L'Expresso du 19 mai 2021 

Le fait du jour

Existe-t-il réellement une incompatibilité, comme certains voudraient le laisser entendre, entre les enfants dits musulmans et la société française ? Pour Samia Langar, docteure en sciences de l’éducation et chargée d’enseignement et de recherche à l’université Lyon 2, la réponse est loin d’être évidente. « Il ne faut pas nier qu’il existe des problèmes, c’est un fait mais il faut prendre en compte la complexité de ces problèmes si l’on veut avancer. Les solutions ne sont pas sur la question religieuse, c’est l’arbre qui cache la forêt. Tant qu’on ne considérera pas une partie de la population comme des français à part entière, il y aura problème ».

(...)

19/05/2021 à 07:42  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

"Le projet de programme ne remet pas en cause la philosophie du programme de 2015". Secrétaire générale du Snuipp Fsu, le premier syndicat du premier degré, Guislaine David voit dans l'évolution entre la Note du CSP et le projet de programme de la Dgesco, le résultat des actions de son syndicat et d'autres acteurs. Le pire est -il évité ?

 

(...)

19/05/2021 à 07:41  |  (1 commentaire)
La classe

Comment retrouver une école dans un village, au cœur d’une ville ? Facile me direz-vous... Dans un village, on cherche la mairie et on trouve l’école. En effet, les premières écoles publiques ont très souvent été construites attenantes aux mairies. Dans une ville, selon son importance, la tâche semble plus délicate. Mais non, facile là encore ! On cherche les plus hauts grillages, les quelques arbres qui ont singulièrement grandi depuis la naissance des écoles et on la trouve ! Remarquez, les clôtures, les arbres identiques et les surfaces asphaltées, on les repère partout aujourd’hui dans les cours d’école. Il faut dire quand même que ce n’est pas mal ! C’est sûr, c’est sécurisé, c’est aseptisé (encore que!?), les enfants reviennent propres le soir (exceptés quelques pantalons déchirés). Ah j’oubliais : le carré de sable ! Le fameux bac à sable qui, là aussi, aux sacro-saints noms de l’hygiène et de la sécurité, ont progressivement disparu des cours d’école ! Mais quand va t-on arrêter cela ?

 

(...)

19/05/2021 à 07:40  |  (1 commentaire)
L'élève

Incroyable mais vrai ! Voici l’histoire improbable de Manu et Jean-Gab, deux amis un peu simples d’esprit qui découvrent une mouche géante dans le coffre d’une voiture volée et décident de l’apprivoiser pour en tirer profit. Quiconque connait le cinéma de Quentin Dupieux en convient : le spectacle dépasse, chaque fois, l’entendement et entraîne celui qui regarde aux confins de l’absurde et du non-sens (« Steak », 2007, « Au Poste ! », 2016, « Le Daim », 2019, figurant parmi ses fictions les plus inattendues). « Mandibules » surprend encore car, de l’aveu de son auteur, ‘c’est [son] premier film sans décès à l’écran’. Nous suivons donc les pas maladroits de deux grands garçons un peu gauches, potes à la vie à la mort, sous le regard bienveillant d’un réalisateur (également scénariste, directeur de la photographie et monteur), capable de célébrer sans limites, en un mélange singulier de burlesque et de surréalisme, l’inaptitude à vivre de ses personnages. Sous la banalité du quotidien et le vagabondage comique sourd de façon récurrente une inquiétante étrangeté : aussi déconseillons-nous « Mandibules » aux spectateurs souffrant de la peur du vide.

 

(...)

19/05/2021 à 07:40  |  (1 commentaire)
Le système

"Inadaptées et inacceptables". L'intersyndicale de la voie professionnelle, qui réunit la Cgt, les Snuep et Snep Fsu, le Snlac, la CNT et Sud, ne décolère pas devant la façon dont JM Blanquer a réorganisé le bac.

(...)


 
19/05/2021 à 07:40  |  (1 commentaire)
Le système

Alors que la loi séparatisme n'est pas adoptée et doit revenir devant les deux chambres, ce qui va être long, le gouvernement entend mettre en application une de ses mesures : la formation des agents publics à la laïcité. JM Blanquer, M Schiappa et A de Montchalin ont reçu le 18 mai un rapport, rédigé par I de Mecquenem et P. Besnard, sur la formation des agents publics au principe de laïcité. JM Blanquer confie à JP Obin la révision de la formation des enseignants.

 

(...)

19/05/2021 à 07:39  |  (1 commentaire)
Le système

Ils ont intérêt à aimer Paris les lycéens de Rabelais. La région et le rectorat viennent de décider le déménagement de leur lycée de la limite nord de la capitale à sa limite sud. Entre les deux, 10 kilomètres, une ligne de métro d'un terminus à l'autre et plus d'une heure de trajet supplémentaire chaque jour. Actuellement délocalisé sur 4 sites en raison de travaux d'urgence, le lycée pensait être accueilli sur son site dans des locaux provisoires. Finalement la région renonce à installer des préfabriqués et préfère déplacer les élèves du 18ème arrondissement. Paris compte pourtant 181 lycées. L'académie n'a pas répondu à nos questions.

 

 

 

19/05/2021 à 07:39  |  (1 commentaire)
Le système

Le décret sur "les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire" est modifié le 19 mai pour permettre la réouverture des restaurants. Il modifie aussi l'accueil des scolaires. Ainsi les salles de conférences et de spectacles peuvent accueillir des scolaires au delà de la limite de 35% de la capacité d'accueil et des 800 personnes. " Les salles à usages multiples peuvent en outre accueillir les activités physiques et sportives des groupes scolaires et périscolaires... Les établissements sportifs couverts peuvent accueillir du public pour les groupes scolaires et périscolaires et les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures".

 

Au JO

 

 

19/05/2021 à 07:39  |  (1 commentaire)
Le système

" La pandémie a une fois de plus démontré que le rôle de la santé et du bien-être des enseignant·es est crucial pour une éducation de qualité pour tou·te·s". Le Réseau éducation santé, qui regroupe l'Internationale de l'éducation, le BIT et la fondation Mgen, lance une vaste enquête sur la santé des enseignants dans 6 pays : France, Belgique, Maroc, Gambie, Québec et Mexique. Elle vise à évaluer l'état de santé et de bien être au travail du personnel de l'éducation. Le questionnaire en ligne évalue la qualité de vie, l'état de santé, la satisfaction envers le métier, le niveau de stress. Une question demande même la fréquence des visites de la médecine du travail...

 

Présentation

Le questionnaire

 

 

19/05/2021 à 07:39  |  (1 commentaire)
Le système

"A l’heure où l’on s’apprête à rouvrir cinémas, musées, salles de sports et à autoriser les rassemblements jusqu’à 5 000 personnes, les parents ne comprennent plus qu’aucune annonce sur un proche retour à la normale ne soit évoqué pour les grands collégiens et que cette mesure renforçant les inégalités perdure au regard du recul de l’épidémie", écrit la Peep qui réclame le retour à la pleine jauge dans les départements où des collèges sont à mi jauge. S'il est exact que cela crée une inégalité entre les candidats au brevet, les parents pourraient aussi regarder le taux d'incidence des 11-14 ans. Situé, selon Géodes, à 200 nationalement, ce qui est déjà fort élevé, il est bien plus élevé dans les 15 départements. En Ile de France il est à 298. Surtout, nationalement il ne recule plus. En Ile de France il a commencé sa remontée, à l'image de ce qui se produit aussi pour les écoliers.

 

19/05/2021 à 07:39  |  (1 commentaire)
Le système

Dès la rentrée 2021, une nouvelle discipline sera proposée dans l'enseignement général. Digital Sciences permettra aux jeunes de "développer les compétences pour évoluer en toute sécurité dans un environnement hyper digitalisé". Cette discipline sera enseignée une heure par semaine dans les lycées et généralisée d'ici 2024.

 

Dans L'essentiel

 

 

19/05/2021 à 07:38  |  (1 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

19/05/2021 à 07:38  |  (1 commentaire)
La classe

"En France les enseignants ne vont pas très bien. Ils ne savent plus où est leur boussole. Au milieu d'injonctions paradoxales ils ne s'y retrouvent plus dans les valeurs fondatrices de l'école... La question de l'éthique est celle de notre responsabilité... Où se trouve notre responsabilité dans les gestes que nous avons en classe... Voilà mes raisons d'écrire ce livre. Lors d'un webinaire organisé par son éditeur, ESF Sciences humaines, le 18 mai, Dominique Bucheton est revenue sur son livre "Les gestes professionnels dans la classe". L'ouvrage identifie des préoccupations des enseignants, des situations et des postures. Il montre comment des choix de postures influent sur l'atmosphère de la classe et finalement la collaboration ou pas des élèves. Mais ces postures reflètent aussi des choix éthiques.

 

Entretien avec D Bucheton sur ce livre

Présentation par l'éditeur

 

 

19/05/2021 à 07:46  |  (1 commentaire)
La classe

Didier Perret et Magali Hardouin (Université Rennes 2) analysent dans Carnets de géographes l'espace de "la classe laboratoire numérique", une salle flexible installée dans le cadre d'un programme ministériel. "La réduction des inégalités entre élèves passe certainement par une meilleure différenciation et donc l’acceptation que tous les élèves n’apprennent pas de la même façon, dans les mêmes conditions et à la même vitesse", écrivent-ils. "Les classes laboratoires avec leurs aménagements permettent de donner aux élèves des situations différentes : pouvoir travailler seul, s’isoler, pouvoir travailler en « grappe agglutinée », travailler en groupe debout devant un tableau, travailler sur les chaises roulantes, se déplacer, parler, échanger, etc. Mais cela nécessite pour l’enseignant de modifier sa posture (plus accompagnante que professeure) et son organisation, ou encore de répéter parfois plusieurs fois la même chose à différents groupes car pour les élèves c’est au moment où ils sollicitent l’enseignant qu’ils sont attentifs et vont pouvoir intégrer l’information donnée, écrite sur « leur » tableau. Il est possible aussi d’observer que les élèves s’approprient cet espace, non pas en fonction des tâches à réaliser (tables hautes pour réaliser / finaliser des productions, au sol pour créer / imaginer, chaises roulantes pour des groupes de mutualisation) mais en fonction de leur personnalité et de leurs modes d’apprentissage car l’aménagement de la salle répond d’abord à leurs différences humaines plutôt qu’aux objectifs pédagogiques imaginés par l’enseignant."

 

L'article paru dans Carnets de géographe

 

 

19/05/2021 à 07:45  |  (1 commentaire)
Les disciplines

"La plantation de graines (haricots, lentille, radis …) permet d’aborder les sciences et le monde du vivant dès les premières années à l’école maternelle", écrit Lilli sur son site dédié à la maternelle. "Un projet sur les graines, les plantations et leur croissance peut articuler : du langage (les albums et les échanges), de la découverte du monde (la plantation de graines et l’observation) et l’approche d’une démarche scientifique (questionnements, hypothèses et vérifications)". Elle donne des exemples de démarches avec des astuces à reprendre.

 

Sur son site

 

19/05/2021 à 07:45  |  (1 commentaire)
Les disciplines

C'est la saison des élevages. Certains préfèrent les coccinelles, d'autres les papillons ou encore les escargots. Ce  site de l'inspection académique 27 rappelle les réglements à observer et présente les enjeux didactiques des élevages en classe. "Inscrits dans le cadre général de la démarche d’investigation, les modules d’apprentissage autours des élevages permettent aux élèves de construire des premières compréhensions du monde vivant, et des débuts de raisonnement scientifiques".

 

Sur le site

 

19/05/2021 à 07:43  |  (1 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 19 mai 2021.

Partenaires

Nos annonces