L'Expresso du 25 novembre 2020 

Le fait du jour

Comment appeler ce qui s'est passé à l'Assemblée nationale le 24 novembre ? A trois reprises des députés de gauche et de droite ont demandé des explications à JM Blanquer sur son implication dans la création et l'action de l'association Avenir lycéen. Le premier ministre a estimé que l'accusation "est dénuée de tout fondement". Par la suite, JM Blanquer, interrogé à deux reprises a pris soin de ne jamais répondre aux questions en répondant à des questions qui ne lui étaient pas posées. Il a refusé d'affirmer qu'il n'avait eu aucun rôle dans la création d'Avenir lycéen. Le gouvernement fait peu de cas des questions des députés.

 

(...)

25/11/2020 à 07:04  |  (5 commentaires)
Le fait du jour

Dans leur rapport « Pédagogie et manuels pour l’apprentissage de la lecture : comment choisir ? », Michel Fayol et Maryse Bianco analysent les différents éléments nécessaires à l’entrée dans l’apprentissage de la lecture. Dans cet entretien accordé au Café pédagogique, Michel Fayol, membre du conseil scientifique de l'éducation nationale (CSEN), prend ses distances avec les publications du ministère, comme le livre orange. Il revendique l'indépendance du CSEN. Pour lui , "il n'y a pas de manuel idéal". Il estime que la question de la fusion ou de l'analyse "est débattable", souligne l'importance de la compréhension ou n'écarte pas "la voie directe". Il explique comment bien entrer dans la lecture.

 

(...)

25/11/2020 à 07:04  |  (2 commentaires)
Le système

Le président de la République a annoncé la réouverture complète des lycées le 20 janvier , précédée de celle des activités extrascolaires. Il a aussi parlé du plan de vaccination sans donner aux enseignants une priorité comme dans les autres pays.

 

(...)

25/11/2020 à 07:04  |  (1 commentaire)
Le système

Lors d'une nouvelle réunion du groupe de travail sur les directeurs d'école, le 24 novembre, le ministère a proposé de réserver 600 postes à l'amélioration des conditions de décharge des directeurs. Cette avancée ne changera pas la donne pour les 49 000 directeurs d'école. La question de la reconnaissance de la fonction de directeur reste entière alors que les syndicats sont divisés sur le statut des écoles et de leurs directeurs.

 

(...)

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
L'élève

Comment transformer à l’écran un type ordinaire, habité par l’indécision, en personnage hilarant de comédie jusqu’à en faire le héros maladroit et touchant de l’aventure de l’amour ? Pour son premier long métrage (et César de la première œuvre), Bruno Podalydès poursuit en 1998 le compagnonnage artistique noué avec son frère, le comédien (et coscénariste) Denis Podalydès dans le rôle d’Albert Jeanjean, protagoniste de « Dieu seul me voit ».  En fait, le cinéaste, qui a débuté dès 1988 par des courts-métrages, reprend ici la veine comique irriguant une fiction précédente, « Versailles-Rive-Gauche », réalisée en 1993, avec son frère en interprète burlesque d’un velléitaire du sentiment. Cette fois, l’incarnation du doute se prénomme Albert et son défaut de caractère le mène par un enchaînement hasardeux et protéiforme de situations rocambolesques sur les routes accidentées de la vie. En explorateur candide d’une existence dont il paraît tout ignorer et en expérimentateur timide de l’amour dont il découvre les infinis trésors, Denis Podalydès, entouré d’une bande de comédiens épatants, fait merveille. Un cocktail comique, pétillant de fantaisie et d’intelligence.

(...)

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

Selon Le Populaire, Anne Laude, rectrice de Limoges, sera nommée conseillère éducation d'E Macron, en remplacement de Thierry Coulon nommé à la tête du Haut conseil d'évaluation de la recherche.  Professeure de droit, Anne Laude a été nommée rectrice en 2019. Une carrière ultra rapide.

 

Dans Le Populaire

 

 

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

"Garder  des  enfants  de  10  ans  (voire  moins)  en  retenue  au  poste  de  police pendant   une   journée   est   purement   scandaleux   et   inacceptable", disent la Fsu, la Cgt, Solidaires, le syndicat de la magistrature celui des avocats (SAF), la Fcpe, le Ligue des droits de l'homme et DE international. " Face  à  des  mots  d’enfants,  l’institution  et  les forces  de  police  ont  dérapé,  utilisant  des  moyens  et  des  procédures  proches  de  celles réservées  aux  adultes  et  sans  tenir  compte  des  spécificités  inhérentes  à  leur  âge,  de  leur impossibilité à penser l’impensable et à se projeter dans une mécanique judiciaire qui leur reste incompréhensible. Nos  organisations  défendent  le  principe d’éducation  et  de  protection  de  tous  les  enfants, particulièrement  dans  ce  genre  de  situations  où  seule  la  pédagogie  est  à  même  de  faire comprendre  à ces jeunes enfants la portée de leurs propos et de faire œuvre de prévention". Les organisations font allusion à la répression qui frappe les jeunes dont les propos ont été déplacés lors de l'hommage à S Paty. " L’ensemble des citoyens et des éducateur-trices, enseignant-es, éducateur-trices, travailleur-ses sociaux-ales, mouvements d’éducation populaire... doivent pouvoir continuer à:-prioriser et maintenir une réponse éducative d’échange, de discussion quel que soit l’âge de ces enfants afin de déconstruire de tels propos,-refuser  la  répression  pénale  des  jeunes  enfants,  au  travers  de  la  fixation  réelle d’un seuil d’irresponsabilité pénale qui pourrait être, au regard des exemples de nos voisins européens, de 14 ans".

 

Communqiué

 

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

"Ils ne peuvent que s'en prendre à leurs professeurs". Les propos de Kamel Chibli, vice président éducation de la région Occitanie et président de la commission éducation de l'association des régions, dans La Dépêche, font bondir la Fsu de l'Ariège. Au départ le refus des enseignants du lycée Pyrène de Pamiers d'obtenir la labellisation numérique. Finalement le conseil d'administration du lycée ayant cédé les élèves de 2de vont être dotés d'ordinateurs. Mais pour les élèves de 1ère et terminale, " ils ne peuvent que s'en prendre à leurs professeurs"...

 

Dans La dépêche

Fsu 09

 

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

"Si voilà 23 ans, on m’avait annoncé qu’en 2020…je me retrouverais sous un bureau pour faire un exercice compte tenu du risque d’attentats, et que, sous ce bureau, je serais masqué pour me protéger de la contagion d’un virus planétaire, je crois que j’aurais cherché la caméra de Marcel Béliveau... Si on m’avait raconté que j’écrirais ces quelques lignes après avoir appris que le ministre de l’Education Nationale avait contribué à créer de toutes pièces un syndicat lycéen à sa botte, qu’il l’avait financé pour manipuler et se payer des jeunes chargés de vanter des réformes aussi absurdes que les méthodes sont grossières...". Serge Vallet, secrétaire général de la CGT enseignement privé, suit ce fil littéraire en réaction à la résignation qui nous guette.

 

Sur le site Cgt enseignement privé

 

 

25/11/2020 à 07:04  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

25/11/2020 à 07:03  |  (0 commentaire)
La classe

"Les bons élèves sont dans une dynamique positive et dans un contexte où on attribue la réussite au mérite, ils vont penser qu’ils méritent leur position. Plus tard ils vont accéder aux postes de pouvoir et seront persuadés qu’ils sont à leur place. Cela crée ce que l’on observe dans la plupart des pays européens, une classe de « sachants » qui a le pouvoir et se sent compétente dans tous les domaines. Les « perdants » ressentent de l’injustice, se sentent méprisés, une distance se crée", explique Marie Duru-Bellat dans le numéro spécial des 20 ans de l'Université d'automne du Snuipp. " Il y a de fait un séparatisme scolaire. L’école ne fonctionne pas de la même manière selon les zones. Les élèves sont socialisés de manière différente. Le socle commun lui-même n’est pas maitrisé par une frange importante d’élèves. Ce séparatisme scolaire recouvre un séparatisme social et culturel, et prépare malheureusement un séparatisme politique et démocratique".

 

Le numéro

 

25/11/2020 à 07:03  |  (0 commentaire)
La classe

L'IH2EF, école des cadres de l'éducation nationale, publie un guide du confinement et de la continuité pédagogique destiné aux chefs d'établissement. " Concret, inspirant, et simple d’utilisation il propose une synthèse des actions à mettre en place et des fiches thématiques opérationnelles." Le guide est constitué de fiches pratique sur la réorganisation de l'établissement avec des conseils simples.Par exemple repérer les personnels à risque diffuser des "qui fait quoi", faire un choix d'outils qui seront utilisés par professeurs et élèves et les faire utiliser avant le confinement. Toutes choses qui sont dites depuis mars 2020 mais jamais impulsées par l'éducation nationale....

 

Le guide

 

 

25/11/2020 à 07:03  |  (0 commentaire)
Les disciplines

C'est un engagement que j'avais pris : cette année, je prends le temps avec les élèves. Le matin, on bosse sur les notions que l'institution attend de nous, le français, les maths, et l'après-midi, on fait tout ce qui nous permettra de ne pas devenir dingue si l'on est re-confiné : Ateliers créatifs, peinture, jeux de société, recherches libres, dessins libres, codage... Dans un cadre très souple, relâché, pas du tout scolaire.

 

(...)

25/11/2020 à 07:03  |  (1 commentaire)
Les disciplines

On peut en faire des choses en maternelle avec des marrons. Christine Lemoine, sur son site Maternailes, invite à les utiliser pour manipuler,  construire des bandes numériques, calculer etc.

 

Sur son site

 

 

25/11/2020 à 07:03  |  (0 commentaire)
Les disciplines

C'est curieux cet intérêt pour les calendriers de l'avent dans une école laïque. C'est qu'on peut leur trouver des applications pédagogiques.  C Gilger propose un site pour créer facilement un calendrier de l'avent personnalisé pour découvrir des oeuvres d'art chaque jour, ou ds règles de grammaire ou des animations.

 

Sur classetice

 

 

25/11/2020 à 07:03  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 25 novembre 2020.

Partenaires

Nos annonces