La CGT dénonce la suppression de l'indemnité de sujétion ZEP 

Héritage du temps où des lycées faisaient partie de l'éducation prioritaire, l'indemnité de sujétion spéciale Zep (moins de 100 € par mois) reconnaissait la difficulté d'enseigner dans certains lycées. Maintenu depuis 2014, l'indemnité n'a pas été versée ce mois ci. La Cgt dénonce la "mesquinerie" du gouvernement et rappelle que "la difficulté scolaire et sociale ne s’arrête pas à l’entrée en seconde".

 

Communiqué

 

 

Par fjarraud , le vendredi 02 octobre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces