Cécile Morzadec : Des émotions pour le cours d'espagnol 

Comment raccrocher des élèves en plein mois de juin ? Mettez de l'émotion, nous dirait Cécile Morzadec. Professeure d'espagnol au lycée d'Eaubonne (95), elle propose un rituel et des exercices qui amènent l'émotion dans la classe virtuelle. Pour renforcer les apprentissages en espagnol.

 

Un rituel

 

 Le "quoi de neuf" est un classique de la pédagogie Freinet. Il vise à faire de la classe une communauté apprenante et citoyenne. Il est rare dans le second degré, pour des raisons que C Morzadec a déjà expliqué dans le Café pédagogique. Et encore plus en enseignement à distance.

 

"Lors du confinement on a tous senti qu'il fallait mettre de l'émotion dans les échanges. On demandait aux élèves s'ils vont bien". De cette habitude de début de classe virtuelle, C Morzadec fait un rituel.

 

La classe est divisée en deux demi groupes qui se succèdent. Un padlet vient aider les élèves et les motiver. Un powerpoint les guide. Et la séquence commence par un échange sur son ressenti.

 

"En classe virtuelle c'était de plus en plus difficile de faire parler les élèves", explique C Morzadec. "Ils comprennent qu'ils peuvent se mettre en retrait. C'est à nous de les faire participer". Ce rituel où les élèves disent comment ils vont et ce qu'ils ont fait créer un lien et pousse à l'expression en espagnol.

 

Des apprentissages nouveaux

 

Parce que c'est bien là l'objectif : les amener à pratiquer la langue dans des situations naturelles. "Les élèves utilisent le vocabulaire de la vie quotidienne, le "je" à la place du "il". Ils parlent de la vie de tous les jours. Et ils se rendent compte de leurs difficultés pour mener une conversation alors qu'ils savent répondre aux notions du programme", nous dit C Morzadec.

 

Après ce démarrage, C Morzadec enchaine avec des partages sur des photos illustrant les sentiments dans la classe. " Cette activité permet de couvrir un grand nombre de thèmes de la culture hispanique et les élèves ne sont pas toujours là où on les attend, comme cet élève qui nous a révélé sa passion pour l’architecture gothique en nous présentant la cathédrale gothique de León", explique C Morzadec.

 

"Si l'émotion est importante dans l'enseignement en général pour renforcer les apprentissages, elle a un vrai role dans l'enseignement à distance. Pour des élèves dont ce sont les derniers cours d'espagnol de leur vie, il est important qu'ils utilisent cette langue pour un échange qui engage leur personnalité", nous dit C Morzadec.

 

François Jarraud

 

La séquence

Sur le Café

C Morzadec : projet Apprendre avec les émotions

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 18 juin 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces