Dole : Une intersyndicale dénonce la répression sur un enseignant 

C'est une large intersyndicale regroupant le Snuep Fsu, le Snes Fsu, la Cgt Education, Sud Education, FO et l'Unsa Education qui interpelle le recteur de Besançon suite aux poursuites engagées contre Noël Bucher suite à une action menée contre les E3C.

 

 Le 27 janvier 2020, N. Bucher, PLP, a accompagné des élèves de section professionnelle qui perturbaient les épreuves des E3C en faisant du bruit dans les couloirs de leur lycée, le lycée Duhamel. "Ils étaient remontés. Je ne voulais pas les laisser seuls" a dit N Bucher à FRance 3 régions.

 

N Bucher enseigne depuis 20 ans dans ce lycée et il est aussi connu comme syndiqué Snuep fsu. Convoqué par le proviseur, il est suspendu pour 4 mois avec interdiction d'approcher de son lycée. Une procédure disciplinaire est ouverte.

 

"Nos organisations refusent que des militants, des responsables syndicaux soient attaqués injustement. Elles considèrent que les mesures iniques prises à l'encontre de N Bcher l'ont été pour faire un exemple et décourager toutes tentatives d'opposition".

 

Cette procédure est ouverte alors que JM BLanquer a demandé le 14 février sur BFM des sanctions contre les "activistes" qui bloquent les épreuves du bac. Une pétition de soutien à N Bucher est ouverte. Elle compte plus de 5000 signatures.

 

La pétition

Sur FRance 3

 

 

Par fjarraud , le mardi 18 février 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces