L'Expresso du 26 mars 2020 

Le fait du jour

En titrant le 24 mars « Les profs français, les plus méprisés du monde ? », nous ne croyions pas avoir une confirmation aussi rapide. Elle est arrivée très vite. Avec les propos de Sibeth Ndiaye, lors du compte-rendu du conseil des ministres le 25 mars, parlant des enseignants qui « aujourd’hui ne travaillent pas compte tenu de la fermeture des écoles ». Mais aussi avec des gestes concrets comme le refus de masques pour les enseignants accueillant des enfants de soignants. Parce qu’au sommet de l’État, les petites phrases et les stéréotypes sur les enseignants ont  des conséquences sur la vie des enseignants…

 

(...)

26/03/2020 à 08:18  |  (4 commentaires)
Le fait du jour

On le sait désormais, l'École française n'était absolument pas préparée à être soudainement mise à l'arrêt. Les enseignants les plus attentifs avaient entendu dire tout l'inverse, de la bouche même de leur ministre. En effet, jeudi 12 mars, celui-ci expliquait et répétait dans les médias combien il était opposé à pareille décision « jamais envisagée » de fermeture généralisée, chose qu'il jugeait alors contre-productive, paralysante pour le pays, contraire à notre culture, au moment où d'autres nations prenaient justement exemple sur notre capacité à nous adapter aux situations locales (France Info). Et puis, patatras ! Le soir même, le Président de la République décidait tout le contraire. Pas de mea culpa pourtant, plutôt une mise au pas de tout l'appareil, accompagnée d'un « nous sommes prêts » magique, supposé garantir à tous – de 3 à 18 ans - une prétendue continuité pédagogique.

 

(...)

26/03/2020 à 08:18  |  (1 commentaire)
La classe

« Ce ne sont pas des cours mais des moments où les élèves sont confrontés à la langue ». Pour Paul J Kirrage, professeur d ‘anglais au collège Rep+ Maria Casarès de Rilleux-la-Pape (69) , comme pour Valentina Castillo Munoz, professeure au lycée Emile Roux de Confolens (17), la crise sanitaire change profondément la donne des cours de langues. Cependant tous deux peuvent s’appuyer sur des applications mobiles développées avant la crise pour garder le contact avec les élèves.

 

(...)

26/03/2020 à 08:22  |  (0 commentaire)
La classe

Alors que les enseignants cherchent à assurer, avec des outils souvent improvisés, la « continuité pédagogique », leur préoccupation première devient le décrochage. Isolés de leurs camarades, face à des modes d’enseignement distanciés, sans le soutien direct de l’enseignant, de nombreux jeunes ont déjà disparu du radar de leur établissement. Et plus la crise durera, plus leur nombre augmentera. Dans l’urgence, on se rend compte que le seul outil  efficace pour joindre et faire travailler tous les élèves confinés chez eux c’est le smartphone. Avec retard, la France redécouvre avec une catégorie d’élèves la nécessité de réfléchir à l’éducation d’urgence.

 

(..)

26/03/2020 à 08:22  |  (0 commentaire)
La classe

« La situation de confinement oblige à de nouvelles formes de pratiques pédagogiques », explique Line Numa Bocage, professeure à l’Université de Cergy. « Elle met à jour la créativité et l’inventivité des enseignant.e.s ». Le confinement aurait un effet positif sur les pratiques pédagogiques au point de changer l’Ecole ?

 

(...)

26/03/2020 à 08:21  |  (0 commentaire)
Le système

Les voyages scolaires interrompus pour cause d’épidémie ne seront finalement pas remboursés. Une ordonnance publiée le 26 mars autorise les entreprises à proposer à la palce un avoir. Cette mesure contredit les annonces de JM Blanquer.

 

(..)

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)
Le système

Syndicat majoritaire des médecins de l’éducation nationale, le SNMSU-UNSA « réclame une nouvelle fois au ministère des instructions claires pour la mobilisation des médecins de l’éducation nationale, tant sur la forme que sur le fond, qui les accompagnent efficacement dans cette mission en période de crise épidémique ». Ils demandent que les médecins scolaires qui se sont portés volontaires pour lutter contre le Covid-19 bénéficient d’une convention ou d’un elettre de mission.

 

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)
Le système

« Cette crise nous montre qu’être enseignant est un vrai métier. Les parents ne doivent et ne peuvent s’y substituer ! Il ne suffit pas d’avoir des supports, imprimés ou sur écran, aussi complets et pédagogiques soient-ils, pour enseigner ! Il ne suffit pas d’être à côté de son enfant pour qu’il apprenne ! Et il ne suffit pas de le vouloir pour que les pratiques pédagogiques du présentiel soient directement applicables à distance », écrit la Fcpe de Paris. L’association de parents d’élèves souligne l’importance de l’accompagnement humain en ce moment. « Aucun nouvel apprentissage ne doit être demandé aux élèves. Aucune évaluation ne doit être prise en compte durant cette période. Aucun élève ne doit être pénalisé pour travaux non rendus ou rendus en retard ».

 

Communiqué

 

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)
Le système

 « Les lycéens sont contraints de faire cours chez eux. La plupart rencontrent de grandes difficultés que ce soit par rapport à ce changement brusque qui ne convient pas à tous les lycéens.. Il y a également le fait que beaucoup rencontrent des soucis avec leurs cours, ils ne les reçoivent pas tous et certains sans explication les laissant ainsi dans l’incompréhension », écrit Carla Castelly qui lance une pétition pour annuler le bac 2020 et le remplacer par l’étude du dossier scolaire. « Nous sommes dans un flou total concernant l’organisation de nos examens et avons besoin de réponses claires et rapidement. Nous sommes dans un climat anxiogène et cela ne peut pas perdurer, il faut réagir et c’est pour cela que nous lycéens, demandons l’annulation des épreuves du baccalauréat 2020 et à la place de cela, un baccalauréat dit sur dossier où l’obtention du diplôme se ferait par les bulletins de première ainsi que de ceux de terminale ».

 

La pétition

 

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)
Le système

Une ordonnance prise en application de la loi d’urgence autorise les assistantes maternelles à recevoir jusqu’à 6 enfants simultanément.

 

Au JO

 

 

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

26/03/2020 à 08:17  |  (0 commentaire)
La classe

La Fondation La main à la pâte propose chaque semaine des pistes d'activités pour que les professeurs (et éventuellement les parents) puissent faire travailler les écoliers sur des thématiques scientifiques dans le cadre de la continuité pédagogique. Pour cette première semaine, La map propose un dossier sur la biodiversité avec des activités : définition de biodiversité, d’espèce, prise en compte des habitats etc.

 

Sur son site

 

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
La classe

Prévue le 26 mars, la Grande Lessive est annulée en raison du confinement. Mais Joelle Gonthier invite à garder l’esprit et l’initiative. « Faire du lien et faire de l’art demeurent en effet des nécessités vitales. Nous vous proposons une autre version de La Grande Lessive® inspirée des pratiques de… la lessive ! Suspendons nos réalisations aux fenêtres comme nous le ferions pour faire sécher du linge. Chaque fil comportera les réalisations de la famille orientées vers la rue afin de permettre un échange de fenêtre en fenêtre. Vos réalisations témoigneront du désir de vivre, ensemble et de manière créative ! »  C’est à un fleurissement de nos fenêtres qu’elle invite. « Des réalisations de format A4 pourront représenter des fleurs au moyen du dessin, de la peinture, de la photographie, de créations numériques, de collages ». A vos fleurs, à vos fenêtres !

 

Pour en savoir plus

Sur la Grande Lessive

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
L'élève

Pendant la durée du confinement, la Fcpe ouvre gratuitement ses forums de discussion entre parents sur la continuité pédagogique, le matériel informatique, le suivi des enfants, les conseils de classe ou les enfants à besoin particulier.

 

La plateforme

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Nous avons beaucoup utilisé le « Platzdeckchen » de l’Institut Goethe, outil d’une simplicité enfantine mais réellement efficace pour les faire travailler en groupe…L’application Learningapps a été également d’un grand secours pour avoir un feed-back immédiat quant à la compréhension du récit. Nous avons travaillé le vocabulaire des émotions avec l’outil quizlet. La dernière partie du projet a été menée en collaboration avec un collègue de lettres qui a fait travailler le reste de la classe sur des textes ». Même avec des élèves à horaire renforcé la compréhension d’un texte au collège reste un défi, explique Noémie Keunebroek. Elle donne ses pistes.

 

Sur le site de Versailles

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Une animation genially pour aider à garder le contact avec les élèves, déposer des documents en ligne mais aussi évaluer les élèves sur le site académique de Nantes.

 

Sur le site

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Pour aller plus loin et mener une réflexion sur l’enseignement de l’espagnol à distance, nous vous proposons ci-dessous des étapes possibles qui s’inscrivent à la fois dans des pratiques pédagogiques via le numérique auxquelles vous êtes souvent habitué.es, et des perspectives peut-être plus nouvelles. Volontairement, nous ne vous proposerons que quelques liens et ressources utiles afin de ne pas vous noyer sous un flot d’informations. Chacun pourra prendre ce dont il a besoin pour s’adapter au mieux aux circonstances. »

 

Sur le site de Poitiers

 

26/03/2020 à 08:16  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 26 mars 2020.

Partenaires

Nos annonces