Renaissance du Cnesco 

Supprimé par la loi Blanquer, le Cnesco renait sous la forme du " Centre national d’étude des systèmes scolaires" intégré au sein du Cnam. Le Cnesco n'est plus une institution de l'éducation nationale. Mais il entend conserver ses missions d'évaluation de l'Ecole et même les élargir. " Des recherches inédites et des synthèses scientifiques originales continueront d’être produites à échéances régulières avec l’aide du réseau des 300 chercheurs partenaires du Cnesco", annonce le Cnesco qui souligne que cela permet " un état des lieux de l’éducation en France sur des thématiques précises et variées". Le Cnesco poursuivra également ses conférences de consensus et ses conférences de comparaisons internationales. Il continuera à produire "des propositions nourrissant les politiques éducatives de demain". Le Cnesco annonce trois événements : une étude sur la laïcité à l’école fin janvier 2020, une étude sur le numérique et les apprentissages au premier semestre 2020 et une conférence de comparaisons internationales sur la formation continue des personnels d’éducation en novembre 2020. Finalement un organe indépendant d'évaluation de l'Ecole n'arrive à exister qu'en dehors de l'institution scolaire.

 

Cnesco

 

Par fjarraud , le mardi 14 janvier 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces