Afef : Pour une école de la compréhension 

A quoi devrait ressembler l'école d'après ? " A travers les difficultés et les surprises qui l’ont marquée, la période de travail à distance a révélé une double nécessité. D’une part, être conscient de « l’immensité du monde » où s’inscrivent les apprentissages, qu’il s’agisse pour leurs acteurs d’un monde extérieur ou d’un monde intérieur. D’autre part, dans la mise en œuvre des apprentissages, faire toute leur place - et dans toute leur diversité - aux différentes données qui y jouent un rôle. Deux nécessités qui, au fond, se résument en un verbe : comprendre... Ainsi peut-on se sentir invité à penser « l’école d’après » comme une « école de la compréhension »" Cet objectif est décliné par l'AFEF en pistes concrètes où on trouve " Assumer une démarche d’acculturation aux « postures » scolaires", " Inviter davantage les élèves à « monter dans la cabine de pilotage " ou encore " Penser explicitement les apprentissages comme ayant pour enjeu d’ « apprendre à vivre »

 

Sur le site AFEF

 

Par fjarraud , le vendredi 18 septembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces