L'Expresso du 14 octobre 2019 

Le fait du jour

"On assiste à une véritable changement identitaire : un changement qui concerne la conception même du métier de professeur... Cher collègue, je crois qu'il est absolument essentiel que vous assumiez, dans ce moment particulier, une fonction de résistance". C'est à nouveau à résister que Philippe Meirieu appelle dans cette nouvelle "Lettre à un jeune professeur" (ESF Sciences humaines). Résister contre quoi ? Contre la prolétarisation du métier soumis de plus en plus à des injonctions et des contrôles. Contre la toute puissance des neuroscientifiques qui veulent dicter la pédagogie comme si la salle de classe était un laboratoire. Mais surtout Philippe Meirieu appelle à "résister pour". Pour la part profonde d'humanité qui est dans la transmission du savoir, pour ce pari sur l'avenir que font existentiellement les enseignants. Et pour cela, Philippe Meirieu aborde des questions de métier : discipline et disciplines, rapport aux élèves et aux savoirs, efficacité, relations avec l'institution. Alors que règne une ambiance particulièrement morose en ce moment dans les écoles et établissements, ce petit livre est surtout un acte d'espoir. Mais laissons Philippe Meirieu s'en expliquer...

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
La classe

Programmes si inadaptés et si lourds qu’on ne peut réellement les mettre en œuvre, sentiment d’abandonner les élèves à leurs difficultés, impossibilité de pratiquer une pédagogie active et de prendre le temps nécessaire aux apprentissages, bachotage intensif, œuvres imposées qui dénient à l’enseignant son expertise et sa liberté, surcharge de travail, injonctions contradictoires… : tel est le triste bilan que les enseignant.es de français au lycée dressent des nouveaux programmes en cet automne 2019. Les témoignages recueillis permettent de saisir l’ampleur du problème, à la fois personnel et collectif : « Je suis clairement en plein doute sur le sens que je donne à ma mission.», nous explique une enseignante. Le burn out menacerait-il une discipline entière ? Allo  y a quelqu’un ? Qui entendra cet appel au secours ? Qui saura y répondre ?

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Avec 6.7% du PIB la dépense d'éducation connait une hausse de 1.1% en 2018, soit plus de deux fois moins que 2017 (+2.4%). Le premier degré enregistre une hausse des dépenses par élève alors que dans le second degré les dépenses stagnent et qu'elles diminuent dans le supérieur. Régions et communes voient leurs dépenses d'éducation augmenter.

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

C'est une des surprises de la publication des "bleus budgétaires", ces documents destinés au parlement sur le budget 2020 détaillant les dépenses pour chaque mission de l'Etat. Le budget des fonds sociaux passe de 59 millions en 2019 à 30 millions en 2020. Et cela rappelle la même division par deux opérée entre 2006 et 2012, à une époque où JM Blanquer était déjà au ministère.

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

De nouveaux faits de violence dans des établissements scolaires apparaissent. Après Sarcelles, où un professeur a été battu, après Le Kremlin Bicètre et l'agression d'un proviseur, c'est à Vierzon une nouvelle agression d'un proviseur au lycée E Vaillant et à Strasbourg une enseignante braquée par un homme entré dans le collège J Twinger. Le ministre promet dans Le Parisien de "publier les chiffres de la violence scolaire département par département" estimant qu'il y a "20 à 30 incidents graves par jour". Début septembre, JM BLanquer publiait un 14ème plan contre les violences scolaires  promettant de mettre à l'écart les élèves "hautement perturbateurs" et de "simplifier" les conseils de discipline. Il apparait que la lutte contre les violences scolaires nécessite des efforts longs et constants et la collaboration d'autres ministères. Qu'elle est liée à une politique globale, avec un accompagnement budgétaire de l'Education nationale pour financer des présences humaines et des fonds sociaux, une politique sociale dans les quartiers et aussi une politique de présence policière. Pour le moment les choses semblent se dégrader dans les établissements.

 

Vierzon

Strasbourg

JM BLanquer dans le Parisien

Le 14ème plan violence

 

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Après l'agression dont a été victime une maman accompagnatrice par un élu Rassemblement national lors d'une réunion du conseil régional de Bourgogne Franche Comté le 11 octobre, on attendait la réaction de JM Blanquer. L'événement s'est déroulé durant une sortie scolaire relative à l'éducation civique et la victime était en mission scolaire. JM Blanquer s'est exprimé le 13 octobre sur BFM en des termes ambigus qui rappellent ses prises de position sur ce sujet.

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Le ministère publie la note sur "l'organisation des épreuves communes de controle continu". Elle est conforme au document publié le 8 octobre. La note tente de concilier deux principes qui semblent inconciliables : des épreuves à caractère national et une organisation "plus souple et adaptée aux réalités locales" décidée localement. Cette contradiction résulte d'une décision politique initiale : le ministère n'a pas tranché nettement entre controle continu et examen national, ou , d'une autre façon, entre les enseignants du Snes Fsu et les chefs d'établissement du Snpden Unsa. Il renvoie le choix de l'organisation au local, c'est à dire aux proviseurs et construit une nouvelle usine à gaz qui fasse illusion d'un diplôme national.

 

(...)

14/10/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

"Jusqu’à aujourd’hui, les réponses apportées par notre hiérarchie ne nous semblent pas à la hauteur de nos difficultés. Nous sommes tous, -enseignants, parents, élèves- très inquiets et affectés par cette situation. Les écoles maternelle et élémentaire de Courcelles de Vaulx-en-Velin (69) ont donc voté la grève à l’unanimité pour ce mardi 15 octobre, et transmis une demande d’audience à l’Inspection Académique". Une nouvelle intrusion dans l'école le 11 octobre amène les enseignants à prednre cette décision. Ils demandent des "réponses concrètes" et "un soutien effectif" de leur hiérarchie.

 

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Le système

Selon Marsactu, l'inspectrice de Fos (13) a été muté par le rectorat "dans un souci d'apaisement" sur "un travail d'analyse et de propositions autour des évaluations de 6ème". Après une tentative de suicide d'une enseignante les syndicats demandaient sa suspension.

 

Selon Marsactu

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret publié au JO du 12 octobre supprime les listes d'aptitude pour l'accès aux corps de certifiés et PEPS.

 

Au JO

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)

Revalorisation

Revalorisation : Les discussions commencent mal

La première réunion sur la réforme des retraites et la revalorisation nécessaire des enseignants a eu lieu le 8 octobre entre le ministre, le haut commissaire aux retraites, M JP Delevoye, et les syndicats. Si le ministre se dit toujours favorable à une revalorisation c'est dans le cadre qu'Emmanuel Macron a fixé le 3 octobre. La revalorisation butte sur les exigences du...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Participez au 11ème Forum des enseignants innovants !

Le 11ème Forum des enseignants innovants aura lieu le 23 novembre 2019 à Paris. Organisé avec notre partenaire Libération et des associations professionnelles enseignantes, il se déroulera dans le cadre du Salon européen de l'éducation. Ce sera l'occasion de faire connaitre vos projets et de donner à voir des enseignants investis personnellement dans des projets éducatifs, soucieux de la réussite de tous les élèves et inventifs. Vous êtes invité à participer à...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
La classe

"Les lycéen.nes du projet i-voix proposent un magazine de presse numérique autour des 2 chapitres des Essais de Montaigne et du roman de Daeninckx. A travers ces écritures d'appropriation, il s'agit de rendre compte de la lecture des 2 œuvres que relie, par-delà les siècles, le thème du "cannibalisme" : l'une est au programme du français en 1ère, l'autre constitue la lecture cursive de la séquence de travail. Le journal personnel de lecture devient ici magazine collectif. La démarche prend le parti de la créativité et du partage. La diversité des approches doit permettre à chacun d'enrichir son regard sur les œuvres. La publication fait de la classe, en ligne, un projet collectif, une projection de chacun·e et de tou·tes, un espace où faire communauté, autour de la lecture". Découvrez cet énorme travail d'écritures d'appropriation réalisé par les élèves de JM Le Baut au lycée de l'Iroise à Brest. Ils ont faim de littérature et dévorent les oeuvres littéraires pour se les approprier.

 

Le sommaire

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
La classe

Le 11ème Forum des enseignants innovants aura lieu le 23 novembre 2019 à Paris. Organisé avec notre partenaire Libération et des associations professionnelles enseignantes, il se déroulera dans le cadre du Salon européen de l'éducation. Ce sera l'occasion de faire connaitre vos projets et de donner à voir des enseignants investis personnellement dans des projets éducatifs, soucieux de la réussite de tous les élèves et inventifs. Vous êtes invité à participer à cet événement.

 

Lisez l'article...

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Les disciplines

« Voilà un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps : devenir (quasiment) inutile à mes élèves ! » Ainsi Aude Dubois présente-t-elle sur son blog un travail autour de la poésie lyrique en 4ème. Professeure de français en collège à Poissy, elle a habitué ses élèves à travailler en groupes pour réaliser des projets comme la création de leur propre Bescherelle ou la rédaction d’une nouvelle fantastique. Ici les élèves ont pour tâche de concevoir entièrement la séquence de travail sur le thème « dire l’amour » : problématisation, choix du corpus, activités écrites et orales, étude d’un texte, lecture personnelle longue, travail de la langue … De cette expérience menée sur 3 semaines, l’enseignante tire une « grande satisfaction. De constater, toujours, à quel point nos élèves sont capables, pour peu que l’on ouvre le champ des possibles. Combien ils sont actifs aussi, souvent, quand un défi stimulant leur est proposé et qu’ils sentent que l’adulte leur fait confiance. » Elle exprime aussi son « admiration » envers « leurs capacités d’analyse et leur aptitude à s’autoréguler entre eux. »

 

Présentation de la séquence

Aude Dubois dans Le Café pédagogique

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment aider l’élève à se construire comme sujet lecteur ? Professeure de français à Faverges (Haute-Savoie) Laïla Methnani, éclaire une activité possible, menée en 3ème : inviter l’élève à rédiger son autobiographie de lecteur. Etapes : lister ses lectures (lectures d’enfance, livres du CDI, quart d’heure lecture…), définir le contenu (« ce qui fait de vous le lecteur de 14 ans que vous êtes ») en essayant de se conformer au pacte autobiographique de sincérité, composer le texte en 50 lignes environ (étapes du parcours, œuvres phares, lectures cachées, j’aime/j’aime pas …), partage possible au CDI dans un cercle de lecteurs. Resserrant la relation aux livres et le rapport à la lecture, l’autobiographie de lecteur présente bien des intérêts pour les élèves : « mesurer le chemin parcouru, cerner leur identité de lecteur, prendre leur place dans la communauté constituée par la classe » (Bénédicte Shawky-Milcent.)

 

Sur le site Lettres numériques de Laïla Methnani

Laïla Methnani dans Le Café pédagogique

Bénédicte Shawky-Milcent dans Le Café pédagogique

 

 

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment « faire de la difficulté pédagogique le point de départ de l’élaboration d’une séance » ? Professeure de français au collège Jean-Jacques Rousseau à Labastide Saint-Pierre (82), Alexia Bonnet-Motycka a mené en ce sens une activité autour d’une célèbre page de Marcel Proust. Dans un 1er temps, les élèves de 3ème écoutent le début du texte lu par l’enseignante et partagent leurs impressions. Ils  sont ensuite invités à sentir une tasse de thé et à goûter une madeleine pour écrire sur les sensations et souvenirs qui s’y attachent. Puis la suite du texte est distribuée : elle donne lieu à un écrit de travail et un débat de compréhension. Quelques jours plus tard, les élèves font émerger les souvenirs du travail mené, analysent certains extraits pour « goûter au style proustien »,  rédigent une synthèse sur l'écriture du souvenir. Le dispositif veut varier les entrées dans le texte pour en favoriser une expérience et une appropriation plus personnelles. Eclairages de l’enseignante …

 

(...)

14/10/2019 à 07:23  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 14 octobre 2019.

Partenaires

Nos annonces