L'Expresso du 14 janvier 2020 

Le fait du jour

500 millions s'approchent mais 10 milliards s'éloignent. A l'issue d'une rencontre avec JM Blanquer, le 13 janvier au soir, malgré la confirmation d'une revalorisation à hauteur de 500 millions, la FSU manifeste surtout de la déception et des inquiétudes. Déception car ni le volume ni le calendrier ni les modalités de la revalorisation ne sont connus. Inquiétude car JM Blanquer lie la revalorisation à des contreparties. La réunion a surtout établi un calendrier précis sur les missions des enseignants et leur évolution. Pour la FSU la revalorisation doit commencer maintenant. Et la mobilisation des enseignants doit continuer et s'approfondir.

 

(...)

14/01/2020 à 07:15  |  (1 commentaire)
La classe

Après le succès de leur site de mutualisation des escape games,  Patrice Nadam, formateur et professeur de SVT au lycée La Tour des Dames à Rozay-en-Brie (77), Mélanie Fenaert, professeure de SVT au lycée Blaise Pascal à Orsay (91) et Anne Petit, professeure-documentaliste au collège Château Rance à Scey-sur-Saône (70) écrivent à 3 mains un livre de 235 pages dédié aux jeux d’évasion « à destination de tout enseignant, formateur, animateur, passionné ». L’ouvrage captive par la réflexion pédagogique du trio sur cette pratique. Le flow, le nécessaire débriefing et surtout l’évaluation de ces jeux d’immersion sont décryptés par les enseignants. Le livre enrichi en QR-codes regorge ainsi de conseils pour réussir les défis posés aux élèves.

 

(...)

14/01/2020 à 07:15  |  (1 commentaire)
Le système

Les épreuves d'anglais du contrôle continu du bac n'ont pas pu avoir lieu au lycée Daudet de Nîmes. Selon Le Midi libre, le lycée a été bloque le 13 janvier par des manifestants, regroupant enseignants mais aussi cheminots et grévistes, contre la réforme des retraites et du bac. Un blocage filtrant a été installé une partie de la matinée. Les épreuves n'ont pu avoir lieu.

 

Dans le Midi Libre

Les E3C sous le feu des critiques

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Le système

Dans une lettre ouverte, et anonyme, publiée par Médiapart, une élève du lycée M Berthelot de Saint Maur (94) exprime son désarroi devant la réforme du lycée. " Tous les élèves et les professeurs s'accordent sur le fait que les épreuves arrivent très vite, trop vite pour des épreuves officielles. Si vite qu'on ne sait même pas de quoi on parle. Les informations, en revanche, prennent tout leur temps pour arriver jusqu'à nous", écrit-elle.  Elle dénonce " une pression permanente, une évaluation continue, une fraude organisée et une rupture d'égalité... Les cours vont trop vite pour l’amas de connaissances que le programme nous demande d'intégrer. Les programmes sont riches et ambitieux, oui, mais ils sont surtout infaisables. Le temps octroyé aux épreuves est trop court également", particulièrement en langues et histoire-géo. Elle conclut : " Dorénavant nous ne venons pas au lycée pour apprendre ou progresser mais pour être évalués en permanence. Toutes les conversations tournent autour des notes et du stress".

 

L alettre

Les E3C sous le feu des critiques

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Le système

Supprimé par la loi Blanquer, le Cnesco renait sous la forme du " Centre national d’étude des systèmes scolaires" intégré au sein du Cnam. Le Cnesco n'est plus une institution de l'éducation nationale. Mais il entend conserver ses missions d'évaluation de l'Ecole et même les élargir. " Des recherches inédites et des synthèses scientifiques originales continueront d’être produites à échéances régulières avec l’aide du réseau des 300 chercheurs partenaires du Cnesco", annonce le Cnesco qui souligne que cela permet " un état des lieux de l’éducation en France sur des thématiques précises et variées". Le Cnesco poursuivra également ses conférences de consensus et ses conférences de comparaisons internationales. Il continuera à produire "des propositions nourrissant les politiques éducatives de demain". Le Cnesco annonce trois événements : une étude sur la laïcité à l’école fin janvier 2020, une étude sur le numérique et les apprentissages au premier semestre 2020 et une conférence de comparaisons internationales sur la formation continue des personnels d’éducation en novembre 2020. Finalement un organe indépendant d'évaluation de l'Ecole n'arrive à exister qu'en dehors de l'institution scolaire.

 

Cnesco

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Le système

Le nouveau rapport sur "la transition alimentaire dans les cantines scolaires", réalisé pour Terra Nova par Alizée Ostrowski et Elyne Etienne, propose des pistes pour " permettre un approvisionnement plus durable des cantines sans augmenter la facture des repas, diminuer l’empreinte environnementale des menus.. et impliquer largement les personnels de cantines qui sont des acteurs clés de cette transition". De belles idées qui trouvent des solutions simples. Pour améliorer la qualité des repas, les auteurs inventent un procédé nouveau : des primes (300 millions) prélevés sur le fonds d'accessibilité des bâtiments publics.  Mais la proposition phare c'est "changer le statut juridique des écoles... de façon à ce que les cantines entrent désormais dans le champ de compétence des conseils d’école et donc aussi des enseignants". Cela permettrait de " faire revenir les enseignants dans le monde de la restauration scolaire". Tout semble bon pour faire des écoles des établissements (EPEP) avec un chef d'établissement...

 

Le rapport

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Le système

" Assiste-t-on dans l’école genevoise à la fin de la culture de la concertation qui fait la vitrine de la gouvernance suisse à l’étranger?", demande le professeur de sociologie Jean-Paul Payet dans Le Temps. Il souligne que l'administration scolaire du canton de Genève, le DIP, n'arrive pas à faire entrer ses projets d'école numérique et d'école inclusive dans la réalité. " Le sujet est sensible et les résistances à l’entrée des tablettes à l’école ont été sous-estimées", écrit-il. Pour lui cette "résistance" provient de l'ignorance délibérée des avis des enseignants. "Pour les enseignants concernés, l’école inclusive se traduit par un surplus de travail pédagogique et logistique important", explique t-il. "Peut-on laisser les politiciens, l’administration et les experts s’accaparer la réflexion sur un sujet qui concerne tant d’usagers «ordinaires»? Peut-on se satisfaire d’un vote populaire tous les dix ans? Bien sûr, l’école est un sujet complexe, mais comment ne pas entendre les voix de celles et ceux qui la font au quotidien, qui y travaillent, qui en sont affectés?" Il demande un "Parlement du sens de l’école". "Quels que soient sa forme et son nom, les «sans-voix» de l’école l’attendent."

 

Dans Le Temps

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
La classe

" La démarche de management public est très différente de celle qui est à l’œuvre dans les contextes de management privé", écrit Stéphane Germain dans un article sur son blog. Auteur d'un ouvrage sur "Le management des établissements scolaires" (De Boeck Supérieur), il prend en exemple la distribution des heures dans la DHG. " Une spécificité du mangement public est ainsi de recourir à la fabrique du consensus comme façon de prendre les arbitrages", dit-il. " lorsque la répartition de la DGH est soumise à l’approbation de tous en conseil pédagogique, il est très rare qu’elle ne soit pas votée en Conseil d’administration. Lorsque les acteurs du service public sont responsabilisés, lorsqu’ils sont associés au processus de décision des établissements, le management public prend tous son sens pour faire converger l’action publique dans le sens de l’intérêt général."

 

Sur son blog

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
La classe

L'association des professeurs d'éducation musicale recommande la méthode d'apprentissage du piano imaginée par André Antibi. En 2018, A Antibi proposait une nouvelle méthode d'apprentissage du piano promettant de mettre l'instrument à la portée de tous. " En proposant un codage, simple, accessible, même aux non-initiés, cette méthode s’adresse à tous et pourrait être un outil intéressant dans l'enseignement secondaire pour initier les élèves à l’accompagnement au clavier. La particularité de cette méthode réside dans le codage proposé pour rythmer les grilles et pour renverser les accords, offrant ainsi la possibilité de dépasser le simple plaquage d’accords à l’état fondamental si rude à nos oreilles. Ces inventions pédagogiques permettent sans aucun doute de s’adresser à tous tout en conservant ambition, qualité et exigence", écrit l'APEMU.

 

Sur le site de l'Apemu

La méthode Antibi

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
La classe

"L’enjeu de ce travail est une prise de parole personnelle (on raconte avec ses propres mots), structurée autour d’un récit, le conte, et trouvant sa place dans le groupe", explique Nathalie Labarre, professeure de français au collège Molière de Beaufort-en-Anjou. Dans une évaluation finale de trois années de pratique avec une conteuse en classe de 6ème, elle conclut. "Dans le cercle de parole, tout le monde a pu parler. Certains racontent tout un conte, d’autres disent une phrase dans un conte et cèdent vite la parole. On constate que tous ont participé, chacun à sa mesure". Mais " L’ouverture culturelle est difficile à mesurer".

 

Sur le site de Nantes

  

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
L'élève

Quelles sont les étapes clés de la procédure 2020 ? Je ne suis inscrit dans aucune formation et je souhaite entreprendre des études supérieures. Dois-je passer par Parcoursup ? Voilà quelques unes des questions déjà posées sur Parcoursup. Alors que Parcoursup ouvre le 22 janvier, l'Onisep organise le 15 janvier à 14 h un tchat pour répondre à vos questions. Mais vous pouvez dès maintenant poser vos questions.

 

Le tchat

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment organiser sa progression autour de quelques concepts ? Le groupe de travail académique de Versailles donne des exemples. " Les concepts s’enrichissent et se précisent tout au long de la scolarité. Il est nécessaire de travailler avec des contextes différents pour que les élèves puissent mieux cerner les concepts utilisés". L'entrée par le concept permet de problématiser l'enseignement et de développer la pensée. Le dossier propose des exemples de progressions.

 

Le dossier

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment favoriser l'oral en physique-chimie ? Le groupe de travail académique de Versailles propose des pistes classiques, comme l'exposé, ou plus nouvelles comme l'élève relais l'oral avec mise en scène.

 

Le dossier

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Proposé par Lydie Desprat, cette séquence de 1ère spécialité SVT invite à utiliser une base de données avec des élèves pour montrer l’augmentation des bactéries résistantes aux antibiotiques au cours du temps au niveau des pays européens.

 

La séquence

 

 

14/01/2020 à 07:15  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 14 janvier 2020.

Partenaires

Nos annonces