Education prioritaire : Le ministre valide le rapport Mathiot Azéma 

"On peut déplorer la suppression, en 2014, de certaines écoles de l’éducation prioritaire, mais il ne sert à rien de pleurer sur cette mesure. Il faut maintenant voir comment nous pouvons aller de l’avant. Nous y parviendrons dans le prolongement du rapport Mathiot-Azéma dont les recommandations, que nous étudions afin de les mettre en œuvre, nous donneront une vision beaucoup plus complète de l’éducation prioritaire et nous permettront d’éviter les effets de seuil selon que l’on relève ou non de l’éducation prioritaire." Plus prudent d'habitude sur les préconisations du rapport Mathiot Azéma, JM Blanquer les a nettement endossées en répons à une question du député S Jumel le 11 février.

 

A l'assemblée

Sur le rapport

Sur l'éducation prioritaire

 

Par fjarraud , le mercredi 12 février 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces