L'Expresso du 16 juillet 2021 

20 juillet 2021 - L'éducation nationale semble ne réussir ni à protéger ses agents ni à s'en séparer en de bons termes. C'est ce qui résulte du rapport annuel de la médiatrice de l'Education nationale, Catherine Becchetti-Bizot. Dans un contexte de très forte progression des saisines des médiateurs de l'Education nationale, elle attire l'attention sur le déficit de gestion des cas de harcèlement et sur les réticences de cette administration à user de la rupture conventionnelle.

(...)

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

Des "campagnes de vaccination spécifiques" auront lieu dans les collèges et les lycées à la rentrée. Cette annonce lancée par Emmanuel Macron le 12 juillet prend de court le ministre de l'éducation nationale qui, le 8 juillet, invitait à vacciner les élèves durant les vacances. Il doit aussi décider de la vaccination des enseignants. Et pour une fois anticiper ?

 

(...)

16/07/2021 à 08:37  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

"En 2019... le salaire moyen des enseignants... a augmenté de 1,2 % en euros constants". Une nouvelle Note de la Depp met en avant une augmentation de salaire des enseignants, ceux-ci touchant en moyenne 2600 € nets par mois. Voilà deux affirmations qui méritent d'être décryptées et remises dans leur contexte.

 

(...)

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

Le Covid 19 a t-il augmenté ou allégé les dépenses de l'Education nationale ? Le rapport Longuet sur l'exécution du budget 2020 apporte des éléments. Le Covid a bien sur entrainé des dépenses imprévues. Ainsi le ministère a recruté 1360 ETP dans le premier degré et 80 dans le second degré qui n'étaient pas prévus. Il y a eu aussi 348 AED. Le dispositif vacances apprenantes a couté 30 millions et la prime covid 15 millions. Enfin 29 millions ont été dépensés pour du matériel sanitaire. Mais le Covid a aussi fait faire des économies. Et même des bonds dans la gestion. Ainsi les dépenses de concours et examens ont diminué de moitié. Les dépenses en heures supplémentaires effectives ont diminué de 34 millions. Et le ministère s'est retrouvé incapable de traiter tous les avancements sur 2020 générant 25 millions d'économies . Mais le sénateur Longuet insiste surtout sur l'occasion suscitée par le Covid pour remplacer des recrutements par des heures supplémentaires. L'équivalent de 29 600 postes a été économisé en 2020. Pour 2021 il attend un million d'heures supplémentaires, soit 60 000 postes. Pour lui le ministère doit continuer à anticiper avec ces heures supplémentaires la baisse démographique.

 

Le rapport

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

Fondé à Puget Ville le 10 juillet, le Syndicat des directeurs et directrices d'école se fixe comme objectif " l'amélioration des conditions de travail et de la situation des directrices, directeurs et chargé(e)s d'école pour assurer à chacun une réelle revalorisation, une juste reconnaissance des responsabilités exercées au quotidien et un statut en adéquation avec les missions de la direction d’école". Le congrès fondateur a été  lancé par une longue intervention de Cécile Rilhac, députée LREM auteure de la dernière proposition de loi sur les directeurs et très proche de JM Blanquer. A la tête du syndicat Thierry Pajot, directeur d'école dans l'académie de Nice et militant LREM. Cette création intervient quelques jours après l'annonce par le ministère d'emplois fonctionnels dans les écoles à décharge totale à la rentrée. Les syndicats qui ont soutenu l'évolution statutaire voulue par le ministre ont maintenant un concurrent tombé du ciel...

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (6 commentaires)
Le système

Régis Metzger, co secrétaire général du Snuipp Fsu quitte le secrétariat général du premier syndicat du primaire. Il est remplacé par Nicolas Wallet. Au SNPI Fsu, syndicat des inspecteurs IEN, Eric Niollet, qui était secrétaire général adjoint, remplace Peul Devin. Il aura notamment à préparer la création d'un syndicat unique réunissant le SIA et le Snpi Fsu dans la perspective de la fusion des corps d'inspection. A la Fep Cfdt, premier syndicat enseignant du privé, Bruno Lamour cède le secrétariat général à Laurent Lamberdière.

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

739 400 collégiens ont été admis au brevet sur 840 000 candidats, soit 88%. Ce taux est en retrait de 2% par rapport à 2020. En série générale le taux de réussite est de 89% et en série professionnelle de 78%, soit -3% par rapport à 2020.

 

Brevet l'examen le plus flou

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

"La session 2021 du baccalauréat clôt une année scolaire chaotique par un désastre institutionnel. La mascarade d’épreuve de philosophie, un «grand oral» inapproprié, des irrégularités en cascade et des dysfonctionnements techniques kafkaïens ont laissé les professeurs et tous les personnels de l’Éducation nationale indignés et accablés. Ils ont assisté, impuissants, à l’effondrement de l’institution républicaine qu’ils ont choisi de servir", écrit l'Appep, une des associations de professeur de philosophie. "Compte tenu de la gravité et de l’immensité du désastre de la session 2021 du baccalauréat, pour lesquelles on ne peut invoquer l’excuse d’un rodage technique, l’APPEP demande la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée d’établir les faits et les responsabilités."

 

L'appep

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

A l'issue de la session de rattrapage 94% des candidats ont été reçus au bac. L'écart se creuse entre le bac général (98% de reçus), le technologique (94%) et le bac professionnel (87%). 83% d'une génération obtient le bac. Ces résultats interrogent sur ce qu'évalue réellement le bac. Ils pourraient avoir des conséquences budgétaires.

(...)

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO du 15 juillet publie des fiches d'évaluation pour les unités générales du bac professionnel à partir de 2022. Cela concerne le français, l'histoire-géo, les maths physique chimie, les langues, PSE et arts appliqués. Ainsi pour l'histoire-géo, une fiche de 4 pages avec de nombreux renseignements à porter pour chaque candidat.

 

Au BO

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Le système

Le calendrier scolaire 2022-2023 est paru au journal officiel du 11 juillet. Les vacances de février et avril sont à nouveau partagés en 3 zones ce qui crée des différences entre les zones. Ainsi en zone A on compte seulement un mois entre les congés de Noël et d'hiver mais un mois et demi pour la zone C. On compte sept semaines entre les congés d'hiver et printemps en zone A.

 

Le calendrier

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
La classe

Comment se prépare la rentrée ? Le Café mensuel l'annonce en même temps qu'il fait le bilan d'une fin d'année chaotique. Il est question des réformes (maternelle, direction d'école, bac et lycée) mais aussi des fins d'année heureuses des enseignants qui, malgré tout, inventent et explorent.

 

(...)

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
La classe

Educateur, la revue du syndicat des enseignants romands (Suisse), publie un numéro spécial sur les 100 ans de l'Education nouvelle, en marge de l'événement Convergences pour l'éducation nouvelle qui s'est tenu le 3 juillet. La revue revient sur l'histoire de l'éducation nouvelle, notamment ses relations désastreuses avec les sciences de l'éducation. A noter les contributions de C Lelièvre et P Meirieu, les articles sur l'éducation nouvelle en Suisse et une remarquable carte des mouvements de l'éducation nouvelle.

 

La revue

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
L'élève

En septembre prochain, l’Observatoire des inégalités organise deux journées de formation professionnelle sur le thème « Les jeunes face aux inégalités ». Objectif : comprendre les réalités sociales des jeunes et déterminer les moyens d’agir pour améliorer leur situation. Vous pouvez opter pour une formation à Paris ou à distance. Trois spécialistes interviendront : Tom Chevalier, chercheur CNRS au laboratoire Arènes, spécialisé en politiques publiques en direction des jeunes en Europe, Anne Brunner, directrice d’études à l’Observatoire des inégalités, qui a co-dirigé la dernière édition du Rapport sur les inégalités en France et Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

 

Inscription

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"N’importe quel smartphone peut être utilisé pour mesurer, en quelques minutes, l’angle, la lumière, le son, l’accélération, le champ magnétique… Mais comment mesurer la hauteur d’un bâtiment avec un smartphone ?" Le smartphone physics challenge (Université de Saclay) propose 61 méthodes et invite à en imaginer d'autres. "Vous êtes amateur de physique ? Étudiant ?  Prof ? Parent ? Enfant ? Musée de science ? Association ? Nous vous proposons un exemple simple pour commencer, puis des petits challenges ciblés selon vos goûts et votre niveau (débutant, matheux, bricoleur…). Tout est téléchargeable et utilisable facilement."

 

Sur le site de Paris Saclay

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Pourquoi et comment utiliser le film documentaire en classe d’histoire-géographie ? À quelles conditions l’exploitation d’un film documentaire d’histoire, par exemple, peut-il être pertinent, légitime, fructueux ? Quels peuvent en être les risques ? Quels sont les principes didactiques et éthiques pouvant guider les manières de l’utiliser avec ses élèves, en intégralité ou par extraits ?" La revue académique Echelles consacre son numéro 36 à une approche pédagogique pas si évidente que cela. Le numéro propose des analyses de séances particulièrement intéressantes sur le statut du document, la rafle du Vel d'hiv et les décolonisations.

 

Echelles

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comment expliquer l'énorme taux d'abstention aux régionales ? Jérome Fourquet et Jérome Peltier proposent, sur le site de la Fondation Jean Jaurès, une lecture qui va au delà des accidents techniques liés à la distribution des documents électoraux. Ils y voient une véritable "crise de foi" des rites républicains, ceux-ci n'étant plus en lien avec une "société du cocon" qui s'installe. "cette hausse tendancielle de l’abstention constitue le symptôme de ce que nous pourrions appeler une crise de foi républicaine. Cette crise concerne à la fois le geste du vote mais également tout ce qui le sous-tend, c’est-à-dire le sentiment d’appartenance à un collectif de citoyens formant le corps électoral... La crise de foi républicaine est, selon nous, la conséquence d’une rupture anthropologique à l’œuvre dans la société depuis la fin des années 1960 et qui s’est encore amplifiée depuis une vingtaine d’années. L’individualisation et l’essor de la société du sur-mesure constituent des phénomènes difficilement compatibles avec le principe même d’un vote, geste à finalité collective.... Dans notre société hédoniste, les citoyens adoptent de plus en plus une attitude consumériste, n’acceptant plus que les « rites du moi » comme seuls rites ayant encore le droit de cité... A l’instar de copropriétaires peu investis, ils délèguent massivement leur pouvoir à des syndics de copropriétés pour gérer les affaires courantes et s’abstiennent donc lors des élections intermédiaires. La dépolitisation, engendrée par l’avènement du « en même temps » et l’affadissement du clivage gauche-droite, a renforcé cette tendance, les citoyens-électeurs ne daignant désormais sortir de leur cocon que tous les cinq ans pour désigner le patron du syndic de copropriété".

 

La crise de foi républicaine

 

 

16/07/2021 à 08:37  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 16 juillet 2021.

Partenaires

Nos annonces