L’expo (confinée) de la semaine : « Turner » 

Le musée Jacquemart-André vous invite à une visite privée de l’exposition « Turner » en compagnie de son commissaire Pierre Curie, conservateur du musée. La visite vidéo permet de rentrer dans la création du plus célèbre peintre britannique du XVIIIème  siècle  et de découvrir des œuvres majeures mais aussi des aquarelles expérimentales, gardées par l’artiste secrètement dans des cartons, loin du grand public. Pierre Curie va ainsi présenter une soixantaine d’aquarelles et une dizaine d’huiles  prêtées exceptionnellement  par la Tate Galerie de Londres. Le musée Jacquemart-Andrée propose également une visite virtuelle de l’exposition.

 

Un parcours chronologique

 

Le parcours chronologique de l’exposition permet de suivre pas à pas l’évolution artistique de William Turner, de ses œuvres de jeunesse d’un certain réalisme topographique,  aux œuvres de sa maturité lumineuses et colorées. Œuvres majeures réalisées sur commandes et œuvres intimistes expérimentales peintes pour le seul plaisir et gardées secrètes par l’artiste, sont astucieusement mélangées dans l’exposition et commentées par le commissaire.

 

Une dizaine d’ étapes

 

Pierre Curie décompose la visite de l’exposition en une dizaine d’étapes : « La formation de l’artiste », « Les influences », « De l’architecture au paysage », « Nature et idéal », « À la découverte de l’Europe », «Venise », « Les voyages de Turner », « Lumière et couleur », « Une approche sensible de l’art », « Les dernières œuvres ». La première étape consacrée à la « Formation de l’artiste » relate les premières préoccupations de Turner  concernant la profondeur, la perspective, et commente ses œuvres concernant l’architecture, domaine qu’il maitrise parfaitement très jeune.  Le commissaire présente ensuite les influences  du peintre et relate ses nombreux voyages, en France, en Suisse  et en Italie, déplacements possibles après la chute de Napoléon, après 1815, la découverte de l’Italie en particulier a été, pour lui, un choc esthétique.  Pierre Curie précise que beaucoup d’aquarelles ont été réalisées de mémoire, en atelier, certaines présentées dans l’exposition  sont avant-gardistes pour l’époque, et annoncent l’impressionnisme, les mêmes préoccupations habitant Turner et les artistes de ce mouvement artistique. Turner est à la recherche de sensations, et exprime particulièrement ses sentiments dans beaucoup d’œuvres restées inachevées et conservées par lui dans des cartons. Pierre Curie termine la visite en insistant sur les techniques de l’artiste dans les dernières œuvres,  et son objectif, inonder de lumière le spectateur. Il rappelle combien les aquarelles, sont fragiles et ne peuvent qu’être parcimonieusement exposées à la lumière.

 

Béatrice Flammang

 

La visite privée de l’exposition « Turner »

La visite  virtuelle

 

 

Par fjarraud , le vendredi 04 décembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces