Directeurs : Le Snuipp Fsu dénonce le piétinement du ministère 

Alors que des groupes de travail se réunissent depuis un mois sur l'amélioration de la fonction de directeur d'école, "le ministère n’a toujours rien annoncé de concret lors des négociations", écrit le Snuipp Fsu. "Le projet de loi de finance ne prévoit pas de postes en nombre suffisant pour donner à toutes et tous le nombre de jours de décharge nécessaires pour assurer sereinement leur fonction, ni de la revaloriser. Enfin, il n’est aucunement prévu l’attribution d’une aide pérenne au fonctionnement de leur école, aide réclamée par la profession depuis la suppression des emplois d’aide administrative à la direction d’école". Le Snuipp "dénonce la non mise en oeuvre des annonces de cet été". Cela concerne la circulaire  parue au BO du 27 aout qui prévoit des décharges, des jours de formation et la responsabilité des 108 heures. Même sur ce dernier point, qui ne coute rien, deux directeurs sur trois déclarent que les IEN exigent les tableaux des 108 heures.

 

 

Par fjarraud , le jeudi 08 octobre 2020.

Commentaires

  • Dirlo 62, le 09/10/2020 à 11:52
    Il est très étonnant de voir ce genre d'article compte-tenu de l'immobilisme prôné par le Snuipp, et bien d'autres syndicats également....
    Il est grand temps de prendre en considération les vraies revendications des Directeurs et de permettre de réellement faire avancer les choses !!!!
    CA URGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    La situation devient plus que CATASTROPHIQUE à tout point de vue !!!!!
    A bon entendeur !
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces