L'Expresso du 09 octobre 2019 

Le fait du jour

La première réunion sur la réforme des retraites et la revalorisation nécessaire des enseignants a eu lieu le 8 octobre entre le ministre, le haut commissaire aux retraites, M JP Delevoye, et les syndicats. Si le ministre se dit toujours favorable à une revalorisation c'est dans le cadre qu'Emmanuel Macron a fixé le 3 octobre. La revalorisation butte sur les exigences du "travailler plus".

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

"La réforme est faite pour économiser des moyens". Vivien Joby, président du Snceel, le principal syndicat de chefs d'établissement du privé sous contrat, membre du comité de suivi, aime bien les réformes des lycées. Il en partage la philosophie. Mais pas au point de dissimuler les problèmes qu'elles posent. Le principal étant l'avenir des enseignants confrontés à une baisse de la dotation horaire. Mais le Snceel s'inquiète aussi de la mise en concurrence des établissements et pour beaucoup de la réduction de leur offre par rapport à l'ancien lycée.

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (1 commentaire)
La classe

Jeudi 26 septembre, les élèves des quelques deux cents écoles de Rouen, se sont réveillés sous un ciel noir, lourdement chargé de fumée. Dix jours après, et après de multiples déclarations gouvernementales, qu’en est-il dans les écoles ? Pierre Viot, conseiller syndical du SNUipp-FSU, nous raconte les folles journées qui ont suivi l’accident de l’usine Lubrizol. « Concrètement, plus le temps passe plus les odeurs s’estompent. Le souci avec les écoles les plus touchées par les émanations, c’est que les odeurs avaient stagné à l’intérieur. Depuis, on a beaucoup aéré et ventilé les écoles. Mais quid de cet air qui circule dans les écoles ? Est-il vicié ? »

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
L'élève

Quel rapport les jeunes d’aujourd’hui entretiennent-ils avec la politique ? Comment appréhendent-ils le monde ? Ont-ils envie de le changer ? Des questions complexes que Jean-Gabriel Périot pose à des lycéens en option cinéma au lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine. Après la cinéaste Claire Simon (« Premières solitudes », 2018), les équipes pédagogiques de l’établissement et du cinéma Le Luxy invitent le réalisateur passionné par l’histoire récente de la violence politique et des idéaux révolutionnaires (« Une Jeunesse allemande », 2015, « The Devil », 2012, notamment). Ce dernier invente un dispositif original impliquant les jeunes dans la réalisation d’un documentaire. Il mêle en effet remakes de scène du cinéma engagé d’après-68, choisies, rejouées et filmées par les élèves et longs entretiens face caméra réalisés par le cinéaste lui-même. Un procédé déroutant pour un résultat passionnant. Grâce à la bienveillance de leur intervenant, dans la confrontation stimulante à des utopies lointaines,  à travers leur interprétation sensible, au présent, d’images du passé, des adolescents nous livrent le portrait incertain et changeant d’une jeunesse inquiète, a priori éloignée de la politique et de ses fondements. Et brusquement la réalité rattrape les apprentis cinéastes. Nous les voyons alors acteurs de leur propre vie, s’engager ici et maintenant. Comme si la première expérience de création et de lutte chez ces jeunes redistribuait les cartes et faisait voler en éclats l’hypothèse de « Nos défaites ». 

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Le système

Combien de temps pour améliorer les conditions de travail des directeurs ? Alors que les syndicats s'étaient mis d'accord sur des gestes immédiats, le ministre louvoie. La réunion du CHSCT départemental qui s'est tenue en Seine Saint Denis aboutit à pas grand chose si ce n'est au refus de responsabilité du rectorat dans la crise qui a mené au suicide de C Renon.

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Le système

Les ministres de l'éducation nationale et des affaires étrangères ont décliné le 3 octobre le plan de développement de l'enseignement français à l'étranger. L'enseignement français à l'étranger c'est 350 000 élèves, dans 500 établissements dans 135 pays. La grande majorité des établissements sont privés, parfois liés à de grandes entreprises, parfois associatifs, parfois les deux.. Un rapport de la Cour des comptes de 2016 avait mis en évidence une triple crise. Crise financière d'abord avec la baisse des subventions publiques et notamment l'annulation de 33 millions en 2017. Cette baisse intervient alors que les effectifs élèves augmentent et que le réseau doit se réorienter géographiquement et donc investir. Il y a aussi une crise des personnels avec la baisse des détachés de l'Education nationale. Enfin la Cour soulignait une crise de la prospective. En 2018, un rapport sénatorial soulignait les suppressions de postes liés à la baisse des subventions et demandait la sanctuarisation de la subvention publique. En 2019 un rapport conjoint des inspections générales de l'Education nationale et des affaires étrangères demandait de rétablir le versement de 31 millions et d'affecter un millier d'enseignants. Le plan présenté le 3 octobre apporte des décisions modestes. L'homologation des établissements sera simplifiée pour favoriser l'adaptation du réseau. L'Education nationale s'engage à détacher 1000 enseignants d'ici 2030 et à former les enseignants locaux grâce à m@gister. Enfin l'Etat versera 25 millions à l'AEFE en 2020.

 

Dossier minsitère

Rapport 2019

Rapport 2018

Cour des comptes

 

09/10/2019 à 07:33  |  (1 commentaire)
Le système

" En cette rentrée 2019, les collègues d’histoire-géographie en lycées connaissent incontestablement une des réformes les plus importantes de leur carrière avec de nouveaux programmes, l’introduction d’épreuves de contrôle continu dès la classe de première, la création d’un enseignement de spécialité « pluridisciplinaire » consacré à l’histoire, la géographie, la géopolitique et la science politique, et, dans certaines académies, le passage au Lycée 4.0", note l'association des professeurs d'histoire-géographie (APHG). " La réforme doit également éviter la multiplication des injonctions contradictoires comme par exemple des éco-délégués d’un côté, mais une course forcée au numérique...; de la précipitation, de la communication d’un côté, notamment pour certains Conseils Régionaux, mais des établissements qui se retrouvent sans manuel à la rentrée de l’autre; des contraintes liées aux E3C d’un côté et une incitation permanente à mener des projets ce qui semble incompatible avec le risque de bachotage permanent dès la classe de première".

 

APHG

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Le système

Non l'argent nécessaire aux petits déjeuners qui seront donnés dans les écoles ne sont pas payés par les pauvres, nous fait savoir la Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Il y a bien eu un virement des budgets sociaux vers l'éducation nationale pour les financer. Mais il s'agit de la procédure d'affectation normale des crédits de la délégation qui dispose de 48 millions de crédits spécifiques destinés à l'éducation nationale sur 5 ans dans le cadre du plan pauvreté (8.5 milliards).

 

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
La classe

 « Et si notre monde devenait tout à coup étonnant, extravagant, bizarre, fantastique... » voilà de quoi inspirer toutes les classes, dès la maternelle, qui souhaitent participer au concours annuel de création plastique et littéraire du SNUipp-FSU et de ses partenaires (BNF, Ligue de l'enseignement, éditeurs et Le Café pédagogique). Un projet au long cours source de plaisir, de surprises et à la clé :  une semaine en classe de découverte à gagner et de nombreux autres lots. Inscriptions jusqu'au 20 octobre.

 

Lisez l'article...

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
La classe

Le 11ème Forum des enseignants innovants aura lieu le 23 novembre 2019 à Paris. Organisé avec notre partenaire Libération et des associations professionnelles enseignantes, il se déroulera dans le cadre du Salon européen de l'éducation. Ce sera l'occasion de faire connaitre vos projets et de donner à voir des enseignants investis personnellement dans des projets éducatifs, soucieux de la réussite de tous les élèves et inventifs. Vous êtes invité à participer à cet événement.

 

Lisez l'article...

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
La classe

Le Réseau des Inspe publie trois exemples de dispositifs de formation au développement durable. En Lorraine, la Maison pour la science propose une action de formation sur la météo. A Bordeaux, l'Inspe propose une formation "former à la transition écologique". Enfin en Martinique, l'Inpse a lancé un appel à posters aurpès des chercheurs et des enseignants sur l'EDD et a décerné deux prix.

 

Sur le site du Réseau

 

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Les disciplines

A l’école de Lieudieu, nous avons vécu une belle matinée. La classe du bas (PS-MS-GS-CE1) a fait une sortie du vendredi extraordinaire : sur le chemin de la maison de C.(3ans) et A. (5 ans) où nous étions déjà venus la semaine dernière, nous avons repéré chaque maison par son numéro et par un détail. Nous avons entrepris de repérer toutes les maisons du plan de Lieudieu ! Heureusement, il n’y a que 300 habitants.

 

(...)

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Les disciplines

L'équipe de la circonscription de St Gervais a construit durant toute l'année scolaire dernière des outils pour enseigner la résolution de problèmes. Ceux-ci sont articulés autour d'une catégorisation basée sur celle produite par Gérard Vergnaud, mais avec une entrée sur le sens : problèmes d'augmentation et de diminution, problèmes de réunion/partage et problèmes de comparaison. On pourra notamment retrouver : une carte interactive permettant d'accéder à une banque de problèmes classiques et de type M@ths en-vie; des outils de modélisation permettant d'aider les élèves à schématiser et résoudre leurs problèmes; des outils interactifs pour le TNI; des capsules vidéo correspondant à chaque type de problème afin de se représenter les situation; un programme d'entrainement à la résolution de problèmes.

 

Les ressources

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Claire Lommé publie sur son site un document réalisé avec Nourdin Temagoult sur la verbalisation en maths. "La verbalisation doit être appréhendée à l’oral et à l’écrit. L’écrit se décompose lui-même en plusieurs entrées : les écrits intermédiaires, les notations et codages, les écrits finaux, etc. Ainsi la verbalisation peut conduire à trois objectifs : 1. La verbalisation comme objet d’étude ; 2. La verbalisation favorisant l’accès à l’abstraction ; 3. La verbalisation comme objet de régulation des situations d’apprentissage".

 

Sur son site

 

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Alain Fabry et Séverine Heip proposent, dans une brochure ministérielle, une belle séquence sur la notion d'habiter qui est au coeur du programme de cycle 3. Les élèves utilisent des outils numériques pour localiser et écrire sur leur quarter qui est ensuite situé, par un jeu d'échelles, par rapport aux métropoles mondiales. "La mobilisation de l’outil uMap, permet la réalisation d’une carte évolutive, créée par les élèves de CM1, qui peut être enrichie en CM2 et en sixième. Les possibilités de création sont nombreuses (insertion de calques, choix des couleurs etc.) et on peut y importer des données du SIG de Metz par exemple. Cet outil permet de travailler le changement d’échelles, de découvrir les éléments de sémiologie graphique (figurés ponctuel, linéaire et de surface) pour légender, ainsi que les différentes fonctionnalités pour créer un déplacement, localiser, importer des productions d’élèves. Pour insérer des éléments extérieurs (photographie, description sonore ou rédigée)".

 

Dans la brochure

 

 

09/10/2019 à 07:33  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 09 octobre 2019.

Partenaires

Nos annonces