Formation des enseignants : Blanquer recule la date d'application de la réforme 

" Lors de l’assemblée plénière de la CPU, qui s’est déroulée le jeudi 16 janvier, le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse a annoncé accepter une mise en oeuvre progressive des maquettes, en maintenant l’objectif du nouveau concours en 2022", annonce le Réseau des Inspe. Le réaménagement des formations en M1 et M2 n'aura lieu qu'à la rentrée 2021 au lieu de la rentrée 2020. Pour la Fsu, il faut "remettre à plat la réforme". La Fsu " refuse que des étudiant-es contractuel-les se retrouvent en responsabilité de classe". Le Snesup Fsu exige que " les étudiant·es ne doivent pas être utilisé·es comme moyens d’emploi, de façon à ne pas grever au-delà du raisonnable le temps consacré à la formation".

 

Snesup

 

Par fjarraud , le lundi 20 janvier 2020.

Commentaires

  • DrHouse2, le 20/01/2020 à 14:52
    Le problème est qu'il ne s'agit pas d'une formation mais d'un véritable formatage, réalisé par des universitaires et des technocrates qui n'ont aucune expérience du terrain, et préconisent des pratiques rétrogrades et inefficaces.
    Donc plutôt que de passer des heures de cours magistraux inutiles, il vaut mieux que les stagiaires soient dans les écoles, avec des collègues qui eux au moins sont compétents, au moins là ils apprennent quelque chose !
     
    Bizarrement on considère que les profs sont trop idiots pour pouvoir se former entre-eux, alors qu'ils sont au contraire parfaitement qualifiés et compétents pour cela.
    Je pense que la formation des jeunes PE devrait être réalisée à 90% sur le terrain, avec simplement quelques retours réguliers avec des formateurs (là encore issus du terrain) pour répondre aux questions.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces