Concours : Pour le Se-Unsa, la désaffection des étudiants doit être prise au sérieux  

"Il est urgent de redonner envie d'être prof", déclare le Se Unsa au lendemain de la publication du nombre des inscrits aux concours de l'enseignement du 2d degré. Pour le syndicat la baisse n'estpas une surprise. Il rappelle les données du Baromètre Unsa : " seuls 21% (contre 29% en 2018) des enseignants conseilleraient leur métier à un jeune de leur entourage". Comment expliquer ce désenchantement du métier :" les étudiants sont découragés par le retour des diminutions des places aux concours. A cela s’ajoutent les réformes successives de la formation des enseignants qui font perdre en confiance et en lisibilité. Enfin et surtout, les difficultés vécues à l’entrée dans le métier, la complexification du quotidien, la faiblesse des rémunérations, en particulier sur la première moitié de carrière, et les problèmes chroniques de mobilité géographique sont connus de l’opinion publique. Les lycéens et les étudiants sécurisent leur avenir et leur projet de vie en faisant d’autres choix."

 

Communiqué

Sur la baisse des inscrits aux ocncours

 

 

Par fjarraud , le mercredi 27 novembre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces