Constante macabre : Inscriptions ouvertes pour le colloque 2020  

Lancé par A. Antibi, le Mouvement MCLCM organise son colloque 2020 à Paris le 20 novembre. Le mouvement propose une nouvelle conception de l'évaluation qui vise à redonner confiance et à améliorer le niveau des élèves. JM Blanquer ouvrira le colloque. Les inscriptions sont ouvertes.

 

L'évaluation par contrat de confiance (EPCC) repose sur un programme de révision explicite. Une semaine avant le contrôle les élèves disposent d'un programme de révision précis et un ou deux jours avant le contrôle un jeu de questions - réponses permet de déceler les difficultés. L'EPCC s'appuie donc sur des usages scolaires installés en travaillant de façon plus rigoureuse la préparation à l'évaluation.

 

Cette année le colloque travaillera sur le thème "confiance, réussite et sens, dans l'enseignement".  Jean-Michel Blanquer introduira l'événement par une conférence. Suivra une table ronde dont l'intitulé, "Un dysfonctionnement : vouloir donner du sens à tout prix" est étonnant. Il reviendra à Pascal Balmand, Philippe Joutard, Anne Marie Romulus, Jean-Charles Ringard (en charge de la réforme du lycée) et Romain Fayel de l'expliciter. Une seconde table ronde sur confiance et réussite réunira Jacques Moisan, Nathalie Sayac, Jean Fabre, Corinne Ottaomani Croc, Gérard Lauton, Claude Tran. L'après-midi sera consacrée à des ateliers notamment sur l'EPCC, l'évaluation des disciplines artistiques etc.

 

Chaque année, le colloque réunit des enseignants convaincus ou à convaincre de l'évaluation par contrat de confiance. L'EPCC est maintenant bien installée dans le système éducatif, preuve que la confiance dans la relation pédagogique est un ingrédient nécessaire et un vrai levier. Les inscriptions au colloque sont ouvertes.

 

Le programme

S'inscrire

 

 

Par fjarraud , le mercredi 23 septembre 2020.

Commentaires

  • DrHouse5, le 23/09/2020 à 23:45
    Il faudra m'expliquer pourquoi Blanquer est invité à ce colloque, alors qu'avec ses pseudo-évaluations de CP et CE1 il fait exactement le contraire de ce que recommande Antibi, et qu'il en viole tous les principes.
    C'est comme d'inviter Macron à ouvrir le congrès de la CGT !
    Si j'étais Antibi je n'accepterais même pas que cet individu mette un pieds dans mon colloque...
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces