L'Expresso du 02 mars 2021 

Le fait du jour

Il y a quatorze ans, paraissait « comprendre l’échec scolaire ». Cet ouvrage s’inscrivait dans la lignée d’un ensemble de travaux, en sciences de l’éducation ou en sociologie, qui essayaient d’expliquer le maintien des inégalités sociales de réussite scolaire malgré l’existence d’objectifs égaux dans la « scolarité unique ». Le choix consistait à entrer dans les salles de classe, à interroger les modalités pédagogiques et la façon dont les élèves se confrontent à celles-ci, quand ils n’ont que l’école pour s’approprier la culture scolaire. Si l’ouvrage reparait, c’est que fondamentalement, la situation n’a pas changé depuis, et que les phénomènes qui posaient problème sont malheureusement toujours d’actualité, voire se sont accrus.

(...)

02/03/2021 à 06:58  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

Depuis la publication des résultats de Timss 2019 en décembre dernier, on sait que le niveau en maths des jeunes français, à l'école et au collège, est le plus bas de tous les grands pays développés. Ces résultats auraient du réveiller le pays tant leurs conséquences peuvent être lourdes dans l'avenir. Ils nous valent la publication de trois documents de la Depp, deux Notes et un document de travail, qui interrogent les pratiques des enseignants. Les professeurs sont-ils responsables du très bas niveau en maths des élèves français ?

 


(...)

02/03/2021 à 06:58  |  (1 commentaire)
La classe

La mission Sismaoré consiste à explorer l’archipel des Comores en y étudiant le plancher océanique. Embarqué à bord d'un navire scientifique, Jocelyn Jacquot, enseignant de SVT au lycée polyvalent des Lumières (Mayotte) a pu suivre de près le travail des chercheurs et la collecte de données. «  J'ai pu comprendre le fonctionnement des différents appareils de mesure, participer à la récolte des échantillons de carottage et de dragage, interviewer les différents acteurs de ces mesures », nous dit-il. De retour en classe avec des échantillons de roches, Jocelyn Jacquot contribue aussi au blog en ligne de la mission qui propose différents contenus pédagogiques sur la cristallisation fractionnée, le granoclassement ou encore le fonctionnement d’un gravimètre.

 

(...)

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Le système

En visite à Vesoul le 1er mars, JM Blanquer s'est voulu rassurant sur la mise en place des tests salivaires dans les écoles. Nous voulons avoir avec les tests salivaires la capacité de faire plus", a t-il déclaré sur BFM. "Nous avons une montée en charge progressive planifiée qui nous permettra à la mi-mars d'atteindre 300 000 tests par semaine". Le ministre a aussi indiqué que "les personnels de l'Education nationale interviennent en amont et en aval" des tests, ceux-ci étant réalisés par des personnels de santé. Les rectorats ont commencé à communiquer sur les campagnes de tests qui vont se mettre en place avec une sélection des établissements et toute une méthodologie. C'est la singularité de la France. En Autriche, et maintenant en Angleterre, les élèves sont testés deux fois par semaine tout simplement par eux mêmes. En Angleterre ce sera aussi le cas des adultes en contact avec les enfants, qu'ils soient enseignants ou chauffeurs de bus scolaire. En France il faudrait 40 semaines pour tester une seule fois les 12 millions d'élèves à raison de 300 000 tests salivaires par semaine.

 

En Angleterre

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Le système

La publication dans le British Medical Journal d'un article d'Arnaud Fontanet et de doctorants norvégiens et écossais sur le rôle des écoles dans la transmission du Covid 19 fait grand bruit. L'article s'appuie sur des études pour affirmer que les jeunes enfants sont moins contagieux et qu ele risque principal est dans les effets sociaux et économiques de la fermeture des écoles. C'est aussi la position de la revue, défendue dans un éditorial qui estime que les enseignants n'ont pas plus de risque d'attraper la maladie que le reste de la population et que les résultats des tests scolaires sont rassurants. Cette position, qui ne tient pas compte de la diffusion des variants, contredit la position du conseil scientifique, qui le 29 janvier demandait le confinement et les résultats de l'étude ComCor qui montre que le risque d'être infecté est 30% plus élevé quand on a des enfants scolarisés et 40% quand ses enfants sont en crèche. La montée des contaminations chez les jeunes d'âge scolaire, nettement plus importante que chez les autres tranches de la population jusqu'aux vacances, montre aussi la puissance des contaminations entre jeunes dès lors qu'il n'y a pas à l'école une vraie politique de tests et d'isolement.

 

Article Fontanet

Editorial du BMJ

Etude Com Cor

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Le système

" Nous sommes, par rapport aux pays comparables au nôtre, fort réticents à fermer les écoles. Un comptage rapide et indicatif montre par exemple que l’on a fermé les écoles seulement 10 semaines en France contre 15 en Espagne, 19 en Allemagne et 38 en certains endroits des États-Unis lors de la crise de la Covid-19", écrit Claude Lelièvre dans The Conversation. "On peut bien sûr invoquer plusieurs raisons à cela. Mais il y en a une qui vient à l’esprit lorsque l’on connaît bien l’histoire de notre école, c’est la figure (plus ou moins intériorisée, et de façon plus ou moins consciente) de l’école comme « sanctuaire » qui joue un rôle dans l’acceptabilité de ces choix (on est en particulier « voué à se dévouer » dans un « sanctuaire »)".

 

Dans The Conversation

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Le système

Carrément désenchantés, les FRançais ! C'est la conclusion de la dernière livraison du baromètre de la confiance politique réalisé par le Cévipof (Sciences Po). Les 3 états d'esprit qui arrivent en tête sont la lassitude, la morosité et la méfiance, loin devant la sérénité.  Ces trois sentiments sont nettement plus importants en France qu'en Allemagne ou Royaume Uni , mais se rapprochent de la situation italienne. Les Français déclarent davantage que leurs voisins la dégradation de leur niveau de vie. 80% d'entre eux estiment que les responsables politiques ne se préoccupent pas de leur avis un taux nettement supérieur à celui des Britanniques et Allemands. La moitié des Français ne se sentent pas appartenir à une communauté et seulement 24% déclarent appartenir à la communauté nationale.

 

L'étude

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Le système

"Les budgets de l'éducation ne s'ajustent pas en proportion des défis posés par le COVID-19, en particulier dans les pays les plus pauvres", déclarent l'Unesco et la Banque mondiale. "Malgré des besoins financiers accrus, deux tiers des pays à faible et moyen revenu ont réduit les budgets alloués à l'instruction publique depuis le début de la pandémie... À titre de comparaison, un tiers seulement des pays à revenu moyen supérieur et élevé ont réduit leur budget. Ces coupes ont été relativement modestes jusqu'à présent mais elles risquent de s'accentuer à mesure que la pandémie continue de prélever son tribut sur le plan économique et que les rentrées fiscales se détériorent. Ces différentes tendances creusent sensiblement les disparités déjà importantes en matière de dépenses entre les pays à faible revenu et les pays à revenu élevé".

 

Le rapport

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
La classe

"La question de l’égalité entre les femmes et les hommes est omniprésente dans l’actualité et constitue une priorité nationale au centre des enjeux éducatifs en général et de l’éducation aux médias et à l’information en particulier." Organisé par le Clemi et Canopé, le concours Zéro cliché invite les écoliers, collégiens et lycéens à déconstruire les "stéréotypes sexistes" dans les médias, le sport, la mode, l'école. Le concours est organisé avec le Défenseur des droits. Inscription dès le 8 mars.

 

Le concours

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
La classe

"Les fondamentaux tels qu’ils sont conçus par le ministère actuellement c’est clairement la part réactionnaire qui sert le néolibéralisme : en faisant valoir les fondamentaux on flatte ceux qui pensent que « tout fout le camp » parce que le vocabulaire manque et parce que la grammaire n’est plus respectée et justement pour faire bon poids, on y ajoute le respect dont chacun sait "qu’il se perd". Mais en pratique on maintient de fait une différence entre ceux à qui manquent les fondamentaux et ceux qui, les ayant dépassés depuis longtemps, caracolent en tête des palmarès "qu’il serait si bon de rétablir"…", écrit Marc Bablet sur son blog, études à l'appui.

 

Sur son blog

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
L'élève

Le blob, le magazine de la Cité des sciences, propose une vidéo sur la disparition des insectes. Que savent les chercheurs ? Que proposez-vous ? Trois questions auxquelles Hervé Jactel directeur de recherches à l’INRA répond.

 

(...)

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Les disciplines

L'application SDM 2021 (Apple et Android) est destinée à être utilisée dans un établissement scolaire (école primaire ou collège) dans le cadre de la semaine des mathématiques. Elle permet la mise en place d'un concours d'énigmes, sous la supervision d'un enseignant référent qui collecte les réponses et établit un (ou plusieurs) classements. Les énigmes sont disponibles à partir du 15 mars 2021. Chaque jour, dès minuit, l'énigme quotidienne est déverrouillée et peut alors être résolue. Chaque énigme comporte trois niveaux de difficulté croissante. En général, le niveau 1 est facile et permet de saisir les manipulations à effectuer. Le niveau 3 est difficile pour des élèves de primaire, qui pourront le plus souvent résoudre le niveau 2. L'application est proposée par Christophe Auclair, professeur de maths en collège.

 

L'application

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La revue lorraine de l'Apmep offre plusieurs séquences pédagogiques de la maternelle au lycée. Par exemple , "Echecs et maths", proposé par Sébastien Daniel, où une légende sur l'origine du jeu d'échecs est utilisée pour des calculs d'aires, de volumes, de puissances, de moyennes etc. A découvrir aussi les séquences maths et arts.

 

Le Petit Vert 145

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"À la manière d’une interview. L’idée est d’engager le dialogue avec les parents et de « laisser faire ». Tous les parents seront concernés, car toutes les activités peuvent être observées du point de vue mathématique." Lancée par Maths en vie, cette expérience pédagogique invite les parents à monter la place des maths dans la vie durant la Semaine des maths. "Les réponses des parents sont ensuite examinées afin de les rassembler par catégories selon un critère « mathématique ». Les questions peuvent être transmises par écrit ou par oral. De même pour les réponses."

 

Mes parents, les maths et moi

 

 

 

02/03/2021 à 06:58  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 02 mars 2021.

Partenaires

Nos annonces