sioule , est satisfait. Il a fait reculer les impayés de cantine avec une méthode tout droit sortie des cauchemars d'enfants : en mettant les enfants au pain sec . Selon La Montagne deux écoliers ont déjeuné d'un morceau de pain et d'eau à la cantine municipale parce que leurs parents n'avaient pas réglé la cantine. " J’en assume la pleine responsabilité", déclare le maire à La Montagne. Les municipales sont dans quelques mois.

 

Dans La MOntagne

 

 

17/09/2019 à 07:34  |  (1 commentaire)
Le système

" Les enseignants en Belgique sont bien payés par rapport à leurs collègues étrangers, même s'ils passent relativement moins de temps en classe", souligne le quotidien Le Vif. Partant des données de Regards sur l'éducation,il relève que les enseignants belges enseignent 700 heures par an, soit moins que la moyenne OCDE et que " ceux-ci bénéficient des 5e plus hautes rémunérations, selon cette étude qui passe en revue 35 pays au total. Seuls les enseignants de Slovénie, de Suisse, d'Autriche et d'Allemagne gagnent davantage que les profs belges".  

 

Dans Le Vif

En France : combien gagnent les enseignants

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Elles sont parties comme une fusée. Selon le Snuipp , il reste quelques places encore en liste complémentaire pour participer à l'université d'automne du Suipp Fsu du 18 au 20 octobre. Cette année encore, le programme explique cette ruée sur les inscriptions. " L'Université d'automne, dite aussi UDA, permet d’aborder, dans un cadre agréable au bord de la Méditerranée, les grandes questions éducatives qui traversent le métier. Pas moins de 25 interventions sont prévues. Parmi elles : Marie-Aleth Grard d’ATD Quart Monde abordera l’impact de la pauvreté sur les familles et l’école. L’historien Benoît Falaize viendra avec des enseignantes et enseignants de l’ouvrage Territoires vivants de la République témoigner des projets d’éducation morale et civique menés dans ces écoles. La lecture sera au centre de la conférence d'Eveline Charmeux. Véronique Boiron échangera sur la maternelle et la place du langage ou encore Sylvain Connac sur la coopération entre élèves. L'historien Claude Lelièvre sera le grand témoin".

 

Inscriptions

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Jean-Michel Blanquer participera au colloque organisé par le Mouvement contre la constante macabre le 3 décembre en partenariat avec le Café pédagogique. Le colloque annuel du MCLCM travaillera sur la réforme du bac et sur le post bac. Une table ronde évoquera le bac : "Bac : des épreuves selon la démarche EPCC", avec notamment P Balmand, B Geoffroy (IG), C Ottomani-Crocq et AM Romulus (IG). Une seocnde table ronde réfélchira au post bac : "des avancées contre la constante macabre", avec notamment O François, présidente de la Fage, P Lalle, conseiller pour lapédagogie, G Roussel, CPU, N Sayac, F Vigneron et G Lauton. Des ateliers complètent cette journée de formation.

 

Inscriptions et programme

 

17/09/2019 à 07:34  |  (1 commentaire)
La classe

Comment le devoir de réserve s’applique-t-il à la communauté éducative ? Quelles sont les limites à la liberté d’expression des personnels de l’éducation ? Que risque un enseignant qui ne respecte pas le devoir de réserve ? L'Autonome de solidarité organise le 19 septembre à 18h un tchat. Posez dès maintenant toutes vos questions.

 

Le tchat

 

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
L'élève

La 36ème édition des journées européennes du patrimoine se déroule du 20 au 22 septembre 2019. Le thème de cette nouvelle édition, « Arts et divertissement »  a pour objectif de faire découvrir une nouvelle facette du patrimoine, celle du divertissement. Ces journées vont mettre en exergue les pratiques festives, les jeux traditionnels et les pratiques sportives. 17 000 lieux sont ouverts, et 26 000 animations sont prévues. La journée du vendredi 20 septembre est particulièrement réservée aux scolaires, de la maternelle à la terminale.  Elle les invite à découvrir le patrimoine de proximité, à poser un regard attentif sur leur environnement pour mieux le comprendre. Le jeune public est également très attendu pendant le week end, beaucoup d’animations lui sont particulièrement réservées.

 

Le programme des journées européennes du patrimoine

La journée du vendredi 20 septembre pour les scolaires

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"La comparaison des plans d’organisations internes n’étant plus au programme de seconde et fort de cette expérience, j’ai testé en fin d’année le même type d’activité mais sur la comparaison des organes génitaux. À leur arrivée en seconde, les élèves ont en tête une représentation des organes sexuels masculins et féminins toute relative... Lorsqu’on évite de leur donner un schéma à légender en début de cours et qu’on les laisse en observation pure, face à une dissection, l’écart entre ce qu’il pensent savoir et l’interprétation de ce qu’ils voient se creuse, surtout quand l’animal étudié (ici la souris) présente quelques différences avec l’espèce humaine. Cette activité a donc comme objectif de remobiliser des acquis, avec un zeste de manipulatoire ludique et bien entendu un saisie d’information pertinente à partir d’une observation". Une belle approche proposée par Philippe Picard sur le site académique de Poitiers.

 

Sur le site

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Nouvelle idée géniale de P Picard mais cette fois ci coté cuisine. " L’intérêt de ce type d’activité est d’ancrer sous un angle ludique tous les acteurs enzymatiques de la synthèse protéique. Chaque biomolécule intervenant dans le processus (polymérase et ribosome) est assimilée à un ouvrier dont le pseudonyme rappelle le rôle. Chaque rôle correspond à un métier décrit dans un permis de travail qui ne peut être utilisé que dans un compartiment cellulaire précis. Placé en début de séquence, la manipulation des pâtes qui remplacent ici les nucléotides et les acides aminés n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît pour des élèves de première. L’interprétation successives des différents "métiers" soulève plusieurs questions qui doivent être résolues pour passer à l’étape suivante".

 

A découvrir

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le site académique de Martinique propose cette sélection de jeux pour les sciences physiques. Il s'agit surtout de QCM mis en forme ludique.

 

Sur le site

 

 

17/09/2019 à 07:34  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 17 septembre 2019.

Partenaires

Nos annonces