La baisse du PIB limitée à 9% selon l’Insee 

Au total, sur l’ensemble du deuxième trimestre, le PIB aurait chuté de 17 % par rapport au premier (après – 5,3 %)… L’activité en décembre 2020 pourrait être entre 1 % et 6 % en deçà de son niveau d’avant crise : ces chiffres sont significatifs, et l’ampleur de l’intervalle témoigne de l’incertitude qui pèse encore aujourd’hui, mais ils sont sans commune mesure avec la perte d’activité connue au printemps. En considérant une hypothèse médiane, le PIB rebondirait d’environ 19 % au troisième trimestre par rapport au deuxième, puis de 3 % au quatrième. Sur l’ensemble de l’année 2020, il diminuerait alors d’environ 9 % par rapport à 2019 », écrit l’Insee dans sa dernière Note de conjoncture. Rappelons que selon l’OCDE la France sera le pays le plus touché par la crise en Europe.

 

Insee

Ocde

 

 

Par fjarraud , le jeudi 09 juillet 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces