L'Expresso du 04 mai 2020 

Le fait du jour

Lundi 11 mai, les écoles rouvriront. JM. Blanquer en a décidé ainsi, « une question d’honneur » a-t-il dit. Mais les enseignantes et enseignants sont-ils prêts ? Outre les inquiétudes qu’ils ressentent et pour la grande majorité la volonté de revoir leurs élèves, c’est la communication ministérielle qu’ils déplorent. Aucun texte officiel et un protocole sanitaire qui a tardé à arriver dans les boites mail des directeurs et directrices. Les équipes pédagogiques doivent informer les parents au plus tard le 7 mai des modalités d’accueil de leurs enfants, elles ont donc deux jours pour organiser la « rentrée », une rentrée bien loin de toutes celles qu’ils ont connues jusqu’ici… Ils nous font part de leurs inquiétudes, et de leur colère pour certains.

 

(...)

 
04/05/2020 à 07:05  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Avec 2 jours de retard, le ministère a publié le 3 mai les protocoles sanitaires des écoles, collèges et lycée. Le principal changement concerne les masques destinés aux enseignants et aux élèves. Ils ne sont plus obligatoires pour enseigner mais le restent pour l'entrée en classe pour les enseignants. La mention de leur distribution le 11 mai a disparu ainsi que leur utilisation obligatoire par les élèves du 2d degré. Il prend ainsi le risque d'alléger les protections des élèves et des enseignants. Par contre il valide l'idée de 4m² par élève dans la salle de classe mais en la nuançant : 4m² sauf les élèves collés à un mur ou à du mobilier. Il s'agit toujours de mettre 16 personnes dans 50 m². L'allègement des règles de sécurité n'est pas particulièrement rassurant pour les parents et les enseignants…

 

(…)

 

Lisez l'article…

 

  
04/05/2020 à 07:05  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Nous ne voulons brusquer personne. Volontariat des parents, volontariat des communes". Après la lettre ouverte de plus de 300 maires franciliens refusant de rouvrir les écoles le 11 mai, Emmanuel Macron finalement cède. Contrairement à ce qu’Édouard Philippe a annoncé le 28 avril, les écoles n'ouvriront pas sur tout le territoire. La cacophonie continue alors que sur le terrain directeurs d'école et chefs d'établissement sont soumis à des injonctions pour rendre la réouverture possible dans quelques jours.

 

(...)

  
04/05/2020 à 07:05  |  (0 commentaire)
La classe

En 1ère, en français, un autre mois de mai et un autre mois de juin sont-ils possibles ? Pour les professeur.es et les élèves, le maintien de l’oral de français au bac ne passe pas, sur le plan pédagogique tout autant que sanitaire : il est perçu comme injuste et  injustifié, anxiogène et irréaliste. « Dans quelque temps, je serai amené à regarder ce qu'il en est, si c'est faisable, s'il y aura un temps de préparation suffisant, et nous verrons si nous confirmons cet oral ou pas » : le 1er mai, Jean-Michel Blanquer semble avoir ouvert une porte à une possible annulation de l’épreuve. Voici le témoignage de Marie-Claude Pignol, professeure de lettres à Pithiviers. Elle raconte les problèmes qu’a posés l’arrêt des cours en mars dans la mise en œuvre du programme de français 2019-2020. Elle interroge la nécessité de boucler ce programme dans l’urgence et de condamner les élèves à un bachotage intensif. Et elle lance une invitation : dans les semaines à venir, il y aurait pour les élèves tant à lire, écrire, dire, penser, rêver, créer, partager …

(...)

 

04/05/2020 à 07:05  |  (0 commentaire)
La classe

Le programme de français en 1ère 2020-2021 est officiellement paru. Comme la rumeur le laissait entendre depuis plusieurs semaines, l’objet d’étude renouvelé est le théâtre. Œuvres imposées : « Le Malade imaginaire » (parcours Spectacle et comédie) ; « Les Fausses confidences »  (parcours Théâtre et stratagème) pour les 1ères générales / « L’île des esclaves » (parcours Maîtres et valets) pour les 1ères technologiques ; « Juste la fin du monde » de Jean-Luc Lagarce (parcours Crise personnelle, crise familiale). Eu égard au contexte actuel et à la charge de travail durant cette année scolaire, beaucoup espéraient et attendaient un moratoire pour l’an prochain : il n’en est rien. Après avoir massivement exprimé leur rejet de programmes rétrogrades, coercitifs, indigestes, après avoir exprimé leur incompréhension face au maintien de l’oral de l’EAF en contexte d’épidémie, les professeur.es de français se trouvent donc à nouveau confronté.es à ce qui est vécu a minima comme un manque de considération pour leur travail et celui des élèves. Florilège de réactions en ligne …

 

(...)

04/05/2020 à 07:05  |  (1 commentaire)
Le système

La ville de Lyon a présenté le 2 mai un plan complet de réouverture des écoles. Les 11 et 12 mai seront réservés à la préparation de la reprise. A partir du 14 mai les élèves de Gs, CP et CM2 seront accueillis dans les écoles. L e25 mai ce sera le tour des Cm1 puis le 4 juin des Ce 1 et Ce2. Les élèves de maternelle, en dehors des GS, ne rentreront pas. Un dispositif de roulement de demi classe sera mis en place.

 

Sur Lyon capitale

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

A Mulhouse, le 17 février, E Macron demandait la fin des ELCO comme si le gouvernement précédent n'était pas entré dans cette voie. Le J.O. du 2 mai publie un accord entre la France et la Tunisie qui réorganise l'enseignement de l'arabe dans le sens voulu par E. Macron. Sauf que cet accord a été signé par N Vallaud Belkacem le 31 mars 2017.

 

(...)

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

Comment faire bouger l'administration pour reprendre le travail ? Depuis le confinement, Stéphanie Laurès, une professeure de lettres malvoyante, est privée d'un assistant nécessaire à son enseignement , raconte La Dépêche. Elle se débrouille pour suivre ses élèves à distance. Elle demande le soutien nécessaire à son enseignement.

 

Dans La Dépêche

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)

La reprise

 

Reprise des cours : Ce que vous nous dites

Est-ce une bonne idée de reprendre le 11 mai ? Qu'en pensez-vous ? Le Café pédagogique a sondé ses lecteurs enseignants à travers deux réseaux sociaux : notre groupe Facebook et notre fil Twitter. Cette consultation express sur 24 heures ne prétend pas valoir un véritable sondage d'opinion. Mais, avec près de 10 000 réponses (9303 pour le premier sondage), elle atteint un volume de réponses qui fait qu'on ne peut pas l'écarter. Et ce que vous dites c'est que cette reprise n'a pas d'intérêt pédagogique mais que vous rejoindrez malgré tout l'Ecole le…

(…)

 

Lisez l'article…

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Pascale Haag : Du bien-être dans le confinement ?

Autonomie, famille, apprentissage différent, prise de recul : le confinement n'apporte pas que du négatif, disent plus de 600 élèves interrogés par le laboratoire Bonheurs. Depuis le 16 mars, les écoles, collèges et lycées ont fermé leurs portes. Parmi les nombreuses publications consacrées à l’école et à l’éducation en cette période de confinement, rares sont celles qui donnent la parole aux élèves, qui sont pourtant les premiers concernés. Afin de mieux comprendre ce que vivent actuellement les élèves, qu’ils fréquentent l’école élémentaire, le collège ou le lycée, des chercheurs du Laboratoire BONHEURS (EA 7517) ont mis en ligne un questionnaire comprenant 42 questions. Il porte sur la façon dont se déroule l’enseignement à distance et dont la situation actuelle affecte le quotidien des élèves, par exemple, leurs habitudes de travail, leur perception de la quantité de devoirs, du soutien des…

(…)

 

Lisez l'article…

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
La classe

Eviter la personnalisation. C'est la consigne d'Evelyne Charmeux qui invite au contraire à recréer du collectif au moment de la reprise. " Résister à deux tentations pour démarrer sur des bases saines : vouloir rattraper le retard : en matière d'apprentissage, il n'y a jamais de "retard". On ne repart pas là où l'on s'était arrêté : quoi qu'il se soit passé durant la période précédente, il y a eu des apprentissages, conscients ou non, c'est une évidence. L'important, c'est de savoir lesquels. Et comme on ne peut repartir que sur les savoirs des enfants, il faut commencer par les connaître. Faire du travail d'apprentissage tout de suite : il faut d'abord renouer les liens et retrouver le groupe", écrit-elle. Elle invite à " installer une correspondance entre les deux moitiés de la classe, chacun des enfants se donnant un correspondant resté chez lui, à qui, une fois dans la semaine, il enverra son récit personnel de ce qui s'est passé, récit qui constituera un excellent moment d'écriture "vraie".

 

Sur son blog

 

 

04/05/2020 à 07:04  |  (1 commentaire)
La classe

S'aérer l'esprit dans ces derniers jours (?) de confinement. C'ets à a quoi invite le padlet du CDI du collège J Moulin de Saint Paul-lès-Dax (40). En parcourant ce padlet on peut d'un clic bénéficier d'une visite virtuelle des pyramides de Gizeh , du Grand Canyon, du Museum of Modern Art ou du Musée du Louvre.  Une sélection qui fait rêver.

 

Le padlet

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
L'élève

Le blob, le magazine de la Cité des sciences et de l’industrie, propose à tout un chacun, un petit voyage sur les traces de la connaissance : la série « Osez le savoir » aborde avec pédagogie, les thématiques scientifiques les plus diverses et les plus surprenantes, climat, nanotechnologies, astronomie, biologie, économie, débuts du web….Elle se compose actuellement de 10 films courts.

 

(..)

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Professeur de français au collège Pierre de Ronsard à Poitiers, Mickaël Pied partage en ligne une séquence menée en 3ème sur « La Ferme des animaux » de Georges Orwell.  A l’aide de la plateforme Canoprof, la séquence déroule les différentes séances de travail  en déployant activités de lecture, d’écriture, de langue, de réflexion, et en estimant le temps de travail nécessaire aux élèves. Objectifs : découvrir une œuvre à visée satirique, comprendre les raisons, les visées et les modalités de la satire, s'interroger sur le fonctionnement des régimes totalitaires, comprendre en quoi les textes littéraires ont un rôle à jouer dans la société. Une version PDF de la séquence facilite le travail des élèves ayant des soucis de connexion.

 

La séquence version Canoprof

La séquence version PDF

Tutoriel Canoprof

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Une édition numérique et interactive de Montaigne : c’est l’intéressante proposition de Lorène Ujhely sur le site Lettres de l’académie de Lyon. Le fichier à télécharger comprend une édition du texte de Montaigne Des Cannibales : « Les élèves sont invités à répondre à des questions au fil du texte afin de s’assurer de leur lecture et de leur compréhension. Ils devront enregistrer leur fichier sur leur ordinateur, tablette ou téléphone, en ajoutant leur nom de famille dans le nom du fichier. Ils pourront ensuite, au fur et à mesure de leur lecture, compléter les champs liés aux questions posées, tout en veillant à enregistrer à chaque fois. Puis, ils pourront envoyer leur travail à leur professeur. »

 

En ligne

 

 

04/05/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 04 mai 2020.

Partenaires

Nos annonces