L'Expresso du 14 octobre 2020 

Le fait du jour

Après trois années de promesses et de premiers scénarios en février 2020, le ministère a communiqué aux syndicats le 13 octobre des propositions salariales.. Elles se composent d'une prime d'équipement informatique versée à tous les enseignants devant élève d'un montant de 150€ annuels et d'une prime d'attractivité dont le montant et les destinataires restent à déterminer. Les syndicats soulignent les limites de ces propositions. Mais ils ont pour la première fois depuis longtemps l'impression d'être entendus.

 

(...)

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Aucun enseignement n’a été tiré de la première phase de la crise sanitaire que nous avons vécue au printemps dernier. Les mesures nécessaires n’ont pas été prises pour répondre à la dégradation rapide de la situation sanitaire dans une École déjà fortement secouée par des réformes nombreuses et profondes et fragilisée par un sous investissement matériel comme en personnels chronique. Les dispositions sont allégées à l’école, à l’heure même où des mesures plus contraignantes sont prises dans l’ensemble de la société il est nécessaire que ce soit accompagné de mesures protectrices". C'est toute la profession enseignante qui est réunie dans ce constat inquiétant signé par le Se Unsa, le Sgen Cfdt, la Fsu, Sud, l'Unsa éducation, le Snalc, la Cgt, la Fcpe et l'Unl.

 

(...)

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
La classe

La classe flexible, c’est le sujet de prédilection de Séverine Walker. Enseignante depuis maintenant douze ans, elle a écrit un livre qui regorge de pistes de réflexions sur le sujet, « Enseigner en classe flexible ». L’enseignement en classe flexible, ce n’est pas simplement disposer de balle de tennis sous le tabouret des élèves ou encore de coussins dans un coin de la classe. Enseigner en classe flexible c’est mettre en branle toute une organisation pédagogique pour un meilleur climat scolaire, une meilleure attention des élèves, même les plus en difficulté et une plus grande réussite de tous.

(...)

 

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

A t-on déjà vu un ministre de l'Education nationale aussi rejeté ? On sait par le Baromètre Unsa que seulement 6% des enseignants sont en accord avec la politique éducative de JM BLanquer. Un nouveau sondage Opinion Way, réalisé pour le Snes Fsu, montre que 81% des enseignants du second degré jugent la gestion de la crise sanitaire par JM Blanquer insatisfaisante. 77% des enseignants se disent inquiets, 82% fatigués et 75% désabusés. Cette moyenne cache une situation pire au lycée qu'au collège. La publication du sondage à la veille de l'allocution présidentielle est un appel à E Macron. "Le président de la République doit s’exprimer demain, mercredi 14 octobre. Sans une parole, sans un mot, sans un acte fort pour l’école, le signal envoyé à la communauté éducative serait désastreux", écrit le Snes. Le sydnicat demande "un dialogue réel sur les mesures de protection et de prévention dans les établissements. Les différents scénarios du retour des vacances d’automne doivent être anticipés. La revalorisation des enseignants, sans cesse promise et jamais traduite dans les faits, doit devenir une réalité. Il y a urgence ! En l’état actuel, les sommes avancées sont notoirement insuffisantes pour compenser les pertes de pouvoir d’achat de ces dernières années... Le gouvernement doit suspendre les 1800 suppressions d’emplois prévues pour la rentrée 2021 et engager un plan pluriannuel de création d’emplois ".

 

Communiqué

 

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

C'est ce que laisse entendre un article publié par Reporterre. La revue révèle que les masques Dim contiennent des zéolithe d'argent et de cuivre. Ces ions d'argent pourraient , selon un chercheur cité par Reporterre, être toxiques. Interrogé à l'Assemblée nationale par la députée S Rubin (LFI) à ce sujet, JM Blanquer n'a pas répondu si ce n'est en qualifiant la question de "vaines polémiques". Par respect pour ceux qui portent ces masques toute la journée, une vraie réponse s'impose pourtant.

 

L'article de Reporterre

 

 

14/10/2020 à 07:37  |  (1 commentaire)
Le système

30 enseignants sur 40 de la section professionnelle du lycée Bellevue de Toulouse ont exercé leur droit de retrait le 13 octobre. Ils s'estiment en danger car le protocole sanitaire n'est plus respecté dans l'établissement faute de personnel d'entretien. Les distributeurs de gel sont vides et les locaux ne sont plus nettoyés, rapporte FranceTV Info.

 

Sur France TV Info

 

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

Dans une lettre commune, le Sgen Cfdt et la Fep cfdt (enseignement privé) demandent des aménagements de la terminale et du bac. "Nos fédérations ont déjà eu l’occasion de pointer le caractère excessivement chargé des programmes et d’en demander des allégements...Le ministère doit (préciser) les référentiels et les objectifs attendus à ce moment de l’année au regard des attendus du supérieur... Nous demandons que les sujets d’épreuves soient aménagés en fonction des disciplines en multipliant le choix des sujets ou des questions laissées aux élèves... Il faut aussi, pour que les opérations se déroulent le plus sereinement possible, banaliser des temps d’harmonisation et libérer les enseignants au moins de leurs heures de spécialité pendant la période de correction".

 

La lettre

 

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

Devant l'arrivée de la 2de vague de l'épidémie, les écoles tchèques ferment annonce RTBF. Le gouvernement thèque a décidé de fermer en même temps les bars et les écoles primaires, qui sont considérées comme des foyers d'infection.

 

Sur RTBF

 

 

14/10/2020 à 07:37  |  (0 commentaire)
Le système

Deux syndicats de magistrats, le Syndicat de la magistrature et l'Union syndicale de la magistrature saisissent la Commission européenne pour l'application de l'article 47 de la Charte européenne des droits fondamentaux garantissant l'indépendance judiciaire. Cette démarche inédite est faite suite à l'ouverture d'une enquête administrative par le Garde des sceaux contre les magistrats du parquet financier alors même que le ministre est partie dans cette affaire. Les syndicats ont saisi le Conseil supérieur de la magistrature, puis la présidence de la République en vain. Pour eux, la constitution n'apporte pas de garanties suffisantes à l'indépendance de la justice.

 

 

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
La classe

Saisi par le premier ministre d'une mission sur la lutte contre le harcèlement scolaire, le député (Modem) Erwan Balanant a rendu le 14 octobre un rapport avec pas moins de 120 propositions. L'avantage d'avoir 120 propositions c'est qu'on a 120 chances de faire plaisir à tel ou tel lobby. L'inconvénient c'est que ça ne fait pas une politique et que l'application du rapport est impossible, notamment en raison de son coût. Sa publication montre à quel point la question n'est plus réellement traitée par le ministère.

 

(...)

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
La classe

"Il me semble qu’aujourd’hui cette fonction est à réinterroger car le rôle du délégué de classe à tendance à se diluer dans une démocratie scolaire de plus en plus complexe pour les élèves comme pour les éducateurs. La circulaire de rentrée de 2020 a rendu obligatoire les élections des éco-délégués2 qui sont chargés de mener des actions autour du développement durable et de l’environnement. Nous devons aussi procéder aux élections pour le Conseil de Vie Collégien (CVC), chargé de mener des actions pour améliorer la vie du collège. Allons-nous bientôt devoir élire des élèves « e-délégués » pour la culture numérique ? J’ai le sentiment qu’il y a une forme de dilution de la citoyenneté au collège à travers les différentes instances qu’il faut, de plus, animer et faire vivre." CPE dans un collège Rep+, "l'éducateur équitable" réfléchit à ce que devrait être l'initiation démocratique à l'école.

 

Sur son blog

 

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
L'élève

Réjouissons-nous ! Petits et grands peuvent ici partager des contes animés initiés par de jeunes créateurs français et belges dont les réalisations, ludiques, inventives et enchanteresses, n’ont rien à envier aux productions américaines ou japonaises. Avec ses précédentes sorties en salles, la collection ‘La Chouette du cinéma’ a déjà séduit 1 million de jeunes spectateurs en leur offrant à chaque fois cinq aventures animées, pleines d’humour et d’intelligence, inspirées de fables anciennes et de contes originaires de pays lointains. Aujourd’hui, le volatile nocturne aux yeux ronds, se pose sur une branche et présente aux enfants, autour du thème de l’alimentation, les histoires, familières et fantastiques, d’une grenouille à grande bouche, d’un poussin roux, d’un paon en prince souffrant d’obésité, d’un ours qui avale une mouche et d’autres animaux à plumes ou à poils gourmets et gourmands. Comme autant d’occasions cocasses, insolites, non dénuées de rebondissements, de découvrir avec plaisir la chaîne alimentaire, les vices et les vertus de la nourriture, voire ses dimensions affectives et culturelles. « La Chouette en toque » (nouveau titre de la collection) donne donc à voir sur grand écran un spectacle craquant qui met l’eau à la bouche et la curiosité en éveil.

 

(...)

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
L'élève

 C'est une version verte du petit chaperon rouge que nous propose Rue du monde. La petite rouge prend son fusil et part chasser le loup... pour découvrir qu'il faudrait replanter une forêt pour que le loup, le lynx et l'ours puissent revivre dans la nature. Mini Grey réalise un album au dessin classique mais ironique et à l'histoire amusante, pleine d'action et en même temps invitant à la réflexion. Un beau cadeau pour les enfants à partir de 4 ans.

 

Mini Grey, Le dernier des loups, Rue du monde, ISBN 978-2-35504-633-9 , 16€

 

 

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Un matin, les enfants sortent agités de leur cours de musique. Je n'y participe pas car je travaille avec les enfants d'une autre classe à ce moment-là. Je sens qu'il y a quelque chose de compliqué  autour du chant, notamment chez certains garçons. L'après-midi, je propose un atelier "sur les ressentis" (Psycho-Lévine) autour de la question "Que peut ressentir une personne qui découvre qu'elle aime bien chanter?"

 

(...)

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le Centre Alain Savary publie une conférence de Rémi Brissiaud sur l'importance d'enseigner le comptage-dénombrement pour permettre aux élèves de construire le concept de nombre. Il présente également un outil numérique qui permet cet enseignement : "Les Noums".  "Rémi Brissiaud relève ici un paradoxe: ce sont ces élèves scolarisés en maternelle au début des années 80 qui surperforment les élèves scolarisés en maternelle au début des années 2010. Il souligne l'intérêt des travaux de Jean Piaget du point de vue de la construction du nombre. Jean Piaget s'est intéressé aux propriétés des actions de l'enfant. Ces propriétés renvoient à la situation suivante : j'ai une certaine quantité; si j'ajoute des quantités, puis que je les retire, c'est toujours la même quantité. Jean Piaget définissait le nombre comme la construction d'un variant opératoire, c'est-à-dire que pour résoudre une opération, il est possible d'avoir recours à plusieurs modalités de résolution. L'effondrement des performances des élèves en calcul, selon Rémi Brissiaud, est corrélé à l'introduction de l'enseignement du comptage-numérotage en 1986, enseignement qu'il qualifie comme étant "à rebours des recommandations de nos prédécesseurs dans le métier"

 

Sur le site

 

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"L’atelier perles est celui de tous les dangers : un geste brusque et la barquette se renverse", rappelle C Lemoine sur Maternailes. Mais l'atelier perles permet d'aborder le calcul, le codage décodage etc.

 

Sur Maternailes

 

 

14/10/2020 à 07:36  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 14 octobre 2020.

Partenaires

Nos annonces