L'Expresso du 02 mars 2020 

Le fait du jour

"J'ai passé l'info à 300 familles. S'il y a contrordre maintenant, on passe pour des rigolos". C'est le genre de messages que l'on a lu ce week-end sur les réseaux sociaux. Directeurs faisant du zèle à la veille d'un retour de vacances, professeurs se demandant s'ils devaient accueillir ou non les élèves de retour d'Italie du nord. Alors que les élèves sont, d'après les travaux médicaux, d'excellents vecteurs du coronavirus, les enseignants reçoivent des consignes non seulement contradictoires mais surtout impossibles à faire respecter. "Quel amateurisme", concluait l'internaute cité un peu plus haut...

 

(....)

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Qu'entraine la décision gouvernementale de faire passer sa loi sur les retraites à l'Assemblée en usant de l'article 49.3 ? Cette accélération subite a tout de suite été accompagnée de l'annonce d'une consultation des enseignants par leur ministre. En effet, il y a urgence à détourner l'attention des enseignants de la modification importante de leur contrat de travail qui est en train de se faire en accéléré avec le 49.3. Tout simplement parce qu'ils sont les principales victimes de la loi retraites. Très mal rémunérés, les enseignants vont voir cette semaine se mettre en place un nouveau système qui rogne de façon importante leur retraite et les condamne à une médiocre vieillesse. Une consultation peut-elle occulter cela ?

 

(...)

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
La classe

Et si enseigner l’oral, plutôt que de valoriser l’éloquence et la compétition, c’était développer la créativité, la collaboration, l’écoute, c’était travailler la voix, la matière sonore, les contenus disciplinaires ? Au LP2I, lycée expérimental de Poitiers, l’expérience de la webradio, déjà longue et riche, est instructive. Les 2ndes viennent par exemple d’y réaliser une étonnante création littéraire, « en un lugar de Bretaña », une fiction sonore qui donne à entendre « la rencontre amoureuse 2.0 entre Don Quichotte et Emma Bovary » et qui a été présentée en direct au festival Longueur d’ondes à Brest. Avec le développement des webradios dans les établissements scolaires assistera-t-on à une explosion similaire à celle des radios libres dans les années 80 ? Eclairages d’Hélène Paumier, professeure de français, et Arnaud Meunier, professeur d’espagnol…

 

(...)

02/03/2020 à 06:59  |  (1 commentaire)
La classe

Pour le ministre de l’Education nationale, le futur grand oral est paré de toutes les vertus : préparer les élèves à « une compétence fondamentale » de la vie, les amener à réfléchir à leur projet d’orientation, « compenser les inégalités entre élèves en préparant tout le monde à la réussite de l’examen », valoriser notre capacité « à nous écouter, à aimer un point de vue différent du nôtre », etc. A rebours de cette capacité d’écoute, cette innovation majeure du bac 2021 n’a guère fait l’objet de concertation avec les acteurs de l’Education nationale. Sa mise en œuvre, à l’instar de la réforme du lycée, va se heurter à des difficultés non anticipées et à des réserves justifiées.

 

(...)

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)

Coronavirus, revalorisation, retraite, bac, réforme du lycée, ressources pédagogiques, numérique... Le Café pédagogique fait le point sur ce que vous devez savoir des deux dernières semaines...

 

Lisez l'article...

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Le système

"Le ministre de l’éducation nationale a fait mercredi 19 février sur France info des déclarations sur les lieux où règne le « séparatisme islamique » en affirmant qu’il suffisait de regarder. Il a parlé de Roubaix, Maubeuge, Garge les Gonesse. Or en juin 2019 il a reçu à propos de Roubaix un rapport des inspections générales qui est bien plus prudent dans ses affirmations", écrit Marc Bablet sur son blog. "Mettre aujourd’hui l’accent sur le « séparatisme islamique » c’est renvoyer aux quartiers populaires la responsabilité des malheurs qui les accablent et faire de la question sociale une question sécuritaire", explique t-il. "Il serait donc vivement souhaitable que, plutôt que d’écouter parler son ministre, le ministère, dont on sait qu’il vit mal la période actuelle, soit invité à travailler sérieusement sur ce type de questions afin de chercher à donner des réponses adaptées à des problèmes des quartiers populaires plutôt bien identifiés par ceux qui y travaillent et par ceux qui les étudient".

 

Sur son site

Le moment difficile de JM Blanquer

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Le système

" La méthode d'Agir pour l'école est de ne pas s'occuper dans un premier temps des élèves les plus faibles, pour rendre les autres autonomes et les laisser par exemple travailler sur des tablettes, avant de revenir vers les élèves en difficulté », ajoute Thierry Guintrand du Snuipp-FSU. On préfère donner de l'argent à des associations privées plutôt que de former les enseignants, ce qui remet en cause notre métier et notre statut », a abondé Anna Macedo de la CGT-Educ'action". Selon Le Parisien, les enseignants des écoles maternelles de la Cité éducative de Créteil refusent d'appliquer le protocole d'Agir pour l'école. Un refus qui a fait reculer leur hiérarchie. Lié à l'Institut Montaigne, Agir pour l'école est fortement soutenue , comme Teach for France, par JM Blanquer qui permet que cette association se glisse dans le système éducatif français.

 

A Créteil

Un appel à résister à Agir pour l'école

Les pressions pour Agir pour l'école

L eministère vante Agir pour l'école

 

02/03/2020 à 06:59  |  (1 commentaire)
Le système

La proposition de loi de C Autain (LFI) "pour des cantines vertueuses" prévoyait la gratuité des cantines scolaires. En commission, la majorité à annulé cette gratuité et est même allée en sens contraire. La commission prévoit que le tarif maximum sera celui du prix de revient, une disposition qui va faire augmenter les tarifs les plus bas et diminuer les plus hauts...

 

La proposition de loi

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO du 20 février publie une note sur l'intégration par liste d'aptitude dans les corps des IPR à l'issue d'un détachement.

 

Au BO

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Le système

Guillaume Peltier, député LR, avec 14 collègues, a déposé une proposition de loi prévoyant  que "tout élève ayant fait l'objet d'une 2ème exclusion définitive (fasse) un service national de six mois". Les enfants de troupe pour mater la jeunesse rebelle on a déjà connu. Qui offrira les oeuvres d'Yves Gibeau à Guillaume Peltier ?

 

La proposition de loi

 

02/03/2020 à 06:59  |  (2 commentaires)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
La classe

Vous "abriez" quelqu'un ? Vous utilisez un "abreuvoir" ? Ou vous allez "planter vos choux ailleurs" ? Conçu pour les nouveaux arrivants au Québec, le site Usito croise les différentes façons de parler français. Québécismes, francismes, acadianismes, belgicismes, helvétismes n'ont pas de secrets pour lui. Ce site remarquable invite à découvrir la saveur du français et nous rappelle que la langue n'appartient pas au Quai de Conti.

 

Usito

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
La classe

Modifier le fonctionnement de Parcoursup alors que la procédure est ouverte et que les enseignants l'ont présenté aux élèves, ne fait pas peur au ministère de l'enseignement supérieur. Le JO du 29 février publie plusieurs textes modifiant la procédure Parcoursup. Le premier modifie par exemple le nombre de voeux dans certains cas et les conditions d'anonymat des candidatures. Le second annonce le vrai calendrier de Parcoursup...

 

Au JO

Au JO

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
L'élève

Fêter la venue d'un enfant en poésie, c'est ce que propose Rue du monde avec ce joli recueil de poèmes d'Aurélia Fronty. C'est un livre que l'on peut garder de la naissance à l'âge adulte. 12 poèmes inédits qui évoquent le rapport à la nature, aux grands parents, aux autres enfants sont réunis dans un livre magnifiquement illustré par A Fronty. L'éditeur publie d'autres ouvrages pour le Printemps des poètes. "Mon premier album de poèmes du monde", dès 4 ans  fait découvrir la beauté des mots  avec des poèmes et des illustrations venues du monde entier. Serge Bloch illustre aussi les poèmes de Boris Vian dans "Si les poètes étaient moins bêtes", qui plaira aux enfants dès 6 ans.

 

Aurélia Fronty, Bienvenue en poésie, Rue du monde, 18€, ISBN 978-2-35504-608-7

Mon premier album de poèmes du monde, Rue du monde, 18€, ISBN 978-2-35504-611-7

Boris Vian, Serge Bloch, Si les poètes étaient moins bêtes, Rue du monde, 17.80€, ISBN 978-2-35504-610-0

 

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Un dictionnaire de didactique de la littérature » vient de paraitre. Sous la direction de Nathalie Brillant Rannou, François Le Goff, Marie-José Fourtanier et Jean-François Massol, une soixantaine de spécialistes et une centaine d’articles donnent à comprendre l’histoire de la discipline et clarifient les notions essentielles qui structurent et légitiment le travail quotidien des professeurs de lettres. L’ouvrage collectif fait ainsi la synthèse, utile et brillante, de trois décennies de réflexion et d’expérimentation : de refondation d’une discipline en recherche permanente d’elle-même, chez les théoriciens comme chez les praticiens.

 

(...)

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Quelles applications utiliser en lettres ? Laïla Methnani, professeure de français à Faverges, en propose un intéressant recensement sur le site de l’académie de Grenoble. On y découvre de possibles usages des tablettes, sous IOS ou sous Android, avec des objectifs divers : favoriser l’inclusion et l’accessibilité, valoriser par la publication les travaux des élèves, varier les outils et les supports pour travailler la langue ou développer les compétences orales, aborder numériquement la littérature, voire explorer la littérature numérique.

 

En ligne

Laïla Methnani dans Le Café pédagogique

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Au lycée Georges Brassens à Rive-de-Gier dans la Loire, Lorène Ujhelyi amène ses élèves de 2nde à travailler le latin à travers un « projet d’inscription éphémère ». Pour chaque séquence, les élèves travaillent sur une citation, la traduisent, l’expliquent par une affiche exposée au CDI, en font un graffiti bombé à la craie sur le sol du lycée, en diffusent une photographie sur le réseau Instagram. « Il n’est pas rare, explique l’enseignante, de voir des lycéens s’approcher des latinistes en train d’inscrire leur citation à la bombe et de les entendre leur poser des questions sur le sens de l’inscription. Sur Instagram, les élèves documentent leur projet et tendent à le vulgariser, se rendant acteurs et médiateurs d’un projet d’épigraphie numérique. Le projet permet ainsi de déplacer l’espace de la classe et de populariser une langue, soi-disant désuète. »

 

Présentation en ligne

 

02/03/2020 à 06:59  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 02 mars 2020.

Partenaires

Nos annonces