L'Expresso du 09 décembre 2019 

Le fait du jour

A force de promettre la revalorisation sans la faire, le gouvernement semble bien dépourvu quand il voudrait qu'on le croit. La grève historique du 5 décembre, l'ampleur des manifestations a fait réagir le gouvernement. Le 6 décembre JM Blanquer, G Attal sont intervenus dans les médias puis E Philippe a fait une déclaration. Le gouvernement maintient son projet de retraites par point mais promet une revalorisation des enseignants à partir de 2021. Problème : comme il promet cette revalorisation depuis 2017 sans la faire, comme le montant annoncé semble très faible, ces propos se heurtent à l'incrédulité. A commencer par les syndicats, sauf la Cfdt et l'Unsa, qui appellent à faire grève et manifester le 10 décembre et soutiennent les mouvements qui auraient lieu le 9.

 

(...)

 
09/12/2019 à 07:27  |  (3 commentaires)
La classe

Dans le cadre des si lourds programmes de lycée, peut-on mener en 1 heure un travail collectif d’appropriation d’une œuvre patrimoniale ? A Tours, au lycée Jacques de Vaucanson, les 2ndes de Claire Tastet ont fait vivre de façon originale leur lecture de « Candide » : en créant un musée imaginaire inspiré du célèbre conte philosophique de Voltaire. Les chapitres sont distribués à des binômes qui ont 1 heure pour imaginer un objet que le héros aurait pu ramener de son voyage, écrire une courte notice et proposer une image illustrative. Les propositions sont ensuite rassemblées dans un diaporama Genial.ly pour constituer un musée numérique au nom évocateur : « La métairie ». Le projet, fort transférable, montre comment on peut aisément « créer de fortes expériences de lecture en donnant la possibilité aux élèves de les exprimer » (Bénédicte Shawky-Milcent).

 

(...)

  
09/12/2019 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

"Qui a peur du débat ?" La question est posée sur la liste Sesagora, ancienne liste Inter-Es, depuis le 7 décembre. Ce jour là l'inspection de SES de l'académie de Versailles, qui héberge la liste, annonce qu'elle en prend le controle et que dorénavant elle la modère. Sesagora était une rarissime expérience d'une liste de discussion professionnelle libre dans un cadre institutionnel. La liste avait une longue tradition de modération collégiale permettant de maintenir cet équilibre fragile. Elle aura ainsi vécu 22 années. La démonstration vient d'être faite qu'il n'est plus possible aujourd'hui à des enseignants de s'exprimer librement dans un média de l'éducation nationale.

 

(...)

09/12/2019 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

Du 9 au 13 décembre, la première fédération syndicale de l'enseignement tient congrès à Clermont-Ferrand. Le congrès devrait voir le départ de B Groison, secrétaire générale, et son remplacement. Surtout il a lieu alors que l'environnement syndical se transforme avec un conflit de taille mais aussi un cadre législatif qui retire aux syndicats une grande partie de leurs pouvoirs.

 

(...)

09/12/2019 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

Revenant sur les grandes grèves de l'Education nationale, Claude Lelièvre présente les caractéristiques de celle du 5 décembre. " On voit que cela commence beaucoup plus tôt et plus fort en ce mois de décembre 2019. Et c'est en cela ''historique''. Mais il reste aussi à connaitre la suite, qui peut réserver des surprises, comme on a pu le voir avec un autre mouvement très long (et qui a marqué aussi les esprits à sa façon) celui qui a eu lieu d'octobre 2002 à juin 2003, et qui - lui - avait aussi commencé très fort..."

 

Sur son blog

 

09/12/2019 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

" La mise en place des E3C est chaotique", écrit le Snes Fsu, qui évoque "le retard dans l’ouverture de la banque nationale de sujet", toujours pas ouverte, le "renvoi au local des modalités d’organisation officialisant une rupture d’égalité entre les élèves", une "indemnité de correction indigne : 50 € par classe (quel que soit le nombre d’élèves) selon les annonces ministérielles". Le Snes lance une pétition demandant l'annulation de la première session des épreuves de controle continu E3C.

 

La pétition

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret publié au JO du 8 décembre décide de prélever 26 millions sur les programmes "enseignement public du 2de degré" et "soutien de la politique de l'éducation nationale" pour les verser en partie au public (15 millions) et pour 11 millions à l'enseignement privé. Il s'agit d'assurer la paye de décembre des personnels. Un autre décret fixe le montant de la contribution de l'Etat au fonctionnement des classes du privé sous contrat.

 

Au JO

Au JO

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Le système

Depuis la rentrée, les collèges de Haute Garonne sont incités à varier leur composition sociale. Il voient leur enveloppe  budgétaire varier selon la composition sociale de leurs élèves. Selon 20 minutes, la part éducative de la dotation de fonctionnement varie de 44 à 63 euros. Les établissements accueillant plus de 25% d'élèves défavorisés touchent davantage. Résultat : parmi les collèges privés, 16 ont perdu de 6 à 10 euros, un a perçu un bonus et 4 continuent à toucher la même somme. Dans le public, un seul a vu ses recettes diminuer alors que 56 bénéficient de davantage de moyens. Fait rare, le département a signé, en juin 2018, une convention de partenariat avec le privé qui s'engage lui aussi dans la démarche de mixité. La Haute Garonne fait figure de pionnier, avec Paris, dans une politique de mixité sociale lancée sous le gouvernement précédent. Depuis 2017, le soutien de l'Etat à ces opérations a disparu. Récemment, JM Blanquer déclarait attendre une estimation de ces politiques pour prendre des décisions. Depuis 2017, ce n'est visiblement pas une urgence...

 

Dans 20 minutes

Le point sur les politiques de mixité sociale

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Le système

"Nous sommes très loin d’un indice global permettant de juger des vertus d’un système éducatif comme celui de la France, encore moins de la qualité de ses pratiques pédagogiques", écrit N Valaud-Belkacem dans Libération. Pour l'ancienne ministre de l'éducation nationale, " si l'enquête internationale permet de poser des questions sur le climat scolaire, il est dangereux d'en faire un indice global d'évaluation du système éducatif français et de sa pédagogie, estime la ministre de l'Education nationale de 2014 à 2017".

 

Dans Libération

Quand l'Ocde soutenait la ministre

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)

Pisa

Pisa : La France dans la moyenne et la stabilité

Ce pays est formidable : on peut y mener des politiques éducatives radicalement opposées et avoir des résultats stables. Mais peut-être ceci explique t'il cela ? Toujours est-il que les résultats de Pisa 2018 sont clairs : la France se situe dans la moyenne des pays de l'Ocde pour la lecture, les maths et les sciences. Ses résultats sont stables par rapport à Pisa 2015. L'éclatement du système éducatif entre une minorité très forte et une minorité très faible est...

(...)

 

Lisez l'article...

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Bien-être : La "Semaine du bonheur à l’école"

On se sent parfois prisonnier d’un programme scolaire et d’une grammaire de l’école qui empêche de se libérer pédagogiquement. L’idée est de réserver une semaine de l’année à l’expression de la créativité pédagogique et au bien-être de chacun dans le cadre scolaire. Ce temps est destiné à nous fournir un réservoir de pratiques pour tout le reste de l’année, et de mettre en réseau les établissements intéressés par cette question du bien-être et de la qualité de vie et de travail. Du 16 au 23 mars 2020, la « semaine du bonheur à l’école » est une semaine...

(...)

 

Lisez l'article...

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
La classe

"L’orientation scolaire est une des questions éducatives les plus sensibles et les plus controversées", écrit Aziz Jellab dans un texte rédigé pour le 42ème colloque de l'Afae. "Loin d’être l’expression d’un choix pour nombre d’élèves, l’orientation s’identifie à une distillation fractionnée, faite de renoncements, de résignation ou d’élimination différée. En France, où le poids des diplômes pèse beaucoup sur le destin social et professionnel de chacun, l’orientation met à l’épreuve l’égalité des chances et le modèle méritocratique, car à côté de l’origine sociale et de l’inégale maîtrise de l’information, le contexte scolaire et l’offre de formation modalisent aussi les inégalités de parcours. La distillation fractionnée interroge ainsi la capacité qu’a l’institution scolaire à lutter contre les préjugés comme le supposé « manque d’ambition des parents » et à offrir un accompagnement assurant à chaque élève la réalisation d’un parcours réussi."

 

(...)

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
La classe

" Laurent, le prof de sport, soupçonne des faits de harcèlement dans les vestiaires des filles. Avant d’intervenir, il demande conseil à Fred, le correspondant de l’Autonome." Une petite vidéo de l'Autonome qui rappelle les règles et peut rendre service.

 

Sur le site de l'Autonome

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le Comité national de suivi de la réforme du bac et du lycée rassemble des représentants des organisations syndicales, parentales, lycéennes, et de l’administration chargée de la mise en place des réformes. Réuni le 4 décembre, le Comité a proposé de ramener le renouvellement des œuvres d’un 1/2 à 1/4 tous les ans et d’ouvrir un éventail d’explications de textes de 16 à 24 au lieu des 24 actuellement imposées en séries générales. Cette demande est portée depuis des semaines par de nombreux enseignants à travers pétitions, lettres à l’inspection, interventions dans les formations académiques, publications en ligne … : sera-t-elle entendue ? une rectification seulement quantitative suffira-t-elle à calmer la détresse des professeur.es de lettres ?

 

Compte rendu de la réunion du Comité

Les professeur.es de français et les nouveaux programmes

 

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Et si les élèves organisaient et animaient des cafés littéraires ? A Vitré, Delphine Morand mène cette belle expérience : les élèves volontaires sont amenés à présenter des œuvres contemporaines lors d’un événement qui rassemble deux classes ainsi que d’autres élèves qu’ils ont invités. Au programme de ce cercle élargi : partage de lectures et d’émotions, interprétation de morceaux de musique pour créer des passerelles entre les arts. Le travail veut « donner le goût des mots, de la littérature », « développer des compétences orales qui permettront de gagner en assurance », apprendre à « défendre des points de vue ». Témoignage d’un élève : « J’avais peur au début mais je suis fier de moi : j’ai bien défendu mon livre et je me suis senti de plus en plus à l’aise ! » Une piste pour préparer au futur « grand oral » de terminale ?

 

Sur le site Bretagne-Educative

Delphine Morand dans Le Café pédagogique

 

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Professeure au lycée Emile Zola à Aix-en- Provence, Muriel Hadaoui-Costantino propose en ligne un exemple d’entraînement à la contraction de texte et à l’essai, sujets de français ressuscités pour le baccalauréat technologique. Ainsi les élèves sont amenés à travailler en groupes sur un texte de Michel Leiris en suivant différentes étapes : formuler la thèse défendue, expliquer les mots que certains n'ont pas compris, surligner les marques de l'énonciation et les connecteurs logiques, souligner les idées principales de chaque paragraphe, mettre les exemples entre crochets, résumer le texte au brouillon …

 

En ligne

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Au collège Val de la Sensée d’Arleux dans l’académie de Lille,  Annick Desandère a conduit ses 4èmes à travailler de façon originale sur des nouvelles fantastiques : chaque groupe doit écrire une note d’intention et un storyboard, puis réaliser une bande-annonce destinée à donner envie de lire la nouvelle choisie. Les interactions permettent d’améliorer peu à peu les productions pour aider les élèves à ajuster leur projet à leurs intentions, pour « développer des compétences d’auteur ». Les bandes-annonces sont ultérieurement partagées sur l’ENT et projetées dans la classe d’un autre collège pour inciter à la lecture.

 

Présentation et exemples

Annick Desandère dans Le Café pédagogique

 

 

09/12/2019 à 07:26  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 09 décembre 2019.

Partenaires

Nos annonces