Christophe Honthaas : EPS Mania, une famille en EPS ?  

Depuis quelques mois les professeurs d’EPS ont trouvé une nouvelle salle des profs. Elle s’appelle « EPSMania », se trouve sur le réseau social « facebook » et connaît un grand succès avec 11 000 membres. Son créateur, Christophe Honthaas, professeur d’EPS au lycée français de Sydney, répond à nos questions.

 

Vous êtes à l’initiative de la création du groupe EPS Mania. Que trouve t-on dans ce groupe ?

 

EPS Mania est un  groupe facebook de plus de 11000 membres à ce jour avec une multitude de ressources principalement centrées sur le terrain (échanges autour des textes officiels, de l’évaluation, réflexions de collègues sur certaines activités, numérique éducatif...). Il y a aussi des discussions sur l'actualité. Mais la raison d’être du groupe concerne surtout les préoccupations de terrain. EPS Mania c'est également un compte twitter, un site internet, un magazine et un google drive spécifique pour permettre un partage facile des ressources en accès libre et gratuit pour tous.

 

Le profil de nos membres est tellement varié que les différents sujets peuvent être discutés selon des approches différentes. En effet, participent sur le groupe des maîtres de conférences, des professeurs d’Université, des certifiés, des agrégés, des contractuels, des étudiants, des stagiaires, des professeurs de la ville de Paris, des professeurs des écoles, des conseillers pédagogiques… EPS Mania est un condensé de notre diversité disciplinaire.  J’aime comparer EPS Mania à un collectif, mais également à un gigantesque laboratoire pédagogique complétant la formation continue à distance.

 

Comment le groupe a-t-il vu le jour ?

 

EPS Mania a vu le jour en septembre 2017, un an après mon arrivée à Sydney en Australie. Ces deux évènements sont intimement liés car je ressentais le besoin de garder contact avec la France, notamment pour rester en lien avec l’actualité en EPS. Le groupe a d’abord été la vitrine de mes productions personnelles avec un focus sur le numérique éducatif. Grâce principalement aux relais de groupes académiques sur le numérique et aux réseaux sociaux, EPS Mania  a grandi très rapidement et de manière continue.

 

La création d’EPS Mania s'inscrit dans la continuité de mon évolution personnelle et professionnelle. Durant mes premières années d’enseignant, je consultais très souvent un forum extraordinaire : la Pepsteam. Du partage libre, des discussions sur le métier, de l’aide pour élaborer ses séances… bref tout ce qu’il faut pour accompagner la pratique professionnelle. Avec l'évolution des réseaux sociaux, il me semblait possible de coupler les avantages de Pepsteam à l’instantanéité de notre époque. EPS Mania se positionne alors comme une veille en EPS sur les réseaux sociaux.

 

Et puis, il a fallu faire face à une augmentation exponentielle de nos membres ; pour cela une équipe de modérateurs, collègues et désormais amis s'est créée petit à petit avec dans l'ordre d'arrivée : Lucie Dal, Brenda Di Crescenzo, Simon Desvard, Tatiana Piejak et Philibert Vandersleyen.

 

Concrètement quels types de post pouvons-nous trouver sur EPS Mania ?

 

Les sujets abordés sur EPS Mania sont variés. Les occurrences les plus fréquentes ont concerné ‘’la continuité pédagogique’’, le ‘’déconfinement’’, les ‘’questions diverses’’, ‘’l’actualité’’, ‘’le nouveau Bac’’, ou des outils comme « GlideApp »...Pour permettre aux membres de naviguer plus facilement sur le groupe, l’équipe de modération essaye d’utiliser au mieux les outils proposés par Facebook. Ainsi, les sujets sont étiquetés et placés dans des rubriques. En moyenne, nous avons 700 publications par mois avec un pic de 2800 atteint durant le confinement. Afin de pallier au manque d'ergonomie de Facebook, le site internet reprend et intègre les grandes rubriques présentes sur le groupe. De plus, un Google Drive commun permet de partager nos fiches Bac et autres productions. Enfin, il paraît important, pour les collègues réticents aux réseaux sociaux, de retrouver une synthèse sur notre journal « le monde d’EPS Mania ».

 

Le confinement a-t-il joué un rôle dans l’incroyable succès du groupe ou le groupe a-t-il eu un impact fort pendant le confinement sur « l’EPS » à distance ?

 

EPS Mania a connu un avant et un après 14 mars 2020 quant au nombre de membres  et  l’activité journalière : les chiffres ont explosés. Le nombre de membres,  les publications et les commentaires ont doublé !

 

Un padlet dédié a été créé avec plus de 220 productions de collègues recensées pendant le confinement. Le travail collaboratif à partir d’outils partagés et ouverts est une source d’émulation incroyable : pour preuve l’amélioration des applications ‘’GlideApp’’ grâce à la coopération des collègues apportant des modifications successives du fichier original.

 

Le nombre et la qualité des productions n’ont cessé de croître. Des collègues ont partagé des tutoriels (sur des outils, création de balles de jonglage, création de capsules vidéos…), des défis (Danse, défis sportifs, coordination...), des informations théoriques et des documents pratiques (relaxation, flashmob…).

 

Je ne sais pas si nous pouvons dire que le groupe a joué un rôle direct mais au regard des témoignages il semblerait qu'il ait tenu une place importante dans la qualité des propositions des collègues. Nous en sommes vraiment fiers. Toutefois, gardons à l’esprit que durant cette période, même si les enseignants d’EPS ont réalisé un travail admirable pour maintenir une continuité pédagogique et physique, rien ne remplacera le véritable enseignement de l’EPS sur le terrain. Nous avons fait au mieux avec les moyens disponibles.

 

Le groupe concerne également l’EPS dans le premier degré ?

 

La diversité des contenus présents sur le groupe constitue l’atout principal pour ceux qui nous rejoignent. Ainsi depuis quelques semaines, nous travaillons sur une ouverture pour les PE. Deux collègues, Twiggy Lejeune et Franck Labrosse, ont été nommés responsables du groupe de réflexion sur l’enseignement de l’EPS en primaire incluant la liaison école-collège. Nous souhaitons travailler ensemble tout en reconnaissant des spécificités de part et d’autre, d’autant plus que nous ne voulons pas nous placer en détenteur de la vérité. Au contraire, nous pensons que nous avons autant à apprendre de nos échanges. D’ailleurs, le prochain numéro de notre Mag’ aura un article consacré à l’EPS en primaire.

 

Et demain, quelles perspectives pour EPS Mania ?

 

Depuis quelques mois, EPS Mania est devenu officiellement une association. Notre volonté à moyen-long terme est d’organiser des colloques et des événements pour une EPS solidaire et de qualité. Le fait d’être en Australie n’aide évidemment pas pour l’instant mais cette période de confinement nous a donné quelques idées.

 

Nous commençons à lancer des groupes de réflexion sur des thématiques qui nous sont chères. Nulle intention de concurrencer ce qui se fait déjà, notamment avec l’AEEPS, l’objectif est d’apporter diversité et complémentarité.

 

La rédaction de notre Mag’ numéro 2 est en cours pour une sortie souhaitée pour la rentrée scolaire.Prochainement, vous découvrirez la première interview d’un collègue réalisée dans un format particulier, surprise…

 

Enfin, nous sommes vraiment fiers de l’évolution du groupe, les valeurs partagées nous permettent d’avoir un fonctionnement pratiquement en autogestion. Les interventions de l’équipe de modération restent de plus en plus à la marge et c’est sûrement la plus belle réussite du groupe.

 

Propos recueillis par Antoine Maurice

 

Le groupe Facebook EPS Mania

Le magazine le ‘’Monde d’EPS Mania’’

Le site internet

Le Padlet ‘’ continuité pédagogique’’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le samedi 18 juillet 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces