L'Expresso du 06 septembre 2021 

Le fait du jour

Qui du président ou du candidat aux futures élections présidentielles s’est exprimé le 2 septembre dernier ? Une question qu’il est légitime de se poser à l’écoute des annonces faites lors du discours de clôture des trois jours de visite de la cité phocéenne. Loin d’apporter des réponses concrètes aux marseillais et marseillaises sur l’état de leurs écoles, Emmanuel Macron s’est prêté au jeu des slogans grandiloquents, « Marseille en grand », « École du futur » … Mais l’annonce de trop, celle qui fait sortir de leur gonds tous les syndicats, même les plus réformistes, c’est celle qui prévoit « plus de liberté aux directeurs » dans le choix de leur équipe pédagogique dans une cinquantaine d’écoles des quartiers nord marseillais. « Nos élèves ne sont pas des rats de laboratoire et n’ont pas besoin d’un traitement en dehors du cadre de la République » lui répond le SNUipp-FSU des Bouches-du-Rhône. Les remarques d’Anne Catherine Marigot et Benjamin – qui a préféré garder l’anonymat, tous deux directeurs d’école des quartiers nord, abondent dans le même sens.

 

(..)

06/09/2021 à 06:37  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

D'inacceptable à hors sol en passant par irresponsable, les syndicats enseignants sont quasi unanimes à condamner le projet "d'école du futur" présenté à Marseille par le président de la République avec le recrutement des professeurs des écoles par les directeurs d'école. Alors que son ministre avait réussi à attirer des syndicats sur son projet de réforme de la fonction de directeur, l'annonce de directeurs managers par Emmanuel Macron sans aucune concertation, les invite à prendre de la distance.

 

(...)

06/09/2021 à 06:37  |  (2 commentaires)
La classe

Comment mettre en œuvre un projet culturel à l’Ecole ? Comment amener ainsi les élèves à s’engager et se fédérer dans la cité scolaire pour développer la conscience d’être citoyens du monde ? C’est l’enjeu du beau projet « Paroles d’exil » mené au lycée Foch de Rodez. Christiane Chaule, professeure de Lettres, l’a déployé autour d’une question : et si l’exil rassemblait au lieu d’exclure ? Le travail invite deux classes de 2nde et des primo-arrivants en UPE2A à coopérer pour mieux se connaitre. Au menu de ce projet fédérateur : lectures variées, échanges et rencontres, réalisation de fresques avec un artiste mexicain en résidence dans l’établissement, collaboration avec une étudiante au conservatoire d’art dramatique … Eclairages en mosaïque sur un projet susceptible d’apprendre à regarder autrement le monde….

 

(...)

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Il n'y a pas d'ambition pour l'enseignement agricole". Alors que la moitié des exploitants agricoles vont partir en retraite dans les 10 ans et que l'agriculture française doit prendre le virage de l'agroécologie, l'enseignement agricole public enrage qu'on lui coupe les ailes. C'est du moins le message que porte le Snetap Fsu. Interdit d'ouverture de classes faute de moyens, l'enseignement agricole public voit des structures privées, parfois proche du pouvoir comme le gigantesque projet Hectar, se substituer à lui.

 

(...)

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
La classe

Que sait-on des usages numériques dans les établissements scolaires ? Avec une nouvelle étude ("Le numérique éducatif : que nous apprennent les données de la DEPP ?"), le point fait par la DEPP, la division des études du ministère de l'éducation nationale, confirme ce que l'on sait déjà. L'équipement progresse mais reste très inégalement réparti. Surtout les  usages numérique sont la dernière roue du carrosse pédagogique.

 

(...)

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

"Après l'année qu'on a passée, des cours à distance, des enfants qui décrochent, vous croyez franchement que c'est le moment de tailler dans les effectifs ?" France 3 donne la parole à la secrétaire départementale du Snes Fsu de la Manche. A Querqueville, les professeurs s'obstinent à ne pas faire la rentrée. Ils protestent contre les classes surchargées avec des 6èmes à 30 élèves par classe. Ce n'est pas mieux à Saverdun (Ariège) où les enseignants sont en grève depuis le 2 septembre et affirment vouloir la faire jusqu'au 10. Là aussi ce sont les effectifs avec par exemple des 5èmes à 31 élèves. A Villard Sallet, Savoie, ce sont les parents qui se mobilisent. Alors que les écoliers ont fait leur rentrée, l'inspection académique annonce la fermeture d'une des 6 classes.

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (1 commentaire)
Le système

Selon France TV info, 25 élèves rennais d'origine afghane sont bloqués à Kaboul. Ces jeunes, d'origine afghane, étaient en vacances à Kaboul au moment de la prise de la ville par les Talibans. Plusieurs ont la nationalité française. Ils sont retenus dans le pays depuis la fermeture de l'aéroport le 31 août. Rien n'interdit de penser qu'ils ne sont pas les seuls jeunes Français à Kaboul.

 

Sur France Tv Info

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (1 commentaire)

La rentrée

Un Guide pratique pour la rentrée

Que faut-il savoir pour s'y retrouver lors de la rentrée ? Si la rentrée 2021 n'est pas marquée par de nouveaux programmes, elle comporte son lot de réforme en cours ou abouties. Le Café...

(...)

 

Lisez l'article...

 

06/09/2021 à 06:37  |  (2 commentaires)

Pédagogie

Bruno Devauchelle : Une rentrée sans numérique à l'école ?

L'année scolaire et universitaire 2021-2022 risque d'être celle de la remise en question de la "juste place" du numérique dans l'enseignement. Plusieurs signes le laissent penser. Après des mois où l'Ecole s'est réfugiée dans le numérique, l'affirmation surprend. Mais Bruno Devauchelle évoque des évolutions institutionnels, comme l'avenir de Canopé et de la BRNE ou la répartition du budget ministériel,  mais aussi l'attente du retour au présentiel, la méfiance...

(...)

 

Lisez l'article...

 

06/09/2021 à 06:37  |  (1 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (1 commentaire)
La classe

"Nous resterons libres et dignes". Ce beau poème de Christine Taubira est remarquablement interprété et mis en scène par les élèves de l'école Rampal de Paris 19ème, sous la houlette de leur professeure, Amélie de la Fontaine, et d'Yves Le Coz, un professeur d'EPS qui veut "changer le monde". Faites vous plaisir et regardez cette vidéo. Voyez comme ces enfants, si fignes, sont beaux et à quel point le métier enseignant, qui prépare des citoyens aimant la liberté et leurs prochains, est noble.

 

La vidéo

Sur Yves Le Coz

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
L'élève

Un arrêté publié au JO définit la nouvelle visite médicale obligatoire à 3 ans et redéfinit celles de 6 et12 ans. La visite à 3 ans est confiée à la PMI. " Ce bilan de santé permet notamment la surveillance de la croissance staturo-pondérale de l'enfant, celle de son développement physique, psychoaffectif et neuro-développemental, en particulier celle du langage oral, le dépistage des troubles sensoriels, la vérification des vaccinations et la promotion des comportements et environnements favorables à la santé ainsi que le dépistage d'éventuelles contre-indications à la pratique de l'activité physique et sportive. « Une attention particulière est portée aux difficultés d'apprentissage rapportées par les enseignants ou les parents." La visite à 6 ans reste confiée aux médecins de l'éducation nationale, trop peu nombreux e fait pour l'assurer. La visite à 12 ans est réalisée par les infirmiers de l'éducation nationale.

 

Au JO

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (1 commentaire)
Les disciplines

 « Aider les enseignants à accompagner les élèves dans l’usage et la manipulation du dictionnaire par l’intermédiaire d’un jeu d’évasion » : c’est le défi que les éditions Le Robert ont lancé à quelques enseignant.es féru.es d’escapes games. Le jeu s’adresse à un public large (du CE1 à la Sixième) et propose des énigmes de différents nivaux pour s’ajuster aux compétences. Objectif : pour retrouver le trésor du capitaine, découvrir d’abord son véritable nom. Sept énigmes permettent d’en retrouver les dix lettres et confrontent les élèves à des  éléments clés du dictionnaire : mots repères, planches thématiques, synonymes, antonymes, définitions… Un escape game conçu pour mener « sur les traces du véritable trésor : la découverte des richesses de la langue française. »

 

Présentation sur le site S’cape

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 « Soyons à l’aise de considérer que l’enseignement de l’oral ne va pas de soi, que cela reconfigure la façon dont on enseigne et, qu’à ce titre, cela peut représenter une difficulté pour les enseignants que nous sommes. » Professeure de lettres au collège Jean-Jacques Rousseau de Labastide Saint-Pierre, formatrice, Alexia Bonnet publie un ouvrage particulièrement fécond et éclairant pour aider à développer les compétences orales des élèves. Elle recense ressources institutionnelles, apports théoriques, difficultés pratiques, et partage 15 exemples d’activités possibles : se présenter en début d’année, réaliser un bilan de fin de séance, travailler la lecture expressive, participer à un débat argumentatif ou interprétatif, apprendre à écouter, réaliser un compte rendu de lecture sur un répondeur imaginaire … Cet ouvrage d’autoformation se veut polyphonique : grâce à des QR codes, il accueille témoignages de collègues et exemples de réalisations d’élèves. Désormais institué dans une épreuve du bac, l’oral invite tous les enseignants à travailler ensemble, du collège au lycée, pour en faire un véritable « levier d’apprentissage et d’ascension sociale ».

Alexia Bonnet, « Enseigner l’oral »,  Editions « Generation 5 », 2021,  ISBN-10 ‏‎ 236246380X

 

Sur le site de l’éditeur

Alexia Bonnet dans Le Café pédagogique

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le B.O. du 4 février 2021 met au programme de 1ère l’œuvre d’Olympe de Gouges « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (du « préambule » au « postambule ») ». Le site Lettres de l’académie de Paris en élargit le champ : « le passage « Femme, réveille-toi… » à « …embrasse l’ordre social. 14 septembre 1791 »  et le texte sous-titré « Formes du contrat social de l’homme et de la femme » peuvent à bon droit faire l’objet d’une étude et servir de support aux explications à l’oral des EAF. » Ce dernier texte n’apparait pas comme faisant partie du postambule dans de nombreuses éditions : les instructions officielles ne seraient-elles pas à clarifier nationalement ?

 

Le B.O. national

Le rectificatif parisien

 

 

06/09/2021 à 06:37  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 06 septembre 2021.

Partenaires

Nos annonces