Pour les socialistes il faut donner des moyens au second degré 

"L’aggravation des inégalités pendant le confinement ne peut rester sans réponse sous peine de pénaliser plus encore les enfants issus des familles les plus modestes", écrivent O Faure et Y Trigance, secrétaire national à l'éducation du PS. "Le gouvernement a fait voter la suppression de 440 emplois alors qu’il faudra accueillir 30 000 élèves supplémentaires dans le secondaire. Il conviendrait à l’inverse de donner des moyens au second degré – enseignement général et professionnel - d’accueillir ce surcroît de collégiens et de lycéens en ouvrant des postes en conséquence aux concours de recrutement".

 

Communiqué

 

Par fjarraud , le mercredi 02 septembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces