L'Expresso du 16 octobre 2020 

Au lendemain de l'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie à Conflans, Jean Castex et Jean-Michel Blanquer ont accueilli les syndicats enseignants le 17 octobre. Le ministre et les syndicats appellent à l'unité républicaine sur les valeurs de laïcité, de liberté d'expression et de liberté de la presse. Un hommage national sera rendu à Samuel Paty. Des documents pédagogiques seront préparés par le ministère, en lien avec les syndicats, pour le 2 novembre. Des rassemblements ont lieu un peu partout en hommage à S Paty. Le ministre participera le 18 octobre au rassemblement place de la République.

 

(...)

  
16/10/2020 à 18:17  |  (1 commentaire)

Cette fois-ci ils ont visé l'Ecole. Cinq ans, presque jour pour jour, après les attentats de 2015, l'Ecole doit apporter une réponse éducative au crime sauvage qui nous touche tous. L'émotion est-elle moins forte qu'en 2015 ? Non. Mais cette fois-ci c'est l'Ecole qui a été attaquée directement par le terrorisme. C'est un enseignant qui a été assassiné. La guerre s'est abattue sur nous.

 

(....)

  
16/10/2020 à 18:17  |  (4 commentaires)
Le fait du jour

Le 16/10/20 à 24h00 - Un professeur d'histoire-géographie du collège du Bois d'Aulne à Conflans Sainte Honorine a été agressé et décapité devant son collège vers 17h30. L'assaillant, un jeune Tchétchène âgé de 18 ans, a été abattu par la police au terme d'une courte course poursuite. Le parquet anti-terroriste s'est saisi de l'affaire. Le collège du Bois d'Aulne est un gros établissement (700 élèves) situé en zone pavillonnaire.

  

 (...)

  
16/10/2020 à 19:38  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

"Pourquoi les enseignants croient-ils que certaines pratiques valent mieux que d’autres ? Pourquoi critiquent-ils, voire refusent-ils, certaines pratiques, dont l’efficacité a (parfois) été démontrée par la recherche ?" Voilà des questions qui agitent beaucoup les responsables des systèmes éducatifs. Et comme leurs décisions sont forcément rationnelles, voire "scientifiques", ce sont des "croyances" des enseignants qui s'y opposent. La Revue internationale d'éducation de Sèvres (n°84) publie un numéro fort intéressant qui donne une vision mondiale de ces interrogations. Ils sont fous ces enseignants ou ils ont des valeurs ?

 

(...)

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Le ministère a réuni le 13 octobre à Paris les référents académiques « Valeurs de la République » pour un séminaire dont l’orateur principal annoncé est Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur général, auteur tout récemment d’un petit livre qui veut tirer la sonnette d’alarme, Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école (éd. Hermann, 2020). Qu’attendre de cette réunion ? Rien. Quelles devraient en être les retombées ? Aucune. Il ne s’agit peut-être pas d’un chant du cygne. Mais le dispositif concocté par Jean-Michel Blanquer pour imposer à tous les échelons du ministère une laïcité d’exigences et d’interdits tourne à vide et le ministère manque manifestement de munitions pour rouvrir le feu.

 

(...)

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
La classe

"Ca permet de se mettre à la place des autres et d'avoir des regards différents sur une situation". Professeure d'histoire-géographie et d'EMC au collège de Barbezieux (16), Claire Mourgues utilise un jeu de rôle pour enseigner l'égalité en 5ème. Une pratique inspirée du théâtre de l'opprimé, qui permet de rendre concret les enjeux d'égalité et de développer l'empathie.

 

(...)

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
La classe

" Distorsion, paradoxe, dissonance, cognitive ou non, en tout cas étonnement face à ce revirement... Après avoir interdit, on est passé brusquement à l'injonction. Alors que le premier temps avait mis le pied sur le frein, d'un seul coup c'est l'accélérateur, avec les véhicules mais sans carburant.." Bruno Devauchelle analyse la position du smartphone à l'éducation nationale. Y compris sous l'angle des nouvelles inégalités.

 

(...)

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Comment avez vous vécu cette rentrée ? La Café Mensuel d'octobre (n°192) revient sur les six premières semaines d'une année qui s'annonce terrible. "Nous allons maintenir le cap des réformes" avait prévenu JM Blanquer fin août. Le Café Mensuel en fait le tour : salaires, "réveil républicain", directions  d'école, bac et bien sur Covid,  un état des lieux s'impose. Mais la rentrée est vue aussi à travers les témoignages de professeurs. C'est aussi la rentrée des élèves : "l'égalité des chances" dans Parcoursup est analysée par A Van Zanten.AC Ogier parle du développement du coaching scolaire. Bien d'autres grandes plumes s'expriment dans ce numéro : Philippe Meirieu (sur l'Ecole et la démocratie), S Goudeau sur la reproduction des inégalités, Y Forestier pour sa synthèse sur le système éducatif, A Benhenda ("Tous des bons profs") etc. La rentrée est aussi vue pour chaque niveau et chaque discipline. C'est la rentrée de l'école maternelle et de l'élémentaire avec vos premiers projets. Celle de l'EPS avec des textes inédits  sur l'inclusion en EPS. Celle des lettres avec les projets pédagogiques lancés à cette rentrée et aussi des analyses sur la place de  Molière dans le système éducatif ou la réforme de la grammaire. Les sciences sont à l'honneur. C Lommé nous emmène en cours de maths. Un important dossier SVT fait le tours des initiatives et des ressources. Le pôle sciences humaines est riche aussi des projets pédagogiques, par exemple en géographie prospective. Une telle richesse pédagogique est surprenante. Car cette rentrée est marquée par l'inquiétude et la fatigue. Mais la flamme brille encore dans les yeux des élèves...

 

Le sommaire

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

Vous allez au travail en vélo ? Demandez le forfait mobilité , suggère Julien Delmas. Sur son blog il explique les conditions pour  bénéficier de cette prime annuelle de 100€  en 2020 : venir à son travail en vélo ou en covoiturage au moins 50 jours dans l'année.

 

Sur son blog

 

16/10/2020 à 07:27  |  (1 commentaire)
Le système

" Face au rejet grandissant suscité par le dispositif de formation « en constellations », nos organisations syndicales demandent au ministre qu’une consigne claire soit adressée aux services académiques confirmant la liberté de choix tant pour la participation que les problématiques traitées". En principe le plan français assure une une formation par les pairs au plus près de leurs attentes. En réalité, selon l'intersyndicale regroupant le Se-Unsa, le Snuipp Fsu, FO, le Sgen Cfdt, Sud et la Cgt, " les personnels « constellés » sont ainsi contraints de participer à une formation sur une thématique imposée" par les IEN. L'intersyndicale demande au ministère de tenir parole.

 

L'intersyndicale

Le Plan français

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

" Le Gouvernement ne peut pas exclure des pathologies ou situations qui présentent un risque équivalent ou supérieur à celles maintenues dans le décret qui permettent toujours de bénéficier du chômage partiel. Or, le juge des référés estime que le Gouvernement n’a pas suffisamment justifié, pendant l’instruction, de la cohérence des nouveaux critères choisis, notamment le fait que le diabète ou l’obésité n’ont été retenus que lorsqu’ils sont associés chez une personne âgée de plus de 65 ans." Le Conseil d'Etat a suspendu le 15 octobre le nouveau décret sur les critères de vulnérabilité face au Covid pris fin août. Il avait réduit les cas permettant le bénéfice du chômage partiel de 11 à 4. Après la décision du  Conseil d'Etat, dans l'attente d'un nouveau décret, les ancien critères s'appliquent. Pour le Snalc, " cette décision implique que tous les personnels à risques de la liste « large » de mai dernier doivent être mis en télétravailet,  si ce  n'est  pas  possible,  bénéficier  d'une  Autorisation  Spéciale  d'Absence  (ASA),  et  ce dès demain vendredi et jusqu'à ce qu'une nouvelle liste soit officiellement publiée."

 

Arrêt du Conseil d'Etat

Communiqué Snalc

 

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Le système

Rectifié à 9h00- Suite à un recours en Question prioritaire de constitutionnalité déposée par le Sncl et le syndicat des agrégés de l'enseignement supérieur, le conseil constitutionnel a décidé de supprimer l'article réservant aux syndicats représentatifs la possibilité de défendre les fonctionnaires en cas de rupture conventionnelle  prévue par la loi de transformation de la fonction publique.

 

La décision

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)

La rentrée a été dure aussi pour nous. L'Expresso est en vacances du 16 ocotbre au 1er novembre. Nous restons en veille. Vous pouvez nous retrouver tous les jours sur le fil Twitter du Café pédagogique. Des éditions spéciales auront lieu en cas d'événement important durant ces deux semaines. Bonnes vacances à vous !

 

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
La classe

Le magazine du mouvement Freinet consacre son dernier numéro (249) au journal scolaire. Lancé par Freinet en 1927, le journal  évolué au fil du temps et est devenu numérique. Le confinement a accentué sa nécessité comme le montrent plusieurs articles. Car le numéro donne largement la parole aux enseignants porteurs de ces journaux scolaires. Michel Mullat revient sur l'histoire des journaux scolaires. PJ Augu, F Beigbeder, A Stedransky évoquent Le Bouquet, le journal interclasse qui dynamise le groupe départemental du Loir et Cher. Catherine Hurtig-Delattre montre l'intérêt du journal pendant le confinement pour stimuler les apprentissages. Jacky Varenne témoigne de la fabrication du journal en Cp CE1. Un numéro à découvrir !

 

Le Nouvel éducateur n°249

 

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
La classe

D'autonomie à Talents, en passant par les bonnes pratiques, la confiance, l'excellence, les fondamentaux, la loyauté, le management, le pédagogisme etc., la revue Carnets rouges décrypte la langue blanquérienne. Les auteurs y ont pris du plaisir. Ca se lit sous les plumes de C Ben Ayed, R Schneider, J Netter, M Bablet, P Devin, JY Rochex, D Paget ou E Bautier, pour n'en citer que quelques uns. "Il peut être tentant, face aux difficultés de l'exercice quotidien du métier d'enseignant, et à celles que rencontrent nombre de parents d'élèves des classes populaires, de prendre pour argent comptant des mots tels que "talents", "compétences"... qui essentialisent, naturalisent et "fatalisent" des rapports aux savoirs dont personne ne devrait plus ignorer que de nombreuses recherches montrent qu'ils sont aussi et avant tout des rapports qui se construisent socialement. Or, nombre de ces mots utilisés dans les discours néo-libéraux euphémisent, occultent voire nient cette dimension sociale fondamentale", écrit P Singéry.  Les 29 notices décryptent le langage du néo management et libèrent d'autant les esprits. Un numéro à lire et conserver.

 

Téléchargez ce numéro

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
L'élève

Mercredi 4 novembre, à l’occasion d’une journée Portes ouvertes, vous êtes invités à la Fondation Cartier, pour découvrir les deux nouvelles expositions temporaires: «  De nuit en jour » de Sarah Sze et « La Nature, Les Saisons », une exposition consacrée au cinéaste arménien, Artavazd  Pelechian. L’équipe pédagogique est à votre disposition pour discuter des offres proposées aux élèves du premier et du second degré, et vous présenter les ressources pédagogiques. 

 

(...)

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Bénédicte Mullier propose un quiz de questions de multiples types : question à choix multiples, vrai-faux, exercices interactifs de type "glisser-déposer", pour traiter un sujet de troisième partie d’épreuve et revoir la méthodologie du raisonnement appuyé sur un dossier documentaire. Le sujet retenu est le commerce international. Les peuvent faire les exercices en dehors de la classe, pour réviser le cours et la méthodologie de la dissertation. Les exercices peuvent être intégrés à un cours Moodle dans l’ENT lycée connecté.

 

Sur le site de Poitiers

 

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
Les disciplines

L'actualité économique décryptée chaque mercredi dans une lettre numérique. C'est ce que propose Brief.eco qui renouvelle son offre d'abonnement gratuit pour les enseignants et les lycées. Attention : cette offre expire le 31 octobre. La revue est soutenue par la Banque de France.

 

Abonnement enseignants

Abonnement lycéens

 

16/10/2020 à 07:27  |  (0 commentaire)
  
16/10/2020 à 18:17  |  (0 commentaire)
  
16/10/2020 à 18:17  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 16 octobre 2020.

Partenaires

Nos annonces