Quelles poésies apprendre en cours moyen ? 

" Apprendre des poésies, est-ce que ça se fait encore ? Au collège, ils n’en apprennent plus. En plus cela bouffe un temps de classe faramineux, les élèves débitent leur texte, les mains dans le dos, avec plus ou moins de talent, on entend 30 fois le même texte… Alors, poésie ou pas poésie ?" Charivari y croit fort. Elle propose sa sélection de poèmes à apprendre en Cm1 et Cm2.

 

Sur son site

 

 

Par fjarraud , le mercredi 08 septembre 2021.

Commentaires

  • DrHouse20, le 12/09/2021 à 11:58
    J'avoue ne pas comprendre pourquoi le Café Pédagogique s'obstine parfois à mettre en valeur certains sites parmi les plus rétrogrades et conservateurs.
    Quels sont les objectifs de l'enseignante ? A la lecture de cet article, de toute évidence il s'agit quasiment exclusivement d'apprendre des textes par coeur (6 occurrences de "mémoriser" et "apprendre").
    La compréhension du texte, le sens : une seule allusion (dans le tout 1er paragraphe).
     
    Le sens critique littéraire : zéro.
    Le plaisir de lire et d'écrire : zéro.
    Alors que pourtant ces deux objectifs sont il me semble parmi les plus importants dans le domaine de la langue à l'école primaire.
     
    Sans sens critique littéraire on ne peut pas apprécier un texte à sa juste valeur, on ne peut pas écrire de beaux textes. Et lire des poèmes imposés par l'adulte ne suffit pas pour développer ce sens, loin de là.
    Sans plaisir, on ne lit pas, tout simplement, car c'est une corvée, un travail scolaire imposé.
     
    Et puis quelle méthode totalitaire, j'ai rarement vu ça depuis mon service militaire ! Les textes sont imposés, les mêmes pour tous en fonction de l'année de naissance (c'est le seul et unique critère de "différenciation" d'ailleurs), de même que leur nombre, leur longueur, le temps qui leur est consacré, les activités à réaliser (principalement apprentissage par coeur donc)...
    Où est donc l'autonomie et la responsabilisation des élèves ? Où est la différenciation ?!!
     
    J'imagine l'ambiance :
    - Maîtresse, j'ai trouvé un joli poème dans un livre à la maison, j'aimerais...
    - Non, tu apprendras par coeur Verlaine jusqu'à la ligne 19 comme tous les autres qui sont nés en 2011, on n'a pas le temps de faire autre chose, j'ai 10 textes à vous faire avaler cette année moi. Bon, où est passé mon entonnoir à gavage...?
     
    N'y a-t-il pas eu quelques grandes avancées pédagogiques ces dernières décennies ?
    A-t-on oublié ces "Invariants" de Freinet ?
     
    - Invariant n° 7 Chacun aime choisir son travail, même si ce choix n'est pas avantageux.

    - Invariant n° 8 Nul n'aime tourner à vide, agir en robot, c'est-à-dire faire des actes, se plier à des pensées qui sont inscrites dans des mécaniques auxquelles il ne participe pas.

    - Invariant n° 9 Il nous faut motiver le travail. 
     
    - Invariant n° 12 La mémoire, dont l'Ecole fait tant de cas, n'est valable et précieuse que lorsqu'elle est vraiment au service de la vie. 
     
    - Invariant n° 16 L'enfant n'aime pas écouter une leçon ex cathedra.
     
    - Invariant n° 21 L'enfant n'aime pas le travail de troupeau auquel l'individu doit se plier comme un robot. [...]
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces