Le CSEN et le débat entre chercheurs 

"Comme vous et bon nombre de nos collègues, je crois en effet « qu’il n’existe pas une et une seule manière de produire de la connaissance scientifique sur les phénomènes éducatifs » et « qu’aucune institution émanant directement d’un pouvoir politique comme le Conseil scientifique de l'éducation nationale (CSEN) n’a a` définir et a` dicter aux scientifiques ce qui serait de la bonne ou de la mauvaise science ». Mais est-ce vraiment ce que dit le CSEN dans ce texte ? Non, il ne définit pas les manières de produire des connaissances sur les phénomènes éducatifs, il annonce seulement qu’il va le faire", écrit Roland Goigoux dans une tribune publiée sur son blog. Il réagit ainsi à la tribune de chercheurs s'inquiétant de l'impérialisme du CSEN. R Goigoux souligne une publication du conseil consultatif national d’éthique plus problématique.

 

Sur son blog

 

Par fjarraud , le lundi 23 novembre 2020.

Commentaires

  • paul2021, le 11/09/2021 à 09:41
  • delacour, le 23/11/2020 à 10:08

    Voilà des années que je demande qu'on expérimente une approche de la communication écrite en liaison avec la genèse de l'écriture. Tant au Ministère qu'à l'ONL ou chez les chercheurs, aucune réponse.

    Pourtant notre codage de l'oral en écrit débute bien par l'écriture des mots oraux. En utilisant un codage des phonèmes avec des graphies orthographiques. Ce qui interdit d'enseigner en méthode de décodage, un système unique (inique): non, "a" ne se décode pas systématiquement /a/ puisqu'on code 12 sons différents avec la lettre "a" ! Et c'est valable pour toutes les lettres, même le"b" !

    Pour l'avoir expérimenté (mais en pédagogie l'hirondelle ne fait pas le printemps) cela permet aux élèves de comprendre la genèse de l'écrit et d'accepter nos codes orthographiques plus facilement, en particulier reconnaître la différence de lecture de ma dans magasin et manger (facile après codage initial).

    J'attends donc de tous les"savants" qu'ils s'interrogent et proposent une expérimentation, sans ces "explications" souvent loin des réalités du terrain et de l'épistémologie génétique.

    Voir le site "ecrilu" pour ceux qui s'interrogeraient…


Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces