L'Expresso du 24 mars 2021 

Le fait du jour

Pour la première fois, Emmanuel Macron reconnait que les enseignants font partie des professions exposées au covid 19. Il a promis le 23 mars qu'ils seront vaccinés. Mais quand ? Le président parle de "mi fin avril". JM Blanquer est nettement moins précis et surtout nettement moins favorable.  Il déclare que les professeurs sont moins exposés que les autres professions... Alors la date...

 

(...)

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Que sait-on du bureau du directeur d'école ? Lieu terrifiant pour les élèves c'est aussi un espace que les enseignants ramènent souvent en lieu de passage ou en espace collectif. Autrement dit un espace où se nie l'autorité du directeur d'école. C'est ce que nous explique Cécile Roaux (Laboratoire Cerlis, Université Paris Descartes).

 

(...)

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
La classe

Dans le petit village breton de 380 âmes de Trébédan (22), l’école est centrale. Elle est le lieu grâce auquel les liens se tissent.  L'école "Le blé en Herbe" accueille 72 élèves dans des locaux réaménagés en 2007. Les trois enseignantes Valérie Ronsoux, Manuela Arnaud et Nolwenn Guillou, qui est par ailleurs la directrice, ont décidé que « faire société » devait être au centre du projet d’école. Un projet mis en lumière par l’association Vis ma classe qui propose des capsules vidéo des différents outils utilisés par l’équipe à visionner sur leur site.

 

(...)

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

Si en France la doctrine ministérielle veut que les jeunes attrapent le covid hors des locaux scolaires, le ministère de l'Education anglais publie des nombres de contamination depuis la réouverture des écoles. En une semaine le nombre d'élèves isolés a été multiplié par quatre. Le nombre d'élèves suspectés d'avoir le Covid est passé de 7000 à 21 000 une semaine après la réouverture des écoles. 127 000 élèves sont en isolement en raison d'un contact avec un malade dans les locaux scolaires contre 42 000 pour un contact hors locaux scolaires. En Angleterre comme en France le variant anglais règne.

 

Sur TES

 

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que l'épidémie flambe dans le pays et que la vague traverse la France du nord-est vers le sud ouest, des établissements ignorent superbement les risques. Courageux ou inconscients, citons le collège G Philippe de Chauvigny (Vienne). Après plusieurs mois de demi jauge et de cours hybrides, en raison d'une forte présence du covid 19, le collège revient aux cours en présentiel  à 100%. Un test général dans l'établissement n'a détecté qu'un seul cas de covid sur la moitié des élèves. Pas très loin, à Joué lès Tours, le collège Arche du Lude organise des petits déjeuners communs 6èmes - Cm2 comme au bon vieux temps...

 

Chauvigny

Joué lès Tours

Un cluster dans un collège

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret publié au JO du 24 mars ouvre les espaces sportifs couverts aux groupes scolaires et périscolaires. A noter que la Martinique rejoint les 16 départements où le confinement est rétabli.

 

Au JO

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

"Les initiatives se multiplient qui rompent avec les principes d’attribution des postes dans l’Éducation nationale pour leur préférer des recrutements profilés décidés par la volonté d’un supérieur hiérarchique. Un tel usage s’est longtemps limité à quelques postes de nature particulière mais il devient de plus en plus fréquent", note Paul Devin sur son blog. Il en décrit les effets. "Ce qui est visé, c’est l’élargissement du pouvoir hiérarchique à un domaine qui était jusque-là régi par l’ancienneté et le contrôle paritaire de règles communes à tous... Il s’agit d’acculturer les agents à des principes d’encadrement modélisés sur les fonctionnements managériaux de l’entreprise privée. L’enjeu n’est pas seulement de donner du pouvoir aux recruteurs, il est de transformer fondamentalement la nature statutaire de l’emploi public pour lui donner les souplesses nécessaires à une contractualisation des missions, première étape nécessaire à la généralisation de la contractualisation des emplois."

 

Sur son blog

 

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
Le système

"Encore des mots, toujours des mots, les mêmes maux… Le constat actuel est terrible pour l’Éducation. Médiatiquement, nos écoles ne vivent plus dans la réalité de constats avérés mais dans la virtualité des annonces répétées. Jean-Michel Blanquer peut dire n'importe quoi, une chose et son contraire, il sait que le zapping permanent de l'info rend amnésique le spectateur médusé. Petit florilège", écrit Sylvain Grandserre qui en donne de bons exemples.

 

Sur son site

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
La classe

Professeur émérite à Paris 8, Bernard Charlot réagit à la disparition programmée des Rep dans le dernier numéro de Fenêtres sur cours, la revue du Snuipp Fsu. "Tel qu’il nous est décrit, l’échec scolaire serait une maladie tapie au fond de la classe qui attend d’engloutir des élèves des familles populaires !", dit-il. "La réalité, ce sont des enfants qui se heurtent à des difficultés, des histoires singulières sur fond social. Le questionnement se situe sur le sens que cela a d’aller à l’école, d’apprendre ou de refuser d’apprendre... Les politiques scolaires constituent seulement un volet d’une politique sociale, économique et culturelle. Elles ne peuvent fonctionner que si elles s’intègrent dans un projet global où la question de l’emploi, par exemple, est fondamentale. Ce qui ne signifie pas que l’on ne peut rien à notre niveau. Il me semble que l’on ne pose pas assez la question de ce qu’il faudrait enseigner aujourd’hui".

 

Dans Fenêtres sur cours n°473

 

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
La classe

" Le passage par des activités corporelles pour comprendre des textes est un moyen novateur d’engager les élèves dans   le travail, leur permettre de se représenter mentalement une situation, se mettre à la place des personnages, etc.   - De plus, l’apprentissage prend un côté ludique. Les élèves jouent le texte, s’amusent et comprennent en même temps.   La motivation est donc multipliée." La démarche est utilisée au collège Rep+ Albert Camus de Clermont Ferrand et dans les écoles qui y sont liées. " On note des progrès des élèves en compréhension orale qui ont davantage de facilités à imaginer la scène, le   personnage, le contexte, car ils s’imaginent le jouer. Les élèves réussissent donc à se faire une représentation mentale   et accèdent plus facilement aux subtilités et aux inférences des textes. "

 

La fiche

 

 

24/03/2021 à 07:00  |  (0 commentaire)
L'élève

A l’orée des années soixante, le cinéma français fait feu de tous bois. Entre le triomphe des Jeunes Turcs de La Nouvelle Vague et les comédies populaires des artisans ‘à l’ancienne’, version « Tontons flingueurs », un drôle de zigue, magicien et affichiste, clown et comédien, auteur et scénariste, créé la surprise avec « Le Soupirant » [1962]. Les spectateurs ravis tombent alors sous le charme du premier long métrage de Pierre Etaix, poète burlesque, dans le sillage de Jacques Tati et la veine de grands inspirateurs comme Buster Keaton, Charlie Chaplin et Max Linder. A partir d’un script coécrit avec le jeune Jean-Claude Carrière, l’artiste aux talents multiples, derrière et devant la caméra, nous embarque dans une quête éffrénée. Sur injonction parentale, un jeune parisien de bonne famille troque l’étude scientifique du cosmos (en chambre) pour la découverte de la gente féminine (dans la capitale) et la rencontre de l’épouse idéale. Outre la mécanique éblouissante de l’enchaînement de gags visuels, l’originalité de la bande son suggérant le bruissement du monde et le charivari d’un songeur, Etaix campe un petit homme imprévisible portant smoking, à l’élégance décalée, au sourire rare, au cœur candide. Et « Le Soupirant », en mêlant les arts du cirque et du music-hall, les manières du burlesque du temps du muet et les atouts du parlant, invente un comique renversant où l’amour existe pour qui garde la tête dans les étoiles.

 

(...)


    
24/03/2021 à 06:59  |  (1 commentaire)
Les disciplines

On peut apprendre à se repérer, à compter, à écrire, à calculer, à coopérer, à se concentrer avec de la pâte à modeler. Suivez les ateliers de Christine Lemoine...

 

Sur son site

 

 

24/03/2021 à 06:59  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le site de La classe de Florent propose de nouveaux exercices interactifs destinés aux GS et CP. Les enfants peuvent partir en autonomie à la découverte des voyelles et des consonnes simples et complexes ou encore accéder à des dictées muettes.

 

Sur le site

 

 

24/03/2021 à 06:59  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Longtemps directrice à Bobigny, Véronique Decker est une figure qui compte par ses engagements pédagogiques et sociaux et son expérience. En 2019 nous l'interrogions sur le statut de directeur, une question devenue d'actualité. Faut-l changer le statut des directeurs ? "Certains le souhaitent. Personnellement je ne souhaite pas que les directeurs deviennent des supérieurs hiérarchiques. Mais on ne peut pas demander à un directeur d'avoir une classe et de faire 50 heures de travail en plus chaque semaine. Soit on augmente le temps de décharge, soit on diminue la tâche".

 

Sur le site

 

 

24/03/2021 à 06:59  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 24 mars 2021.

Partenaires

Nos annonces