L’expo de la semaine : « XXHL, giga tours et méga ponts » 

Découvrez les secrets de construction d’une dizaine de réalisations aux dimensions exceptionnelles. Grâce à des dispositifs numériques spectaculaires comme des expériences immersives inédites, l'exposition XXHL fait découvrir les savoir-faire uniques des architectes, des ingénieurs et des techniciens qui repoussent toujours plus loin les limites du possible, en hauteur comme en longueur. Une visite découverte de l’exposition sera organisée prochainement pour les professeurs. 

 

Des prouesses techniques

 

La Cité des sciences et de l’industrie présente, jusqu’au 7 mars 2021, sa nouvelle exposition temporaire « XXHL, giga tours et méga ponts ». Consacrée à la construction hors norme, cette exposition immersive sensibilise le public aux prouesses techniques et aux savoir-faire développés par les ingénieurs, les architectes et les constructeurs. De la tour Burj Khalifa à Dubaï au viaduc de Millau, en passant par le projet de rénovation de la Tour Montparnasse à Paris, chacun des édifices illustre une problématique d’ingénierie : résistances des matériaux et des structures, techniques des fondations, équilibre des forces et analyse des performances énergétiques…L’exposition permet aux visiteurs de comprendre les enjeux de la construction de ces ouvrages exceptionnels. Elle illustre la manière de travailler du secteur de la construction, qui conjugue aujourd’hui des préoccupations esthétiques, fonctionnelles et responsables, intégrant insertion dans l’espace public, durabilité et efficacité énergétique.

 

Une fresque monumentale

 

Une fresque graphique monumentale interpelle et guide les visiteurs jusqu’à l’entrée de l’exposition. Elle confronte des silhouettes dessinées de tours et de ponts détenteurs de records de par le monde : la Tour Eiffel se dresse aux côtés du One World Trade Center de New-York ou encore de la tour Shanghaï, tandis que le pont Yavuz Sultan Selim à Istanbul se mesure au pont Akashi-kaikyõ ou au viaduc de Millau. Le public appréhende  la notion d’échelle et ses nuances en comparant les dimensions des ouvrages les uns par rapport aux autres.

 

Un film inédit

 

Un film inédit ouvre l’exposition. Projeté à 360 degrés sur quatre écrans géants de plus de 5 mètres de haut et de 10 à 18 mètres de long, il présente un ensemble de questions et de solutions techniques en matière d’ingénierie. Chaque thème est annoncé en quelques mots et chiffres clefs. Composé d’images d’archives et de synthèse, le film présente de nombreuses constructions emblématiques.  Au centre de cette projection totalement  immersive, le public est baigné dans un flux d’images imposantes  rendant palpables la démesure des ouvrages.

 

Des défis à découvrir

 

L’exposition se poursuit avec une série de tables animées en vidéo mapping ou présentant des échantillons  de matériaux. Trois ponts, et quatre tours  emblématiques  sont particulièrement présentés. Chacun illustre de façon analytique, différents défis de la construction monumentale. Comment la plus haute tour du monde à Dubaï, 828 mètres de haut, peut elle résister au vent et conserver son assise sur un sol aussi meuble que le sable du désert ?

 

Les grandes étapes historiques de la construction

 

Une table propose un rapide historique des grandes étapes qui ont marqué la construction des tours et des ponts depuis l’Antiquité. Ce film pointe plus particulièrement les inventions et les procédés clefs d’ingénierie qui, depuis le XVIIIème siècle, ont contribué à faire évoluer les techniques de constructions. Véritables leviers d’innovation, ils ont permis aux ouvrages d’atteindre des hauteurs et des longueurs hors norme. La table suivante est consacrée à la présentation du BIM, Building information modeling : véritable révolution technologique, ce langage universel est utilisable par tous les acteurs de  la construction, depuis la phase de conception jusqu’à la réalisation, ainsi que pour la conservation.

 

Comment rénover ? 

 

Problématique récente, la question de la rénovation est également abordée dans l’exposition. Celle de la Tour Montparnasse est choisie comme exemple à l’horizon de 2024. L’édifice actuel est confronté à la future tour rénovée, grâce à la réalité augmentée. Ce projet s’inscrit dans une réflexion urbanistique plus large et vient confirmer l’urgence d’adapter un édifice déjà ancien au contexte de la transition écologique.

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition « XXHL, giga tours et méga ponts »

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 04 septembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces