L'Expresso du 15 juin 2020 

Editorial

Qui n'a pas encore tapé sur les professeurs ? Alors que de nombreux parents sont impatients de remettre leurs enfants à l'école, ils constatent que celle-ci ne les prend pas ou seulement une partie de la semaine. Cela alimente un "prof bashing" qui atteint de nouveaux sommets en ce sommet. Il est alimenté par certains médias. Mais pourquoi font-ils cela ?

 

"Le retour de la vie économique butte sur l'impossibilité pour les enfants d'aller à l'école... Un ministre en première ligne dit en privé "si les salariés de la grande distribution avaient été aussi courageux que l'éducation nationale les français n'auraient rien eu à manger". L'éditorial de Dominique Seux sur France Inter le 8 juin  a fait bondir de nombreux enseignants par sa triple perfidie.

 

Il a été suivi dans la foulée de propos du même style sur BFM et Cnews. Ainsi, BFM parle de "professeurs décrocheurs" et de leur "appréhension à revenir en classe". L'Opinion évoque "un ancien membre de cabinet ministériel" ....
15/06/2020 à 15:39  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"On lui a dit : 100% des élèves qui reviennent ce n'est pas possible". Le 15 juin , JM Blanquer recevait les organisations syndicales et les associations de parents d'élèves après avoir présenté les mesures de réouverture le matin à la radio. Pour R Metzger et F Popineau, co secrétaires généraux du Snuipp Fsu, tout comme pour Franck Antraccoli, secrétaire général du syndicat de personnels de direction ID FO, les règles annoncées ne permettent pas d'accueillir tous les élèves. A nouveau, les enseignants et chefs d'établissement vont être pris en étau entre les annonces présidentielle et ministérielle et les attentes des parents.

(...)

15/06/2020 à 15:01  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Dans son allocution du 14 juin, le président de la République a annoncé la réouverture complète des écoles et collèges à compter du 22 juin " selon les règles de présence normale". E Macron n'a rien dit sur les protocoles sanitaires mais un décret publié le 15 apporte des éclairages. Il n'a pas parlé des lycées. Il n'a pas eu un mot non plus pour les enseignants, violemment calomniés par une véritable campagne de presse. Il n'a rien dit sur les raisons et l'intérêt pédagogique d'une réouverture complète un 22 juin. Rien dit non plus du 2S2C qui semble mort-né. Les syndicats réagissent à son discours. Ils sont reçus le 15 juin par JM Blanquer pour décrypter les "propos lapidaires" d'E. Macron.

 

 

(...)

 
15/06/2020 à 07:01  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

La crise de la Covid 19 nous a fourni une leçon importante : la science est débat et tout dogmatisme dans son utilisation politique doit être rejeté. En effet, ce que l’on ne sait pas aujourd’hui est souvent plus important que ce que l’on sait et, lorsque l’homme politique se focalise seulement sur tel ou tel ilot de connaissance apparemment assuré, il risque, au nom de la science, de tenir des propos successivement contradictoires : le port de masques ne sert à rien puis, il est obligatoire dans les transports, par exemple. Or, nous allons voir que la science qu’utilise le Ministre de l’Éducation Nationale est tout le contraire d’une science modeste. En matière de pédagogie et de didactique, il se repose entièrement sur des travaux de plus en plus controversés : ceux de Stanislas Dehaene et de ses collaborateurs, dont le Conseil Scientifique de l’Éducation. Et les controverses en question sont souvent cachées derrière des contorsions rhétoriques.

 

(...)

 
15/06/2020 à 07:01  |  (0 commentaire)
La classe

Depuis la reprise, beaucoup d’enseignant.es doivent s’occuper à la fois, alternativement ou simultanément, d’élèves revenus en classe et d’élèves restés à la maison. Après le défi de l’enseignement à distance, comment relever le défi d’un enseignement hybride ? Peut-on articuler les modes d’apprentissage en présentiel et en distanciel ? A Saint-Omer, en classe ou hors la classe, 120 élèves de 3ème équipés de tablettes numériques travaillent ainsi à la réalisation d’un magazine collectif sur le roman « Effroyables jardins » : une revue de presse éclatée dans le temps pour percevoir l’évolution de la perception et de la mémoire des événements racontés. Christelle Lacroix, professeure de français, nous explique comment des élèves présents et absents parviennent dans ce contexte à coopérer pour reconstituer une communauté d’apprentissage. Jusqu’à développer particulièrement leurs « qualités organisationnelle, communicative et d’écoute » ?

 

(...)
  
15/06/2020 à 07:01  |  (0 commentaire)
La classe

L’adaptabilité serait-elle la plus utile et complexe compétence professionnelle d’un enseignant, en particulier quant il est confronté à l’impératif d’une si changeante « continuité pédagogique » ? Au quotidien, comment passer de l’enseignement en présentiel à l’enseignement à distance puis à l’enseignement en semi-présentiel ? François Jore, professeur de français au collège Pierre de Dreux à Saint-Aubin-du-Cormier, témoigne de l’engagement et de l’inventivité dont il faut faire preuve dans la période actuelle pour varier et ajuster les modalités de travail. Autrement dit, pour faire feu de tout bois afin d’entretenir chez les élèves la flamme de l’apprentissage…

 (...)

15/06/2020 à 07:01  |  (0 commentaire)
Le système

Un projet de décret, présenté en comité technique ministériel le 12 juin, crée un nouveau concours de recrutement des chefs d'établissement. Il sera ouvert à tout manager du privé qui serait tenté par l'entrée dans l'éducation nationale. Un nouveau petit pas vers la privatisation de l'éducation nationale ?

 

(...)

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

Une nouvelle étape a été franchie dans la campagne de prof bashing par la députée (LREM) AC Lang qui dans le Journal du Dimanche évoque " les centaines de milliers d'autres (enseignants) qui, de toute évidence, ne sont pas sentis concernés" par la crise sanitaire". Ancienne rapporteure de la loi Blanquer, proche de JM Blanquer, la députée oppose les courageux soignants aux lâches enseignants dans sa tribune. De nombreux enseignants lui répondent sur Twitter, notamment en lui rappelant qu'elle est mal placée pour les leçons d'éthique.

 

La tribune

Sur le passé d'AC Lang

Le Snalc

Le Snes

 

15/06/2020 à 07:00  |  (1 commentaire)
Le système

" La note attribuée au titre des épreuves anticipées de français est fixée par le jury du baccalauréat en tenant compte de la note moyenne annuelle de français obtenue en classe de première et inscrite dans le livret scolaire ou le dossier de contrôle continu pour l'année scolaire 2019-2020". Un décret et un arrêté publiés au JO du 14 juin suppriment l'épreuve anticipée de français pour la remplacer par les notes au controle continu. " La note attribuée au titre de l'épreuve d'enseignement scientifique... est la note moyenne annuelle de l'enseignement correspondant obtenue en classe de première et inscrite dans le livret scolaire du candidat" précise l'arrêté.

 

Le décret

L'arrêté

 

15/06/2020 à 07:00  |  (1 commentaire)
Le système

Une série d'arrêtés publiés au JO du 14 juin rappellent les décisions d'adaptation des concours d'enseignement et fixent leurs dates. Ainsi pour le Capes et le Capet les épreuve d'admissibilité valent épreuves d'admission et sont fixées aux 16 et 17 juin. Pour le concours interne du Capes l'épreuve d'admissibilité est la même que celle d'admission. Pour les professeurs des écoles, les épreuves du concours externes  auront lieu les 18 et 19 juin pour la moitié des académies, les 26 et 27 pour l'autre moitié et les 24 et 25 pour La Réunion. Enfin le concours spécial des PE pour Créteil et Versailles aura lieu les 23 et 24 juin.

 

(...)

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

Pendant la crise , les réformes avancent. Le JO du 13 juin met en application, via un décret, un des points importants de la loi de Transformation de la fonction publique. Le décret, qui entre en vigueur immédiatement, fixe les modalités de détachement d'office dans le privé des fonctionnaires dans le cas du transfert de leur activité à une structure privée. Ce décret va permettre la privatisation en bloc, avec son personnel, de services publics entiers.

 

Le décret

Sur la loi

 

 

15/06/2020 à 07:00  |  (1 commentaire)
Le système

Selon France Tv info, le recours déposé par le préfet de Corse du Sud pour obliger la collectivité territoriale à rouvrir les collèges avant septembre ne sera pas examiné avant septembre "en l'absence de référés suspension déposés par le préfet de Corse du Sud". Ou comment enterrer l'action publique...

 

Sur France TV

 

 

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

C'est en France que l'impact de la crise sanitaire sur le PIB sera le plus fort, annonce l'OCDE. L'Organisation annonce un recul de 11% en cas d'une seule vague et -14% dans le cas d'une seconde vague qui pourrait suivre un déconfinement trop souple. Dans le cas d'une seule vague "les niveaux de vie baissent moins brutalement que dans l’hypothèse d’une deuxième vague, mais l'équivalent de cinq ans de croissance de revenus sont effacés dans toute l’économie d’ici 2021". Le chomage pourrait atteindre 14% des actifs au 4ème trimestre 2020. L'OCDE appelle à " veiller à ce que les dépenses publiques et les politiques fiscales soutiennent l'activité économique" et à "investir l'argent public au service du bien-être des citoyens, mettre l’accent sur l’équité".

 

 

(...)

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
L'élève

"Dans quelle mesure le niveau de vie d’une personne dépend-il du lieu où elle a grandi ?" France Stratégie propose une étude qui montre des disparités assez fortes renvoyant aux politiques locales. " On constate d’abord, sans surprise, que leurs perspectives de revenus à l’âge adulte augmentent avec le niveau de richesse du territoire d’origine : la région la plus riche et la région la moins riche – Île-de-France et Nord-Pas-de-Calais – sont aussi celles qui présentent le plus grand écart de revenus – 260 euros par mois, soit 16 % du niveau de vie médian des enfants d’ouvrier ou d’employé de ces générations. Mais certaines régions au niveau de richesse intermédiaire – Auvergne, Franche-Comté, Limousin – offrent à ces enfants d’origine modeste qui y ont grandi des perspectives de revenus plus favorables qu’aux résidents de ces territoires. Se combinent ici plusieurs facteurs comme l’accès à l’enseignement supérieur ou le taux de mobilité vers des régions à plus haut niveau de vie, facteurs dont l’importance fluctue selon les territoires. En revanche, les régions les plus pauvres – Languedoc-Roussillon, Corse et Nord-Pas-de-Calais – offrent des perspectives de niveau de vie faibles, en particulier pour les non-diplômés restés dans la région, avec un taux de départ également faible".

 

L'étude

 

 

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Dans le contexte actuel d’enseignement hybride, comment aider l’élève à élaborer, conserver,  partager les traces de ses expériences culturelles et artistiques ? Au collège Barbey d’Aurevilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte dans la Manche, chaque élève tient un carnet de curiosités personnel dans lequel il rend compte des lectures, des films, des spectacles, des rencontres, des visites, des ateliers de pratique … Pour rester pertinent aussi à distance, l’outil est devenu  un carnet de curiosités numérique que la classe partage sur l’ENT. Eclairages de Marie Pigache, professeure de lettres …

 

(...)

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Les disciplines

A La Réunion, formateurs et enseignants de lettres partagent dans un hebdomadaire particulièrement imaginatif des activités ludiques pour travailler le français en distanciel et en présentiel. Les propositions sont aussi destinées aux familles. Quelques exemples : la « lecture masquée » pour travailler les compétences orales, un  jeu de sept familles sur l'histoire littéraire, une bataille verbale de la conjugaison, un « petit bac » grammatical, un « abécédaire du confinement », une invitation à « enfiler ses lunettes poétiques », un jeu de cartes pour inventer ensemble des récits  fantastiques … Objectif, explique Anne Boulanger : « créer du lien en classe, de la parole, des échanges, avec un protocole sanitaire strict et limitatif ».

 

La bataille verbale

Le jeu de cartes Récits fantastiques

Le jeu littéraire des 7 familles

Tous les hebdos « Le français autrement »

 

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Engager l’élève dans une démarche d’interprétation critique du texte à partir d’un exercice de lecture chorale » : c’est le sens d’une activité menée par Daphné Jacamon autour des Essais de Montaigne avec ses 1ères STI2D du  lycée Louis-Jouvet de Taverny. Problème initial : comment bien lire si l’on ne comprend pas tout ? Les élèves enregistrent une première lecture orale individuelle d’un extrait, puis, entre pairs, négocient le sens en en faisant une paraphrase éclairante. Dans un 2ème temps, des groupes d’élèves ont pour tâche d’enregistrer une lecture chorale : le changement de lecteur doit éclairer les mouvements du texte, les élèves repèrent les traits stylistiques importants de chaque étape pour les mettre en valeur par des choix d’interprétation, les propositions, rédigées et rassemblées, serviront de support pour la synthèse de l’explication linéaire. Dans un 3ème temps, chaque élève enregistre une nouvelle lecture individuelle pour apprécier l’écart avec la lecture initiale. Une activité adaptable dans le cadre d’un enseignement hybride ?

 

Sur La page des lettres de Versailles

Daphné Jacamon dans Le Café pédagogique

 

15/06/2020 à 07:00  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 15 juin 2020.

Partenaires

Nos annonces