L'Expresso du 05 mai 2020 

Le fait du jour

Accélération de la reprise, évaluations, travail des fondamentaux : la circulaire organisant la réouverture des écoles et établissements scolaires ramène sans transition les enseignants et les élèves dans l'Ecole de JM Blanquer. Des maths, du français, des fiches bilans à échanger avec les familles. Normes et normalité reviennent très vite avec des aménagements minimums.

 

(...)

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Qui a peur de rentrer à l'école ? Pas les enfants. Pas seulement les profs. Mais tous ceux qui vont devoir assumer la décision de la réouverture, à commencer par les maires. Prendre cette responsabilité, alors qu'une catastrophe sanitaire n'est pas à exclure, paralyse les élus. Après la lettre des maires d'Ile de France demandant un sursis, la présentation de la politique gouvernementale au Sénat, le 4 mai, est l'occasion pour les sénateurs de se faire les portes paroles des maires. Ni les discours du premier ministre, ni les propos de Nicole Belloubet ou de JM Blanquer n'ont réussi à les rassurer. La majorité sénatoriale a rejeté la déclaration gouvernementale par 89 voix contre (à gauche), 81 pour (LREM) et une majorité d'abstentions. Le débat continue avec le vote sur la loi d'urgence.

 

(...)

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
La classe

Peut-on du jour au lendemain devenir enseignant.e à distance ? Mélanie Veyret est professeure de SVT et référente numérique en collège, formatrice académique au numérique dans l’académie de Rennes, tutrice pédagogique sur un parcours de formation de concepteurs pédagogiques numériques, cheffe de projet en « digital learning » dans une entreprise privée. Ce point de vue lui permet de déployer une vision panoramique de l’enseignement à distance que la situation actuelle nous invite à mettre en œuvre : comment mieux prendre en considération le public cible, choisir les bons outils, s’adapter à la génération smartphone, scénariser, accompagner, rendre autonome, évaluer … Les difficultés rencontrées dans cette situation d’urgence sont porteuses de leçons et de défis pour l’Éducation nationale : par exemple renforcer la formation des enseignant.es pour leur permettre de développer habileté et culture numériques ? Entretien éclairant …

(...)

 

05/05/2020 à 07:54  |  (4 commentaires)
La classe

Comment retenir l’essentiel sur le granite, le gabbro, le basalte ou la péridotite facilement ? La réponse est peut-être dans les vidéos d’Alexandre Saubion, enseignant de SVT au lycée de l’Institut de l’Assomption à Paris. Précises, efficaces et de grandes qualités pédagogiques, ses capsules ciblent des notions incontournables du programme de sciences naturelles. Son secret ? « Trouver un compromis entre légèreté, rythme dynamique et contenu scientifique », affirme l’enseignant qui s’est aussi bien renseigné en amont sur les préférences des lycéens sur YouTube.  Du laboratoire au terrain, Alexandre Saubion explique également en moins de 6 minutes la mise en place du massif du Chenaillet dans les Alpes. A découvrir !

 

(...)

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le système

Nous sommes désolés... Nous, directrices, directeurs, enseignantes et enseignants, sommes désolés pour vous les enfants. Désolés de ce que nous allons vous faire subir pendant huit semaines, désolés de ce régime semi-carcéral de privation de liberté que l’on va vous imposer. Rentrée en file indienne, enfants espacés d’un mètre les uns des autres, « lavage de mains ». Installation sur des tables individuelles espacées d’un mètre les unes des autres elles aussi. Pas d’échange de matériel, pas de manipulation, pas d’entraide, pas de travaux de groupe, pas de réunion, donc plus de projet, plus de coopération, plus de vie qui s’épanouit... « Lavage de mains », sortie surveillée dans la cour, sans croiser d’autres enfants, sans ballon, sans jouets que l’on s’échange, sans se toucher, sans plus aucun atelier. « Lavage de mains ». Retour en « classe »... La journée s’écoulera comme celle d’un prisonnier, rythmée par les rituels « lavage de mains ». Routine, contrainte, surveillance... Qu’elle sera loin l’école que vous avez quittée le 13 mars...Qu’ils seront loin « les droits de l’enfant » dont nous avons fêté cette année les 30 ans. Cette célébration était-elle finalement un enterrement ?

 

(...)

05/05/2020 à 07:54  |  (6 commentaires)
Le système

"Différer la reprise : une question vitale". Trois syndicats, le Snuipp Fsu, le Se Unsa et le Sgen Cfdt, font cause commune pour obtenir un délai à la réouverture des écoles  et de nouveaux seuils d'élèves. Ils menacent d'exercer leur droit de retrait.

 

(...)

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le système

"Les élèves doivent porter leurs masques tout au long de la journée, y compris, en classe, et non pas seulement quand les règles de distanciation physique ne peuvent être respectées". Le Snes Fsu publie une FAQ sur les conditions à respecter pour la rentrée et invite à préparer des actions collectives pour les faire respecter. " Le SE-Unsa milite pour un appel aux personnels volontaires dans le cadre d’un accueil limité aux élèves de 6e et 5e dont les parents exercent des métiers prioritaires et ne disposent pas d’autres modes de garde. Pour tous les autres, c’est le dispositif d’enseignement à distance qui doit se poursuivre", estime le Se unsa. Le Snpden, le syndicat Unsa des personnels de direction, appuie pour un retour partiel. " Le retour des élèves dans les établissements, et en particulier dans les collèges des départements « verts », ne pourra  donc, a priori et dans ces conditions, s’envisager que sur des bases très partielles et à effectifs réduits. La sécurité sanitaire devra primer". Il s'inquiète de la responsabilité des chefs d'établissement au regard d el'article R 421-10 du Code de l’Education. " Sur ces points, le SNPDEN veillera à ce qu’aucun collègue ne subisse de pression ou ne soit mis en difficulté par des injonctions incompatibles avec la mise en place d’un cadre assuré, souple et adapté."

 

Snes Fsu

Se Unsa

Snpden Unsa

 

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le système

Selon une étude de l’équipe du Professeur Drosten, le virologue qui conseille le gouvernement allemand et qui a conçu le premier test pour le Covid-19, la charge virale ne varie pas en fonction de l'âge des patients. Elle est la même pour les enfants que pour les adultes. Selon cette étude " en l’absence d’une preuve statistique d’une charge virale différente pour les enfants, nous recommandons la prudence face à la réouverture illimitée des écoles et des jardins d’enfants… Les enfants pourraient être aussi contagieux que les adultes".

 

L'étude

 

05/05/2020 à 07:54  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que la pétition lancée par l'Afef contre le maintien de l'oral de français en 1ère dépasse les 60 000 signatures, l'AFEF écrit à Edouard Philippe. "Nous voyons mal comment la sécurité sanitaire pourrait être assurée dans le cadre d’un oral où les professeurs seraient en contact rapproché avec un nombre important de candidats… La question technique nous interpelle aussi… Comment les professeurs vont-ils établir les listes de textes et les soumettre aux services du rectorat dans les temps ? Au mieux, les lycéens retourneront dans leurs établissements en juin, si la décision en est prise le 2 juin. Dans ce cas, ils devront reprendre un travail présentiel dans toutes les disciplines, retrouver un rythme et des contacts qu’ils ont perdus, et par groupes très réduits par rapport à leur classe habituelle. On peut donc imaginer le nombre d’heures de français dont ils pourront bénéficier début juin, avant les dates de l’oral…  il sera bien trop tard début juin, si les cours reprennent, pour qu’ils puissent rattraper l’enseignement qui leur a manqué pour passer l’oral dans des conditions d’équité indispensables à la justice sociale". L'Afef demande au premier ministre "d’écouter et d’entendre les professeurs de français qui vous appellent, dans leur écrasante majorité, à supprimer cet oral de français en Première pour cette année 2020".

 

La lettre

 

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

"Ce qui est en jeu dans l'obligation de sécurité, est un inversement complet de la logique administrative", écrit Benoit Arvis, avocat, sur son blog. Il analyse la jurisprudence sur la responsabilité des décideurs lors de la réouverture des écoles. Et il montre à quel point la loi vient perturber l'administration de l'éducation nationale. "Dans la lutte contre le virus respiratoire, une fois les principes généraux d'hygiène acquis, ce sont les détails factuels de l'environnement immédiat qui ont leur importance (la disposition d'un lavabo, le sens d'ouverture d'une porte, la largeur d'un couloir, la dimension d'une salle de classe, etc.) : l'expérience de terrain (des enseignants, des parents, des enfants, des agents communaux d'entretien) sera irremplaçable et c'est à ce niveau que l'organisation concrète doit être déterminée, et adaptée, de manière paritaire et en veillant à la pleine information de tous les personnels. La hiérarchie, dans cette logique, a surtout comme vocation de donner aux enseignants les moyens de mise en œuvre de cette organisation concrète. Gageons que la finalité de cette "révolution culturelle" - qui est de permettre au plus grand nombre de survivre à la pandémie en cours - convaincra le ministère d'y consacrer un effort prioritaire". La logique verticale va entrer en conflit avec la réalité horizontale. Là où la hiérarchie n'aura pas écouté les enseignants et les parents, leur responsabilité sera engagée.

 

Sur son blog

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Réalisé par l'OCE, une association proche de La Main à la pâte, "Océan et cryosphère" veut aider les enseignants des écoles et collèges à enseigner le changement climatique. "Ce premier volume, Océan et Cryosphère, propose des séances clés en main afin de permettre aux élèves de comprendre le changement climatique ainsi que le fonctionnement des océans et de la cryosphère, à la fois d’un point de vue scientifique et social, et aux échelles locale et globale. En développant leur raisonnement, leur esprit critique et leur connaissances scientifiques, l'idée est de conduire les élèves vers l’action. Le guide s'achève par des propositions de mesures d’atténuation ou d’adaptation, à mettre en place dans leurs écoles ou leurs communautés." L'ouvrage propose des séquences clés en main pour l'école et le collège ainsi que des mesures à prendre dans leur établissement.

 

Le guide

 

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Publiée au BO du 30 avril, une circulaire "vise à clarifier la politique nationale en matière de sections sportives scolaires, à en préciser les objectifs et les règles de fonctionnement". Elle modifie en particulier le suivi médical des élèves, dorénavant aptes a priori à la pratique sportive tant pour l'enseignement de l'éducation physique et sportive, que pour la prise d'une licence auprès d'une fédération sportive scolaire, ou pour la pratique optionnelle au sein d'une section sportive scolaire. Elle prévoit aussi la création de "sections d'excellence sportive". On notera que "Chaque année, le recteur arrête la liste des sections sportives scolaires de l'académie, après l'examen des demandes d'ouverture, de fermeture ou de maintien des sections", ce qui offre au recteur la possibilité d'ajuster le nombre de sections au volume d'heures dont il dispose. L alogique des sections va dans le sens de la compétition sportive : "Il est recommandé que toute ouverture de section sportive scolaire s'appuie sur un partenariat avec une fédération sportive nationale". C'ets renforcé par la création de sections d'excellence. L'encadrement des sections sportives " est effectué aussi souvent que possible par les enseignants d'EPS de l'établissement ou, à défaut pour une partie des enseignements, par des éducateurs sportifs agréés par la fédération concernée".

 

Au BO

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
L'élève

" L’attention portée aux élèves les plus fragiles à l’occasion de cette période de crise ne doit pas faire oublier les enfants et jeunes en situation de précarité les plus éloignés de l’école, qui ne sont pas encore élèves : le développement de la médiation scolaire devrait contribuer à repérer ces enfants et jeunes et à lever les obstacles à la construction d’une relation de confiance avec l’institution scolaire", écrivent ensemble l'Unicef, Solidarité laïque, le collectif Rom Europe, la FAS, la Ligue des droits de l'homme et la Fnasat à JM Blanquer. On estime qu'environ 100 000 enfants ne sont pas scolarisés en France. Les associations appellent à " s’assurer que les mesures destinées aux quartiers prioritaires, à la protection de l’enfance et aux centres d’hébergement bénéficient effectivement à l’ensemble des enfants et jeunes en grande précarité (bidonvilles, aires d’accueil de gens du voyage, squats, accueils sociaux, foyers, etc.), afin que tous puissent accéder aux outils informatiques mais aussi à l’accompagnement scolaire, jusqu’ici non prévu pour les enfants en habitat précaire".

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" L’idée de cette vidéo est de mettre en lumière le fait que les élèves, avec le bagage de connaissances et de compétences acquis au lycée en filière scientifique, sont capables de comprendre plusieurs des éléments scientifiques au cœur de la pandémie actuelle." Mélanie Fenaert et Stanislas Dorey invitent , en partant d'une vidéo, à la réflexion sur le corona virus et le débat qu'il entraine dans la société.

 

Sur le site de Versailles

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Un collectif de géologues se relaie chaque jour pour proposer trois à quatre minutes de géologie grand public sur une chaîne Youtube : « Les cailloux confinés » en se basant sur leurs collections personnelles. Il y a à ce jour 25 vidéos, qui couvrent beaucoup de thèmes de la géologie (magmatisme, métamorphisme, sédimentologie, ressources géologiques, météorites).

 

Les cailloux confinés

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le numéro 60, « L’électricité nucléaire : questions ouvertes et points de vue » de la revue Reflets de la physique est en téléchargement gratuit. Ce numéro spécial de 64 pages dresse un panorama aussi large que possible, dans un format de revue, des enjeux et arguments favorables et contraires à cette technologie. Le but est d’animer le débat public, en donnant la parole à des scientifiques ainsi qu’à des acteurs très divers ayant des compétences spécifiques dans le domaine. La revue est éditée par le CNRS et la SFP.

 

Reflets de la physique

 

05/05/2020 à 07:53  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 05 mai 2020.

Partenaires

Nos annonces