Caméras thermiques interdites dans les établissements scolaires 

Saisi par la Ligue des droits de l’Homme, le Conseil d’Etat vient d’ordonner le retrait des caméras thermiques des écoles de Lisses (91). Le Conseil estime qu’elles contreviennent au respect de la vie privée. « Les personnes entrant dans les locaux municipaux ont le choix de se placer ou non dans l’espace permettant la prise de température et qu’un refus n’empêche pas l’accès aux locaux. Il note également qu’en cas de prise de température, celle-ci ne donne lieu à aucun enregistrement, et aucun agent de la commune ne manipule la caméra ni a accès aux résultats », écrit le Conseil d’Etat. « S’agissant en revanche des caméras thermiques portables utilisées dans les écoles, le juge des référés constate que les élèves, les enseignants et les personnels doivent obligatoirement se soumettre à cette prise de température pour accéder à l’établissement et qu’un résultat anormal entraine l’obligation pour eux de quitter l’établissement. Le juge des référés en déduit que cette collecte de données de santé constitue un traitement automatisé de données personnelles au sens du RGPD ».

 

Le référé

 

Par fjarraud , le mercredi 01 juillet 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces