Coronavirus : 300 millions d'élèves privés d'école 

" Les fermetures d'écoles dans treize pays pour contenir la propagation du virus COVID-19 perturbent l'éducation de plus de 290 millions d'élèves dans le monde, un chiffre sans précédent", annonce l'Unesco. Parmi eux il faut compter les 223 millions d'élèves chinois, 16 millions de japonais, 14 millions d'iraniens, 9 millions d'italiens, 7 millions d'irakiens et aussi les élèves de Corée du Nord, Azerbaijan, Liban et Emirats arabes unis.

 

" Les fermetures d'écoles, même temporaires, sont problématiques pour de nombreuses raisons. La principale est la réduction du temps d'enseignement, qui a une incidence sur les résultats de l'apprentissage. Lorsque les écoles ferment, les résultats scolaires en souffrent. L'interruption de la scolarité entraîne également d'autres pertes plus difficiles à mesurer, notamment des désagréments pour les familles et une baisse de la productivité économique, les parents peinant à concilier leurs obligations professionnelles et la garde des enfants. Les fermetures aggravent également les inégalités en matière d'éducation : les familles économiquement favorisées ont tendance à avoir un niveau d'instruction plus élevé et à disposer de plus de ressources pour combler les lacunes en matière d'apprentissage et offrir des activités enrichissantes aux enfants qui ne peuvent pas aller à l'école", estime l'Unesco.

 

L'UNESCO convoque une réunion d'urgence des ministres de l'éducation pour le 10 mars afin de partager les réponses et les stratégies visant à maintenir la continuité de l'apprentissage et à assurer l'inclusion et l'équité.

 

Communiqué

Les données

Sur l'éducation d'urgence

 

Par fjarraud , le vendredi 06 mars 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces