L'Expresso du 29 mars 2021 

Le fait du jour

Finalement la fermeture annoncée des classes dès le premier cas de covid ne sera pas rétroactive comme l'avait dit JM Blanquer le 26 mars.  C'est la première surprise de la Foire aux Questions (FAQ) quia été mise à jour par le ministère de l'éducation nationale le 27 mars. La FAQ est un peu plus incitative pour les collèges que les propos du ministre. Et elle fixe un maximum de 50% des élèves dans les lycées des19 départements, là où l'édition précédente en faisait un minimum.

 

(...)

29/03/2021 à 06:36  |  (2 commentaires)
La classe

Comment offrir les plaisirs de la lecture et de la découverte à des élèves happés par le rythme du travail quotidien et la culture de  l’instantanéité ? Stéphanie Dudek, au collège Albert Roussel de Tourcoing, et Annélie Rousseau, au lycée professionnel Antoine de Saint-Exupéry à Halluin, ont adopté un dispositif étonnant : dans leurs CDI, elles ont créé et installé un distributeur d’histoires courtes ou de poèmes, comme il en existe dans certaines gares à destination des voyageurs pressés, comme pour faire de leur CDI une gare centrale de l’imaginaire. Elles éclairent ici le déroulement de l’expérience, amenée à s’ouvrir à des genres littéraires variés ou à des textes d’élèves, assurément aussi à se déployer dans d’autres établissements…

 

(...)

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
Le système

Selon deux études de la Depp, le service des études du ministère de l'éducation nationale, les effectifs d'élèves vont continuer à diminuer dans le premier degré et à augmenter dans le second. Des prévisions qui ne sont pas une surprise. Mais qui soulignent l'irrationalité des choix du ministère d'augmenter les postes dans le premier degré et de les diminuer dans le second. A noter que le ministère attend peu d'effet de la scolarisation obligatoire à 3 ans sur le nombre d'élèves.

 

(...)

29/03/2021 à 06:36  |  (1 commentaire)
Le système

On savait les données de l'Education nationale sur le nombre de contaminations brouillées avec les données du ministère de la Santé. Ainsi La Santé compte 11 099 contaminations chez les 0-19 ans pour la seule journée du 22 mars quand l'Education nationale en déclare 21 183 pour la semaine du 18 au 25 mars, comme nous le faisions remarquer. Les élus FSU du  CHSCT de Créteil ont mis en évidence un autre phénomène : la diminution artificielle du nombre d'établissements fermés. Ainsi sur ma dernière semaine le collège A. Chaussy de Brie Comte Robert ou le lycée Lafayette de Champagne sur Seine sont fermés mais le communiqué officiel ne compte aucun établissement secondaire fermé dans le 77 ! Selon Le Parisien, ces établissements où il n'y a plus d'élèves sont bien vides mais restent ouverts officiellement. Le service y est juste "suspendu"... Ce trucage des statistiques en temps d'épidémie est-il fait sur instruction ministérielle ou relève t-il d'une politique locale ? Après la basse cuisine des notes du bac, les parents voient l'institution scolaire jouer avec la santé de leurs enfants. Quels dégâts !

 

Dans Le Parisien

FSU CHSCT Créteil

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
Le système

Que faire des élèves quand leur classe est fermée ou l'enseignant(e) malade ? Jusque là ils sont répartis dans les autres classes, accélérant un brassage des élèves en contradiction avec le protocole. Le Snuipp 93 pose la question. "POURQUOI maintenir les écoles impactées ouvertes alors qu’il n’y a plus de remplaçant ? POURQUOI faire croire au principe de continuité pédagogique quand on sait qu’il n’y a plus de remplaçants, donc pas d'enseignement pour les élèves qui sont répartis dans les autres classes ou bien gardés à la maison ?.. POURQUOI ne pas avoir recruté les 100 collègues sur la liste complémentaire du concours dès la rentrée ce qui aurait permis d'avoir plus de remplaçants disponibles dans le 93 ? POURQUOI ne pas avoir équipé, écoles, classes et restaurants scolaires de purificateur d'air ?" Le syndicat invite à ne plus accueillir les élèves des classes sans remplaçant. "Cette idée est loin de la manière de porter le service public d'éduction au SNUipp-FSU 93. Mais elle risque bien de s'imposer à nous et de devoir être mise en oeuvre pour conserver un tant soit peu de cohérence dans le respect du protocole sanitaire, pour préserver la santé des enfants comme des adultes et pour dénoncer une situation qui devient bel et bien catastrophique".

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
Le système

Syndicat d'IPR, le SIA interroge la politique budgétaire de l'Education nationale. Il relève, comme nous l'avons fait les 640 millions d'euros rendus par la rue de Grenelle sur l'année 2020. "Ces choix budgétaires ont de quoi nous étonner au moment où nous observons sur le terrain une situation très inquiétante", écrit el SIA. "Les académies ont des difficultés importantes pour assurer les remplacements. Les éléments de langage qui sont mobilisés par les rectorats font porter la responsabilité sur le manque de vivier... Or les remplacements ne sont pas mis en oeuvre faute de moyens budgétaires. L'omerta organisée dans les académies sur ce sujet n'y change rien". Le 26 mars JM BLanquer a annoncé vouloir recruter des remplaçants. A notre demande sur le budget affecté à cette annonce, le ministre n'a donné aucun nombre...

 

La revue du SIA

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)

Le 25 mars 2001 un nouveau magazine pédagogique numérique apparaissait. Le Café pédagogique, rédigé par une  équipe d'enseignants et de chercheurs était quinzomadaire mais déjà servi à des abonnés. Il faudra attendre quelques années pour se distinguent un flash quotidien d'une édition devenue mensuelle.

 

On n'avait surement pas anticipé tenir 20 ans ! Et si nous l'avons fait c'est grâce à vous ! Pour marquer cet anniversaire nous nous adressons à vous. Que lisez-vous dans le Café pédagogique ? Comment y accédez vous ? Par abonnement ? Par Facebook ? Par Twitter ? Qui êtes vous au juste ? Que pensez vous de nous ?

 

Nous vous parlons tous les jours de l'Ecole. C'est votre tour. Parlez nous de vous !

 

Participez au sondage

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)

Politique ministérielle

Censure : JM Blanquer bat son record

Nouveau record pour l'Education nationale ! Le rapport d'activité de l'Inspection générale de l'Education nationale fait l'éloge de la réforme de fond réalisée par JM Blanquer et la cheffe de service de l'Inspection, Caroline Pascal. Il a surtout pour avantage de publier la liste des rapports de "l'inspection générale de l'éducation du sport et de la recherche". Malgré cette extension d'activité, encore moins de rapports ont été rendus publics en 2019.Cette année là...

(...)

 

Lisez l'article...

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
La classe

" Une des méthodes principales de mesure de la qualité de l’aération et/ou de la ventilation est la mesure de la concentration en CO2. Comme les aérosols, le CO2 est émis lors de la respiration. Comme les aérosols, il est dispersé et transporté par les mouvements d’air de la pièce. Le CO2 est ainsi qualifié de <<traceur>> du renouvellement de l’air de la pièce", rappelle "le projet Co2", un regroupement d'universitaires militant pour la diffusion d'appareils de mesure du Co2 dans les salles de classe. Il publie un "dossier pédagogique" qui indique comment mesurer le Co2 et rappelle les principes de la ventilation.

 

Le dossier

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
La classe

"Un cargo (trop gros ?) obstrue un canal (trop petit ?) et la planète est au bord de l'AVC". Les géographes éclairent l'incident survenu dans le canal de Suez en proposant des analyses et des données. Le site Cartographie numérique évique la maritimisation des échanges et la mondialisation de l'information. Géoconfluences y voit un révélateur de la mondialisation.

 

Sur Cartographie numérique

Sur Géoconfluences

 

 

29/03/2021 à 06:36  |  (0 commentaire)
L'élève

Du mercredi 31 mars au vendredi 2 avril 2021, la Cité des sciences et de l’industrie présente un nouvel événement inédit, 100% en ligne, « les journées innovation santé ». Ce nouveau rendez-vous, accessible gratuitement sur le site, a pour objectif de familiariser le grand public aux enjeux de l’innovation et du progrès médical en partageant avec lui la richesse des initiatives françaises et internationales dans ces domaines. Certaines interventions de durée très courte sont accessibles à partir de 8 ans. Les conférences, démonstrations, ateliers et échanges se répartissent en quatre rubriques : « mieux soigner », « mieux vivre », « mieux prévenir » et « s’informer ». Certaines interventions ont des objectifs pédagogiques, l’éducation et la prévention en matière de santé, les gestes qui sauvent, et proposent des dispositifs de réalité virtuelle. Elles sont accessibles dès 12 ans.

 

Les journées innovation santé

 

 

29/03/2021 à 06:35  |  (2 commentaires)
Les disciplines

Le contexte sanitaire, anxiogène, et les conditions de préparation, dégradées et inéquitables, créent en 2021 le même climat d’incertitude qu’en 2020 : y aura-t-il annulation ou adaptation de l’E.A.F. ? d’une académie à l’autre, les instructions vont-elles différer ? Le B.O. du 25 mars confirme le calendrier prévu. Une intersyndicale a écrit au ministre pour demander un choix à l’écrit entre 2 commentaires portant sur des genres différents et entre 2 dissertations portant sur des objets d’étude différents, un récapitulatif pour l’oral mentionnant les points de grammaire effectivement étudiés, la disposition de l’œuvre pour l’entretien… Le site lettres de l’académie de Toulouse met en ligne des documents qui éclairent la complexité des connaissances et des tâches à maitriser pour la question de grammaire.: un « protocole » pour aider à structurer la réponse, un tableau reprenant la terminologie en vigueur selon la grammaire ministérielle. Dans l’académie de Toulouse, de nouvelles instructions ont été diffusées, sages mais partiellement en contradiction avec le B.O de la rentrée : n’interroger que sur les 3 entrées du programme de 1ère ; ; mentionner clairement dans la question la notion au programme à étudier ; si l’extrait ne propose aucune occurrence des 3 entrées au programme, inviter à une transformation de façon à la faire apparaitre et à pouvoir l’analyser ; ne pas avoir d’attentes de niveau universitaire… Un feuilleton à suivre tout au long du printemps ?

 

La lettre de l’intersyndicale

Sur le B.O. de mars 2021

Sur le B.O. de la rentrée 2020

Sur le site Lettres de l’académie de Toulouse

 

 

29/03/2021 à 06:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Les programmes de français (au lycée)  sont structurés autour d’objets d’étude qui catégorisent en genres et périodes « l’étude de textes majeurs de notre patrimoine littéraire ». Sans la moindre interrogation sur la validité de cet autre « roman national » qu’est devenue l’histoire littéraire et sur la pertinence d’un concept dont on connait la relativité depuis Foucault. Le dernier ouvrage d’Alexandre Gefen, passionnant, vient précisément interroger « l’Idée de littérature ». Il éclaire le processus d’autonomisation, d’esthétisation, de sacralisation, qui, essentiellement au 19ème siècle, a conduit la littérature à n’être plus que le  culte d’elle-même et à constituer une idéologie. Il démontre combien la réduction de son champ est contestable tant on assiste à son extension, thématique, géographique, générique,  médiatique, sociologique... Le livre appelle à ouvrir le concept de littérature, y compris aux modes d’écriture qui se libèrent de l’objet livre et ne sont plus réservés à quelques-uns. « Il peut être troublant de reconsidérer sur la longue durée comme épisode particulier « le moment littéraire de la littérature » qui nous a servi de normes et continue d’informer encore nos fantasmes. » Puisse ce trouble gagner aussi l’enseignement pour que s’y transforment les représentations et que la relation à l’écrit y retrouve de la vitalité.

 

Alexandre Gefen, « L’Idée de littérature. De l’art pour l’art aux écritures d’intervention » Editions José Corti, coll. Les essais, 2021, ISBN : 978-2-714-31254-9

Sur le site de l’éditeur

 

 

29/03/2021 à 06:35  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment, par l’oral et le numérique, engager les élèves dans la lecture et l’appropriation d’une œuvre ? Au collège Josephine Baker à Saint-Ouen, les 5èmes de Gwenaëlle Chambonnière ont créé des podcasts pour voyager dans le roman de Michel Tournier « Vendredi ou la vie sauvage ». « J'ai voulu faire en sorte que les élèves entrent vraiment dans la lecture d'une œuvre intégrale, comme on lit une œuvre personnellement, sans lecture experte, littéraire. J'ai donc mis en place un projet d'oraux d'appropriation qui accompagnent les élèves dans leur lecture du texte-action au texte-tremplin. J'ai choisi le podcast pour accueillir les expressions des élèves : carte postale sonore adapté au point de vue unique pour que les élèves se mettent à la place du personnage, lui donnent voix, puis interview de Vendredi, qu'on "entend" peu après son apparition et dont la présence déplace et interroge les positions des lecteurs et lectrices, et enfin la chronique pour "enseigner la vie sauvage" de Vendredi, questionner sa culture et ainsi la nôtre. Ce projet a donné lieu à une grande autonomie et une grande émulation chez des élèves de cinquième de REP. »

 

Le site du collège Joséphine Baker

L’application Balado en lettres dans l’académie de Créteil

 

 

29/03/2021 à 06:35  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 29 mars 2021.

Partenaires

Nos annonces