Numérique : Si tout le monde s’en charge alors personne ne le fait.. 

"Il y a une tendance en éducation qui semble légitime : le partage de la responsabilité entre tous les enseignants et éducateurs de la transmission de certains savoirs, de certaines attitudes, de certaines aptitudes liées à des objets de savoir complexes", écrit Bruno Devauchelle sur son blog. "Les quatre parcours promus par les précédents ministres de l’éducation, Avenir, Santé, Éducation artistique et culturelle, Citoyen, en témoignent ; A ces quatre-là s’ajoutent l’ex B2i requalifié en CRCN (Cadre de Références des Compétences Numériques) et plus généralement l’éducation au numérique, ainsi que l’EMI (Education aux médias et à l’information). Tous ces domaines de connaissance et de compétences sont répartis entre tous les enseignants, même si certaines disciplines sont plus explicitement incitées à se responsabiliser... Lorsque l’on décrète qu’un enseignement doit être fait partout, en général il n’est fait nulle part. En entendant le ministre demander aux équipes de réfléchir à la manière de faire le CRCN ou l’EMI de manière transversale, j’ai l’impression qu’on est dans ce cas de figure, l’histoire bégaye parfois"…

 

Sur son blog

 

Par fjarraud , le mercredi 18 décembre 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces