L'Expresso du 27 mai 2020 

Le fait du jour

"L'école maternelle est aujourd'hui à l'image de la société contemporaine : en quête de performance et d'optimisation du temps, hautement concurrentielle et âpre pour les laissés-pour-compte". "L'école maternelle de la performance enfantine" (Edition Peter Lang), l'ouvrage de Ghislain Leroy (université de Rennes 2), est une charge et va faire grincer des dents. Basé sur l'observation croisée des rapports d'inspection et des pratiques de classe, il montre comment l'école maternelle est passée de l'Education nouvelle au mythe de la performance, rhabillé Montessori ou pas. Une évolution inexorable, vécue par les professeurs des écoles et non voulue par eux, qui laisse de coté ceux qui n'arrivent pas à suivre le rythme, les plus faibles, les plus pauvres. Si ce livre réquisitoire peut parfois paraitre excessif, il interroge fortement une évolution qui semble inexorable tant elle est dans l'air du temps.

 

(...)

27/05/2020 à 07:34  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

"Je me bats comme un lion pour réussir à réamorcer le système". Dans son style inimitable, JM Blanquer a annoncé le 26 mai sur LCI ses intentions pour les semaines à venir : réouvrir un maximum de collèges et lycée et tenir l'oral de français. Mais la décision ne lui appartient pas. Les enseignants, eux, sont entretenus dans l'attente...

 

(...)

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Classe à la maison, nation apprenante, école en distanciel, autant d’éléments de langage qui recouvrent une multitude de pratiques. Les enseignants, dans leur très grande majorité ont dû improviser mais aussi se réinventer en renouvelant leurs pratiques. Pour les pros du numérique, telle que Delphine Thibault, l’outil n’était pas tant le souci. Il fallait surtout pour cette enseignante réussir à faire vivre son groupe classe. Un challenge des plus compliqués surtout que sa classe est un dispositif CHAD – Classe à Horaires Aménagés Danse. Depuis la fin du confinement, une partie de ses élèves est de retour en classe, mais pas tous. Alors Delphine a lancé le projet Better Together, projet qui permet aux élèves de suivre la classe de chez eux en temps réel grâce à la visioconférence.

 

(..)

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
L'élève

A quoi tient le jeu d’un acteur ? Comment reconnaît-on son talent ? Lorsque Jean Prat, réalisateur de télévision confirmé, en 1961, confie à Michel Piccoli le rôle du comte de Savigny dans « Hauteclaire ou le bonheur dans le crime », adaptation d’une nouvelle de l’écrivain Barbey d’Aurevilly, le comédien régulièrement sollicité par le petit écran, n’a pas encore pris la stature que lui donneront ses rôles dans « Le Mépris » de Jean-Luc Godard et « Dom Juan » de Marcel Bluwal, deux ans plus tard.  Pourtant, avec la débutante (et impressionnante) Mireille Darc, il forme un couple d’amants criminels, suscitant une fascination dérangeante. En affranchissant le récit et le tournage en décors naturels des contraintes littéraires, Jean Prat, servi par deux interprètes brillants, met au jour l’atmosphère oppressante d’une petite ville bigote et puritaine sous la Restauration, le poids encore prégnant de la noblesse sur une société hiérarchisée. Fidèle à l’esprit d’un texte sulfureux, - entre forêts profondes, haute demeure et lieux secrets voués à l’escrime, à travers les contrastes tranchants d’un Noir et Blanc somptueux-, le réalisateur filme surtout les éclats insaisissables d’un amour impensable.

 

(...)

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

Nouvel outil de transformation de l'école, le dispositif 2S2C annoncé par Blanquer semble vouloir prendre une dimension centrale lors de la rentrée de septembre. Le Se-Unsa réagit à un outil mis en place sans concertation et qui menace certains enseignements.

 

(....)

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

On pourrait croire le projet de Service national universel définitivement oublié depuis l'épidémie. Il n'en est rien. Le dernier comité technique ministériel a étudié un projet de décret qui confie la mise en place du SNU aux recteurs. Le recteur et le préfet de région président le comité d epilotage régional du SNU. C'est le recteur qui gère les personnes qui interviennent dans les "séjours de cohésion" obligatoires de 2 semaines. Il est aussi appelé à diriger la "réserve du SNU" crée par ce projet de décret. Ainsi l'Education nationale , et son ministre, est l'administration la plus impliquée dans la mise en place d'un dispositif obligatoire, ruineux et dont les jeunes ne veulent pas. De belles journées se préparent dans les établissements si le ministère s'engage aussi résolument dans le SNU.

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (1 commentaire)
Le système

" Sauf demande contraire de la commune ou de l'établissement public de coopération intercommunale intéressé, les autorisations de dérogation à l'organisation de la semaine scolaire accordées sur le fondement de l'article D. 521-12 du code de l'éducation et arrivant à échéance au terme de l'année scolaire 2019-2020 sont prolongées pour une durée d'un an". Le décret publié au JO du 27 mai est justifié par l'état sanitaire. Il gèle le détricotage des rythmes scolaires opéré par JM Blanquer dont le principal effet aura été de rendre beaucoup plus difficile la mise en place du 2S2C..

 

Au JO

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

" La continuité pédagogique a révélé la pénurie de manuels scolaires au primaire, alors que les écoles et les familles se sont précipitées sur les versions numériques gratuites mises à disposition par les éditeurs pendant le confinement. Beaucoup ont ainsi redécouvert les atouts solides d’un outil de moins en moins présent dans les écoles depuis plusieurs décennies : le manuel scolaire. Ce constat oblige à réagir afin de replacer ce manuel au cœur de l’enseignement", écrivent Les éditeurs d'éducation, association qui réunit les éditeurs de manuels scolaires. Elle relève que durant le confinement la mise à disposition gratuite des manuels numériques a comblé le manque de manuels. Selon elle seulement 4 élèves sur 10 a actuellement des manuels conformes aux programmes du primaire. L'association demande un soutien de l'Etat aux communes pour permettre le renouvellement des manuels en conformité avec les programmes.

 

Communiqué

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

L'Union des Professeurs de Physiologie Biochimie et Microbiologie (UPBM), des enseignants des filières STL et ST2S, repousse son congrès national à octobre 2021 en raison des "incertitudes quant à la situation sanitaire". Il devait avoir lieu en octobre 2020. Le congrès restera à Bordeaux.

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Contrer le coronavirus ce n'est pas seulement apprendre les "gestes barrières". Le point fort du jeu développé par le service de l'éducation du Canton de Vaud (Suisse) c'est qu'il permet aussi de parler des émotions ressenties par les jeunes durant l'épidémie. CoronaQuest est un jeu sérieux  et gratuit, traduit en 10 langues. Librement inspiré du célèbre Hearthstone, CoronaQuest est un jeu de cartes en ligne avec des points de courage. Une fiche pédagogique accompagne le jeu pour une utilisation à l'école ou au collège.

 

Le jeu

La fiche

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Alors que le Conseil supérieur de l'éducation nationale (CSEN) a annoncé vouloir définir "les types de recherche qui ont leur pace en éducation" qui devraient être basées sur la "seule expérimentation contrôlée", l'Association des technologies de l'information pour l'éducation et la formation (ATIEF) démonte la position du CSEN nommé par JM BLanquer. "L’éducation est un « fait social total » au sens de Mauss", rappelle l'ATIEF. "Son étude implique la prise en compte des dimensions physiologiques, psychologiques, anthropologiques, historiques et sociologiques de la nature humaine. Les neurosciences ont évidemment toute leur place dans les approches interdisciplinaires qui doivent être mises en œuvre mais cette place ne peut pas être occupée à l’exclusion d’autres disciplines. Quelle crédibilité pourrait-on donner à des conseils prodigués par un conseil scientifique Covid-19 qui serait dépourvu de spécialistes en santé publique ou d’un GIEC constitué uniquement d’experts en chimie du carbone ?  L’éducation ne relève pas d’un traitement dont les effets découleraient d’une causalité simple entre des décisions éducatives et leurs conséquences. Ce paradigme du traitement tend à nier que l’apprentissage est un processus non déterministe dans le sens où il n’y a pas de relation causale simple (un “impact”) entre une décision pédagogique et les apprentissages effectués par les élèves. La subjectivité des acteurs doit être prise en compte et le réductionnisme scientifique conduit à l’aveuglement. Quel crédit peut-on donner à une méthode pédagogique qui ne prend pas en compte qu’elle sera traduite, interprétée et adaptée lors de sa mise en œuvre par les acteurs de terrain ?" L'Atief, qui regroupe des chercheurs de plusiuers disciplines, s'inquiète que "le CSEN souhaite s’ériger en censeur des travaux qui ne s’inscriraient pas dans le seul paradigme de l’expérimentation contrôlée".

 

Le texte

SOS conseil scientifique

Le grand flou du conseil scientifique

 

27/05/2020 à 07:34  |  (1 commentaire)
Les disciplines

"Plusieurs classes nous avaient fait parvenir leurs œuvres début mars, elles sont restées dans leurs emballages du fait du confinement. D'autres ont fait parvenir leurs productions pendant le confinement et n'ont pu être réceptionnées, au mieux les œuvres ont été retournées par la poste à l'expéditeur, au pire nous n'en n'avons pas trace. Une autre partie des classes n'a pas envoyé les réalisations". L'épidémie a bouleversé l'école et elle impose l'annulation du concours "Et soudain un monde merveilleux" organisé par le Snuipp Fsu, la BNF, le Café pédagogique et d'autres partenaires. Chaque année ce concours montrait la richesse des réalisations faites en classe. Maudit virus !

 

Sur le concours

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La Classe de Florent nous livre de nouveaux jeux, utilisables dans l'enseignement à distance, qui sont très utiles pour la compréhension. Ainsi l'histoire de Joséphine où l'enfant est face à différents tableaux. Il va repérer des éléments en écoutant des consignes utilisant un vocabulaire spatial adapté pour la maternelle et le CP/CE1 : près/loin, sur/sous, au-dessus/en-dessous, dans, droite, entre. Ou encore des jeux de phonologie  : courses au son, course aux syllabes, memory des rimes etc.

 

Joséphine

Jeux de phonologie

 

27/05/2020 à 07:34  |  (1 commentaire)
Les disciplines

" Pour la maternelle, les applications de dés modifiables sont un trésor. Tant pour le langage, que pour les maths, en passant par les activités de jeux. J’en ai repéré trois qui sont intéressantes en classe". La maternelle de Monique analyse ces applications, en montre les limites et surtout comment les adapter en classe.

 

Sur la maternelle de Monique

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Proposée gratuitement par Jean Boyault, la police Belle Allure rappelle l'époque du porte plume. Elle indique d'ailleurs dans sa variante Ductus où lever le crayon.

 

La police

 

 

27/05/2020 à 07:34  |  (1 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 27 mai 2020.

Partenaires

Nos annonces