Le jeu des 7 familles de personnages 

Professeure de français en Haute-Savoie, Camille Breton a créé un fort joli jeu des 7 familles consacré aux personnages de la littérature. Au menu : les « naïfs et ingénus » (Candide, maître Corbeau, Cécile de Volanges ...), les « très vilains sans cœur » (les Thénardier, Iago, Folcoche...), les « rusés et manipulateurs » (Scapin, Renart,  Merteuil...), les « obstinés » (Antigone, Lancelot, Javert ... ), les « avares » (Harpagon, Gobseck, Maître Pathelin...), les « hantés et maudits » (Hamlet, Raskolnikov, Œdipe...), les « rêveurs et dormeurs » (Emma Bovary, Cyrano, Merlin...). Pour le plus grand plaisir des enseignant.es et pour de possibles usages dans et hors la classe ? Éclairages de Camille Breton ...

 

 « Le jeu est diffusé publiquement via une page Facebook que j'ai créée il y a quelques semaines pour partager les dessins que je fais dans le cadre de mon métier (des leçons sous forme de BD ou des gribouilles pour faire rire mes collègues). Cette page s'appelle « l'écume des cours ».

 

Concernant ma démarche, je dois bien avouer que j'ai commencé ce projet de jeu avant tout pour m'amuser et amuser mes collègues de français... ! Je dessine quand j'ai du temps et cette période de confinement était donc propice à la création. Une collègue (Vanessa Gavoille) avait diffusé sur un groupe Facebook de professeurs de lettres :» un jeu de sept familles visant à créer des automatismes chez les élèves pour associer œuvres et auteurs, et j'ai adapté le concept en proposant des familles en fonction des traits de personnalité des personnages !

 

En mettant au point ce jeu, j'ai eu plusieurs idées pour l'inclure à un cours de français (ce qui demandera beaucoup d'aménagement, mais c'est stimulant!) :

1.         Utiliser un jeu de sept familles lors du premier cours de l'année avec une famille par objet d'étude. Faire jouer les élèves puis leur demander : « qui sont les personnages que vous connaissez déjà ? Quels sont ceux que vous ne connaissez pas et que vous aimeriez découvrir ? » Cela permettrait de vérifier ce que les élèves ont retenu des années précédentes, présenter le programme, créer la curiosité et permettre de savoir quelles œuvres travailler en priorité pour susciter l'intérêt des élèves. Dans ce cas, il faudrait créer un jeu par niveau, sacré défi en perspective !

 

2.         A la fin de l'année, en guise de synthèse, demander aux élèves de créer leur propre jeu de sept familles en utilisant tous les personnages qu'ils ont rencontrés dans l'année en cours de Français, dans leurs lectures cursives et personnelles. L'idéal serait de faire travailler les élèves en groupe, chaque groupe ayant en charge une famille (liée à une caractéristique ou à un objet d'étude) et devant trouver 6 ou 7 personnages et créer sa carte avec un dessin et un paragraphe descriptif. Et bien sûr, il faudrait conclure ce travail par une belle séance de jeu !

 

Pour le moment, j'envisage de transmettre le jeu aux élèves pour que ceux qui le souhaitent puissent jouer et se détendre pendant le confinement, et, si les conditions le permettent, de l'utiliser aussi lors d'une séance « jeux de français » avant les grandes vacances. Travaillant en collège, beaucoup des personnages utilisés leur seront inconnus ou méconnus, mais cela peut être une bonne occasion de susciter leur intérêt et d'échanger sur les « archétypes » de la Littérature ! »

 

En ligne

 

 

Par fjarraud , le lundi 27 avril 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces