L'Education nationale arme les EMS 

Nouveau saut pour l'Education nationale. Un arrêté publié au JO du 9 avril autorise l'Education nationale à armer les Equipes mobiles de sécurité du rectorat de Mayotte. Ils pourront utiliser des matraques téléscopiques et des tonfas, armes de la catégorie D.  Crées dans un but éducatif, les EMS changent de nature et deviennent dans ce rectorat , peut-être ailleurs également prochainement, une police supplétive. On nous dira que la situation à Mayotte est exceptionnelle. Mais on sait que ce genre de décision essaime. C'est un véritable glissement sécuritaire à l'Education nationale assumé par le ministre. Dorénavant, comme le dit l'arrêté, "le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse peut acquérir et détenir des matraques de type bâton de défense ou tonfa, matraques téléscopiques et tonfas téléscopiques, relevant de la catégorie D". Les personnels de l'Education nationale vont-ils bientôt les rencontrer ?

 

Au JO

 

Par fjarraud , le jeudi 09 avril 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces